Galavant, Saison 2

Le retour de la série prodigue! Il faut dire que pourtant, sur le papier, Galavant avait tout pour me déplaire! J’ai en effet une sainte horreur des comédies musicales! Seule exception, le film Moulin Rouge que j’ai adoré et dont j’écoute la BO régulièrement. Mais je dois dire que le petit côté fou de la série avait malgré tout retenu mon attention. Et cela a été le coup de foudre, autant vous dire que j’attendais cette saison 2 avec une grande impatience!

Continuer la lecture de Galavant, Saison 2

Scorpion, Saison 2

Globalement déçu par la première saison de Scorpion qui n’est pas allée au bout de son côté WTF, je n’avais pas vraiment prévu de suivre la saison 2. Mais je m’y suis finalement mis. Après une phase intermédiaire, avec une nouvelle directrice de la Sécurité Intérieure, Adriana Molina, qui va travailler avec l’équipe et quelques autres changements, la routine va reprendre!

Continuer la lecture de Scorpion, Saison 2

The Nice Guys

En mai, fais ce qui te plait ? Non, non en mai, c’est le Festival de Cannes !! Je n’aime pas le Festival de Cannes… Voilà, c’est dit… Jalousie de ma part vu que je ne peux pas y aller ? Non ! La sélection de films proposés dans cette grande messe du cinéma mondiale ? Non plus ! L’aspect réunion de gros comptes en banque qui donne naissance à de nombreux projets et accords de production ? Non, car le cinéma est une industrie et Cannes un de ses réservoirs. Plutôt le côté « bling bling », la course à l’autographe et surtout l’aspect mondain qui prend le pas sur l’artistique.

Continuer la lecture de The Nice Guys

Eddie The Eagle

Et si les véritables super-héros étaient des gens comme vous et moi?… Vous avez 4 heures! Une question que les grands studios de cinéma ne prennent même pas le temps de lire quand on voit ce qu’ils nous balancent en salles en ce début d’année avec la fausse guerre civile de chez Marvel ou encore l’opposition boursouflée entre le vengeur de Gotham et le christique enfant de Krypton. Cette semaine nous allons être beaucoup plus terre à terre même si je vous propose de vous élancer d’un tremplin de saut à ski pour parler d’«Eddie The Eagle».

Continuer la lecture de Eddie The Eagle