Belle

Belle est le nouveau film de Marmoru Hosada. Un réalisateur que j’affectionne particulièrement, et dans ce cas, je ne me pose pas de question, c’est direction le cinéma ! Voyons ensemble ce que vaut ce nouveau film annoncé comme une revisite de « La belle et la bête ».

On découvre Suzu, une jeune adolescente Japonaise sans histoire. Discrète et peu sociable, elle reste en retrait des autres. Mais heureusement, sa meilleure amie Hiroka est toujours là pour elle. On découvrira assez vite la raison pour laquelle elle s’est refermée. Sa mère est morte en sauvant de la noyade un enfant. Une perte dont Suzu ne s’est jamais remise.

Mais la vie de la timide Suzu va changer du tout au tout lorsqu’elle va se créer un compte sur le nouveau réseau social en vogue « U ». Elle va devenir Belle une chanteuse avec des milliards de followers! Une célébrité inattendue qu’elle tente de gérer au mieux avec Hiroka.

Mais les choses vont se compliquer encore un peu plus lorsqu’elle va croiser le chemin de Dragon, un autre avatar avide de combats et semblant animé d’une colère sans limites. Qui est-il et que lui arrive-t-il ? La question va obséder Suzu qui va tenter d’en savoir plus, tout en continuant à gérer sa « vraie » vie…

BELLE - Bande-annonce VOST

Mon avis

Mamoru Hosada est arrivé à un stade de sa carrière ou son talent est reconnu et chaque nouveau film est très attendu. Un tournant pas toujours évident à gérer ! Je pense notamment à Makoto Shinkai qui tourne un peu en rond et nous fait un peu continuellement le même film. Hosada lui remet les compteurs à zéro à chaque fois. Même si on retrouve certaines constantes, ce Belle est bien différent de ses autres films par les sujets qu’il aborde.

Belle

Si le titre japonais du film est très clair et descriptif (« Ryū to sobakasu no hime », littéralement « Le dragon et la princesse aux taches de rousseur »), j’ai trouvé le titre international tellement plus « astucieux ».

En effet, Suzu signifie « cloche », et lorsque Suzu crée son compte sur « U », elle traduit simplement son prénom en anglais, c’est-à-dire « Bell ». Un Bell qui deviendra très vite « Belle » en référence à la beauté de son avatar. J’ai beaucoup aimé ce jeu sur les mots…

Et la bête

Dragon est évidement l’archétype de la bête, grand, costaud et violent. Il détonne dans l’univers très lisse de U. Sa colère est inépuisable et il semble prêt à tout casser à tout moment. De ce point de vue, le couple Belle / Dragon est une référence sans équivoque à la Belle et la Bête. Et rappelle aussi le duo du film Le garçon et la bête (même si le contexte n’arien à voir).

Mais bien plus encore

Mais Belle n’est pas juste une version 2.0 du célèbre conte, même si c’est une envie de longue date du réalisateur. C’est bien plus que cela. C’est d’une part la gestion (impossible) du deuil pour Suzu, et de l’autre côté, un cri de rage contre une société qui ferme l’œil sur la maltraitance infantile. Et bien sur Belle mets en évidence les travers des réseaux sociaux, avec le harcèlement, les mouvements de « foule », les petits chefs (Justin) qui veulent faire leur propre loi. Tout va très vite, la célébrité peut repartir aussi vite qu’elle est arrivée.

Mais montre aussi qu’ils peuvent aussi avoir un effet bénéfique, voir thérapeutique dans le cas de Suzu qui va réussir à s’ouvrir de nouveau au monde. Bref, ce n’est qu’un outil, à nous de décider ce que l’on souhaite en faire… Et de ce côté-là, Mamoru Hosada a plutôt envie de retenir le côté positif plutôt que de raisonner en « boomer ».

Et comme pour ses précédents films, il met une part de lui dans ses œuvres. De son aveu, sa fille ressemble beaucoup à Belle pour son côté peu sociable à l’école.

Baleines volantes

On savait déjà que Mamoru Hosada avait un truc avec les baleines volantes depuis Le garçon et la bête, mais il récidive cette fois encore avec les baleines volantes qui servent de « scène » à Belle.

Après, je suis assez d’accord avec lui, une baleine qui flotte dans les airs, c’est trop la classe. Je l’encourage donc à continuer dans cette voie !

Un visuel irréprochable

Visuellement, c’est un cran au-dessus de ses autres films. On a beaucoup de décors ultra-réalistes (a tel point que parfois on se demande si certains décors ne sont pas basés sur des photographies). C’est vraiment très beau et l’animation n’est pas en reste.

Si par contre la vision de « U » peut sembler un peu datée, avec une ambiance monde virtuel avec des éléments superposés les uns aux autres, c’est plutôt bien rendu, avec des mouvements de caméra qui donnent parfois le vertige. Bref carton plein visuellement parlant.

Des chansons qui servent le propos

Je n’ai rien contre les (bonnes) comédies musicales, mais j’ai souvent du mal avec les disney « chantants » que je trouve pénibles. Ça chante, ça chante, mais ça ne fait que faire de la redite par rapport à l’image. Rien de tel dans Belle. Les chansons sont le moyen d’expression de Suzu. La façon de mettre des mots sur son mal-être. Et du coup, cella touche ses auditeurs, car cela permet de mieux comprendre la jeune fille. Et c’est sans doute aussi ce qui pousse Dragon à aller la voir. Même s’ils n’ont pas les mêmes problèmes, les paroles de Belle résonnent en lui.

Le fait d’avoir vu le film en VOSTFR, avec les sous-titres sur les paroles, renforce probablement ce sentiment, car du coup, on est plus « attentif » au texte. Enfin, je crois.

Et cela permet aussi de montrer la différence entre le réel (ou Suzu ne chante plus depuis la mort de sa mère) et le virtuel ou elle est une chanteuse star. Bref, ce n’est pas pour une « effet de mode », mais vraiment pour servir le film.

Pour la VF, c’est la chanteuse Louane qui double Suzu (pour les dialogues et les chansons). D’après le peu que j’ai pu entendre, elle s’en sort très bien. J’attendrais le blu-ray pour tester la VF 🙂

Ceci dit, la version Anglaise est encore meilleure côté chansons en tout cas ! La voix de la chanteuse est très proche de celle de la chanteuse japonaise.

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1314 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.