Etes-vous BO?

L’envie d’écrire est de retour. Mais aussi d’écrire autre chose que de la chronique au kilomètre (même si j’aime ça, c’est surement mon coté stakhanoviste). Et donc, j’avais envie de vous parler de BO. Comprenez par là Bande Originale, mon péché mignon musical! Car je ne doute pas un instant que vous soyez beau vous qui me lisez! Je suis très éclectique coté musique, mais j’avoue un net penchant pour les musiques de films (et par extension de séries, animés et même de jeux vidéos).

Les B.O, c’est la vie!

La bande-son d’une oeuvre est toujours une partie importante et indissociable pour moi. Elle renforce l’émotion, elle exacerbe l’implication du spectateur / joueur. Quand j’écris ça, je repense tout de suite à l’incroyable scène de l’alunissage dans First Man. La scène est déjà hallucinante de tension, on sent le risque de crash imminent (même si on sait que cela ne s’est pas passé ainsi). Et la musique de Justin Hurwitz vient souligner ça, avec son rythme lancinant et hypnotisant. La scène ne serait pas aussi réussie sans la musique.

First Man (2018) – The Eagle Has Landed Scene (8/10) | Movieclips

Et des exemples comme ça, je pourrais en écrire tout au long de l’article! On imagine par exemple que l’arrivée de Dark Vador sans la marche impériale, ca ne serait pas du tout la même chose! Ou certaines scènes importantes de jeux vidéos (je pense par exemple aux musiques de Nobuo Uematsu sur Final Fantasy). Mais je ne suis pas là pour vous faire un inventaire de mes nombreux coups de cœur musicaux!

Les B.O, c’est la diversité et la découverte sans fin de nouveaux horizons!

Pour reprendre un slogan cher à la série Warehouse 13, écouter des B.O, c’est « endless wonder »! Cherchez pas à comprendre, j’avais envie de caser Warehouse 13, j’adore cette série! Là ou je voulais en venir, c’est que grâce aux musiques de films, j’ai découvert un nombre incalculable d’artistes! Que cela soit par exemple Aimee Man et ses douces balades découvertes via la B.O de American Beauty. Ou que cela soit le métal français (Aqme, Enhancer,Pleymo, Watcha) grâce à la « fausse » BO de Dédales! Et oui, car parfois, entre les musiques « inspired by » et autres joyeusetés, certains albums ne sont pas vraiment le reflet des musiques qui accompagnent le film! Ce que j’ai découvert bien plus tard lorsque j’ai vu le film… 🙂

C’est ainsi que j’ai découvert une très grande partie des artistes que j’affectionne aujourd’hui! En vrac, il y a eu Joe Hisaishi (avec les films du studio Ghibli), Bear McCreary (avec la série Battlestar Galactica) ou même Nobuo Uematsu (avec la saga des Final Fantasy qui a bercé une partie de mon adolescence). Il y a eu aussi l’effet Amélie Poulain pour Yann Tiersen, ou celui Cowboy Bebop pour Yoko Kanno! Ou plus capilotracté, la découverte d’une artiste française (Cécile Corbel en l’occurrence) au travers d’un film d’animation Japonais (Arietty). 🙂

Les voies de la musiques sont parfois étonnantes et impénétrables…

L’oeuf & la poule ?

La question, c’est est-ce que l’on apprécie une BO par sa qualité intrinsèque ou grâce à son impact sur l’oeuvre qu’elle accompagne? Une question pas si simple et pour laquelle je n’ai pas de réponse toute faite.

Je dirais en fait que ça dépends (et pourtant, je ne suis pas Normand, mais Tourangeau)… J’ai assez souvent tendance (quand c’est possible) à écouter la BO avant de voir un film par exemple. Une bonne BO va se démarquer à l’écoute seule. Mais il n’est pas rare qu’une BO un peu moins intéressante s’avère bien fonctionner avec le film / série.

Mais finalement, je crois que les musiques que l’on aime le plus, ce sont celles qui non seulement apportent un plus à l’oeuvre, mais aussi celles pour qui l’oeuvre compte pour des raisons personnelles et intimes. J’avoue que Lalaland rentre parfaitement dans ce cadre là pour moi! La BO est excellente, mais j’ai en plus un lien particulier avec le film que j’ai vu à un moment compliqué de ma vie. Et ce qui est drôle, c’est que je l’ai vu la première fois en projection presse et j’avais beaucoup hésité à y aller… 🙂

La scène final me bouleverse à chaque fois… J’ai revu le film hier (pour la sème fois je crois), et c’est encore un tourbillon d’émotions qui me submerge. Une fois encore. La fin n’est pourtant pas triste, comme le souligne la musique jazzy et entraînante. C’est juste une version alternative de la vie de Mia et Sebastian. De ce que leur histoire aurait pu être en faisant des choix différents.

La La Land Ending Scene

Tout ça pour dire qu’il y est parfois compliqué de dire factuellement pourquoi on aime quelque chose. La part de subjectif et de conjecturel vient souvent troubler la donne… Et au final, on s’en fout! L’important, c’est d’avoir ce lien émotionnel avec la musique. De retomber sur un album que l’on a pas écouté depuis un moment et de se dire : « c’est bon ça »! C’est la BO de Into the wild qui me fait cet effet en ce moment. D’ailleurs, j’ai toujours pas vu le film, faudra que le fasse un de ces 4.

L’important, c’est de frisonner à l’écoute d’un morceau qui vous tient particulièrement à coeur. Ou reconnaître un morceau ou un artiste après les premières notes (bein quoi, vous écoutez pas votre playlist en random vous?).

Avec ou 100 BO?

Et vous, pour répondre à la question vous êtes beau? Euh BO je veux dire? Si vous voulez partager vos coups de cœur du moment ou vos BO préférées, les commentaires sont là pour ça! Sinon, on peut se retrouver sur facebook ou twitter!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1275 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.