[Dossier BSG] Blood & Chrome

Blood & Chrome, c’est le préquel de la série Battlestar Galactica (la version de 2004), qui met en scène la première guerre contre les cylons et la jeunesse du futur commandant William « Husker » Adama (Luke Pasqualino), alors jeune recrue. Sur de ses talents de pilotes, il est impatient de piloter son premier Viper sur le Battlestar Galactica. Il ne rêve que d’une chose : en découdre avec les « toaster »!


M

ais malgré ses talents de pilote, le jeune homme va vite se faire calmer! Sa première mission : piloter un raptor pour faire le « taxi » et transporter le Dr. Beka Kellyune (Lili Bordán), une jeune femme ingénieur qui a travaillé pour Graystone Industries, la société qui a crée les cylons (cf Caprica). Une mission « pepère » en somme! Si cela va très bien à Coker Fasjovikson (Ben Cotton), son co-pilote, qui est presque à la fin de son engagement, cela fait enrager william!

blood & chromeblood & chrome

blood & chromeblood & chrome
Mais une fois en vol, la mission prend une tout autre tournure! Beka sort un ordre de mission top secret qui les envoie vers le front. Une fois sur place, le destroyer terrien est totalement détruit, et ils vont se retrouver face à des vaisseaux cylons. William va devoir user de ses capacités de pilote pour sauver son vaisseau..

blood & chromeblood & chrome

Ils vont ensuite découvrir une flotte de navires humaine en plein territoire cylon et constituée de vaisseaux censés avoir été détruits. On nage donc en plein secret militaire! Mais la mission ne s’arrête pas là. Becky demande à être déposée sur la planète Djerba, un désert de glace pour un mystérieux rendez-vous.

Mais de l’équipe de Marine censée les accueillir, il ne reste que le Sergent Xander Toth (John Pyper-Ferguson, le méchant d’Alphas) qui a visiblement eu les neurones qui ont pris un peu froid tant il semble barré.. Mais quand ils vont aller dans une station de communication Cylon, Bill et Coker vont commencer à se poser des questions sur leur mission.

Mon avis :

Frak! Pourquoi Syfy n’a pas laissé la chance à Blood & Chrome?

Le pilote a été tourné, mais la série a été annulée avant même sa diffusion. What the fuck? A quoi bon tourner un pilote si on ne laisse même pas la chance à la série de trouver son public? Gros coup de gueule envers Syfy qui se fout de ses spectateurs! La question que je me pose d’ailleurs, c’est fallait-il diffuser ce pilote? Sachant que le pilote ne débouche pas sur une saison, pourquoi frustrer encore plus les fans? Ou alors, est-ce un moyen de tester malgré tout la réaction du public pour voir si malgré tout une saison ne devrait pas être produite? J’aimerais y croire, mais je ne fais pas beaucoup d’illusions!

J’ai visualisé deux fois le pilote. D’abord sous la forme très frustrante des webisodes de quelques minutes diffusés fin 2012, puis la version intégrale qui est sortie début 2013. Entre temps, j’ai également regardé Caprica qui se déroule une vingtaine d’années avant. Et je dois avouer que l’éclairage est intéressant. Je sais maintenant qui est derrière Graystone industries, comment ont été crées les cylons et l’historique de la famille Adama, des natifs de Tauron qui se sont installés sur Caprica, mais qui restent liés au Ha’la’tha, la « mafia tauron ». Pas indispensable, mais cela offre un background plus fin.

La ou Caprica peut déconcerter le fan de BSG en ne proposant aucun combat spatial, mais plutôt une ambiance « Ghost in the shell » et une réflexion sur les IA et les mondes virtuels, Blood & Chrome nous remet direct dans le bain de BSG : le huis-clos spatial! Résultat, on est directement dans l’ambiance (avec la musique de Bear McCreary qui aide bien au passage, je vous en parle bientôt). Certes, ce court pilote n’a pas le temps d’aller en profondeur, et il ne sera pas question de religion ou de politique par exemple. Mais pour cela, il aurait fallu laisser le temps à la série de s’exprimer (oui, je sais, je suis un peu boucle, mais je m’en remet pas!).

Pour autant, tout n’est pas parfait, les effets spéciaux sur la planète Djerba sont assez peu convaincants (une façon sympa de dire moches!) et les effets de flous par ailleurs un peu pénibles! Mais clairement, il y avait des choses à dire sur cette partie de l’histoire. Un pont entre Caprica et Battlestar Galactica.

[amazon_link asins=’B00DGCFYBO,B00DGCFYWI’ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’cbc473cb-e310-11e6-9457-2182c523c75e’]

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Une réflexion sur « [Dossier BSG] Blood & Chrome »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.