Self Story, Saison 1

De temps à autre, je reçois des mails plutôt sympa et intéressants! Nicolas Perrin, le créateur de la Web série “Self Story’, m’ a contacté pour me présenter son bébé! Intrigué par le pitch et le principe de sa création, je me suis lancé! Et comme ça m’a plut, je vous en parle aujourd’hui!


N

ous suivrons saison après saison la vie d’un individu un peu décalé, Adalbert Hawking (interprété par Cédrick Spinassou, prix du meilleur acteur 2014 au Festival francophone de la Websérie), qui est chercheur et inventeur de renommée mondiale, il est maladroit, émotif, et n’a toujours pas trouvé l’amour. Et alors qu’il a rencard avec Florence, persuadé que c’est l’amour de sa vie, il sort de chez lui et part pour son rendez-vous, mais dès son palier les galères vont commencer. En effet, après plusieurs embûches, il arrive enfin à son rendez-vous, mais Florence n’y est pas, elle a été enlevée! Du coup Adalbert aidé du Gartuc (Appareil qu’il a lui même inventé et qui permet de réaliser 3 souhaits), part à sa recherche mais tombe dans une embuscade.

Et c’est le public qui choisit parmi quatre choix ce qu’il se passera dans l’épisode suivant! Un concept audacieux et interactif qui permet d’impliquer les spectateurs!

Self Story – Intégrale Saison 1

Mon avis

L

e concept de la web série qui permet aux spectateurs de choisir la suite de l’épisode est très sympa. Moi ça m’a rappelé le principe du “Livre dont on est le héros” (qui ne dira sans doute rien aux plus jeunes)! C’est un bon moyen de se démarquer et de proposer quelque chose qui est propre à la flexibilité de la web-série (je ne vois pas une “série” classique pouvoir le faire). Par contre sur les premiers épisodes, on a un peu l’impression que la série se disperse et part un peu dans tous les sens et perd un peu son fil conducteur. Heureusement, ce défaut est corrigé sur les derniers épisodes ou une trame se dessine un peu mieux.

Reste que la série doit beaucoup au personnage de Adalbert Hawking interprété par Cédrick Spinassou, croisement entre le professeur Tournesol de Tintin pour son coté inventeur et de Gaston Lagaffe pour le coté gaffeur et un peu en dehors de la réalité. Certains pourront lui trouver un coté too much, moi, j’ai apprécié le coté décalé assumé. Malgré les efforts fait, on sent bien le manque de moyens de la série qui fait visiblement avec les moyens du bord, mais c’est finalement une tendance de la web série, je ne peux pas lui en tenir plus que cela rigueur!

Self Story

Point positif, malgré parfois des personnages écrit de manière un peu caricaturale, j’ai trouvé que du coté des acteurs, cela jouait plutôt bien par rapport à d’autre web séries. Sachant que la première saison ne dure pas plus de 25 minutes, je ne peux que vous engager à tester Self Story (et à ne pas vous arrêter au coté foutraque des premiers épisodes)!

 

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1241 articles

5 réflexions sur « Self Story, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.