In the flesh, Saison 1

Autant vous le dire tout de suite, les histoires de Zombies, ça  me saoule! C’est un peu toujours la même chose! Les zombies attaquent et l’humanité est au bord du gouffre! Peu d’intérêt pour moi. Je n’ai donc pas suivi “Walking dead” par exemple. Par contre, si on m’offre une variation sur le thème, je dis pas non! Ca a été le cas avec l’animé “High school of the dead”, qui offre une variation sur le thème. Du coup, en lisant le pitch de la série (merci à ecl75 pour son article sur le pilote d’ailleurs), je me suis dit que cela valait le coup de tenter ma chance avec In the flesh!

O
n va donc suivre la vie de Kieren Walker (Luke Newberry), un ado “PDS” (“Partially Deceased Syndrome”, le nom politiquement correct des Zombies traités) qui retourne chez lui. Avant cela, on lui a donné des lentilles de contact et un kit de maquillage pour gommer son apparence de zombie. Mais cela n’est pas forcément suffisant lorsque l’on habite un petit village comme Roarton. Les affrontements avec les zombies ont laissés des traces physiques et psychologiques. Les “HVF” (“Human Volunteer Force”), une milice anti-zombie, est toujours très active. Les “Rotten” comme on les surnome, ne sont pas bien vus, car assimilés (logiquement) aux zombies qui les ont attaqués. Ceux qui seront démasqués seront abattus sans pitié.

vlcsnap-2013-04-21-13h36m01s90 vlcsnap-2013-04-21-13h36m54s109

Ce contexte, Kieren va le retrouver en partie dans sa famille. Si l’accueil de ses parents est maladroit et inquiet, ils tentent de faire bonne figure malgré tout heureux de retrouver leur fils. Ce ne sera pas le cas de sa petite soeur, Jem Walker (Harriet Cains), un membre éminent du HVF malgré son jeune age. Familière des armes à feu et tueuse de zombies à ses heures, elle a du mal à considérer Kieren comme un être humain et encore moins comme son frère. Mais le contexte familial est particulier car on découvrira que Kieren c’est suicidé..

vlcsnap-2013-04-21-13h33m41s229 vlcsnap-2013-04-21-13h34m59s229

Mon avis

Indéniablement In the flesh apporte une vision novatrice et intéressante au sempiternel zombie bouffeur de chair humaine!

Ici, pas de bain de sang (hormis dans les flashbacks), mais il règne malgré tout une ambiance pesante. La série, très courte, permet d’aller à l’essentiel sans perdre trop de temps en circonvolutions inutiles. Pour autant, d’autres thématiques viennent perturber cette vision du zombie. C’est le cas dans l’épisode 2 ou la question de l’homosexualité fait surface lorsque l’on découvre que Kieren avait une relation avec Rick (David Walmsley), le fils de Bill Macey (Steve Evets) , le leader du HVF. Dommage car le message originel est quelque peu dilué.

vlcsnap-2013-04-21-13h33m58s139 vlcsnap-2013-04-21-13h34m32s230

Elle offre également des passages non dénué d’humour. C’est le cas lorsque le HVF fait une descente chez les voisins pour tuer la voisine PDS. Chaque membre de la famille se saisit de son arme de prédilection : une batte de cricket clouté pour le père et une tronçonneuse pour la mère!

vlcsnap-2013-04-21-13h42m40s190 vlcsnap-2013-04-21-13h42m49s67

Les PDS sont traités de manière assez inhumaine, que cela soit dans le centre de traitement qui fait de “l’abattage” (Next!) ou plus tard lorsqu’ils sont pris en charge localement, la personne qui le suit ne sait pas vraiment manipuler le matériel d’injection. Pour autant, elle traite Kieren de façon assez amicale et “normale”. Mais c’est surtout l’accueil des autres habitants qui est suspicieux et agressif. Il faut dire aussi que le vicaire souffle sur les braises encore tièdes de la haine envers les zombies, le tout assorti de quelques citations des écritures..

Reste que la série a encore des choses à dire après ces 3 épisodes. notamment le “prophète” qui tente de rassembler des PDS autour de lui. Qui est-il? Ou veut-il en venir? Reverra t-on Amy (Emily Bevan), l’amie déjantée de Kieren qui part rejoindre une communauté “zombie”? Il faudra une saison 2 pour en savoir plus!

Mon Label

label InTheFlesh_S01

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1211 articles

4 réflexions au sujet de « In the flesh, Saison 1 »

    1. Salut Mike,

      c’est le format mini-série assez courant en Angleterre (cf Sherlock par example). C’est vrai que c’est un peu court, mais cela évite les circonvolutions inutiles que peuvent avoir des séries sur un format plus standard..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *