Hero Corp, Saison 4

Rien ne va plus chez les super héros de Hero Corp! John (Simon Astier) est passé du coté obscur et vit désormais avec sa nouvelle famille : sa mère Jane (Nathalie Roussel), sa soeur Claudine (Jennie-Anne Walker), Éléna (Émilie Arthapignet) sa compagne, et Eraste (Charles Clément), le vassal d’Hypnos qui l’a recruté, toujours aussi mal aimable. Mique (Étienne Fague), toujours sous influence, sera également de la partie. Et dans le personnel du château ou habite ce petit monde, on retrouve Mary (Agnès Boury) et  Stève (Gérard Darier) incognito.

Hero Corp Hero Corp

D

e son coté, Matthew Hoodwink (Hubert Saint-Macary) profite de la place laissée libre par Hero Corp pour mettre en avant sa propre agence ou il monnaye les services des supers héros. Il sera aidé par Cécil (Philippe Noël), toujours prompt à retourner sa veste! Jennifer (Aurore Pourteyron), sa mère Mégane (Josée Drevon), Jean Micheng (Patrick Vo),  Miss Moore (Stéphanette Martelet)  sont également ses « invités ». Plus surprenant, Neil Mac Kormack (Lionnel Astier) sera lui l’invité des geôles de Hoodwink (Hubert Saint-Macary) après que l’on ait découvert son nouveau pouvoir : l’immortalité. Miss Moore se languit de Klauss (Alban Lenoir) qui a disparu. On suivra les aventures du plus populaire des supers héro via la web série « La voie de Klauss » qui lui est dédiée. Le reste de la bande est à Cement, une prison spéciale qui a un petit d’air d’Alcatraz! Doug (Sébastien Lalanne), Burt (François Podetti), Stan (Arnaud Joyet), Karin (Arnaud Tsamere) et  Kyle (François Frapier), privés de leur pouvoirs vont passer un seul quart d’heure face aux mutants de la prison.

Hero Corp Hero Corp

On va donc suivre les péripéties de chaque groupe! Les 3 drôles des dames qui tentent de quitter leur prison dorée, John qui se débat avec son nouveau statut d’agent du mal et de réceptacle d’Hypnos qu’il a bien du mal à gérer. Les prisonniers de Cement vont devoir se frotter au gang des mutants reptiles pour s’imposer et réfléchir à un moyen de s’évader. Mais tout va de travers, et les méchants semblent avoir d’autres plans pour John. Cela semble donc bien mal engagé! A moins que Klauss ne sorte de sa retraite à point nommé pour sauver son ami John…

Mon avis

C

ette saison de Hero Corp corrige le tir sur le problème de rythme de la saison précédente. Les épisodes de 12-15 minutes permettent de développer l’intrigue de manière posée, là ou les épisodes courts de la saison 3 donnaient l’impression qu’on essayer de caser un maximum de chose en un minimum de temps. Après, vu le rythme de diffusion de 3 épisodes par semaine, on se dit qu’un seul épisode de 40 minute aurait aussi bien fait l’affaire! Le choix d’éclater les intrigues en plusieurs fragments est un risque, mais qui est plutôt bien maitrisé, chaque épisode privilégiant une intrigue afin de la faire avancer. Ici le rythme est bien calé, en tout cas sur la première moitié de la saison, même si on aimerait en voir plus à chaque fois.

Baisse de régime en  cours de saison

Car si le rythme est bien meilleur que pour la saison 3, j’ai trouvé une petite baisse de régime à partir de l’épisode 7. Il faut dire que pas mal de choses se mettent en place, ce qui crée un espèce de « faux-rythme » qui donne l’impression que les choses n’avancent pas aussi bien. Mais de fait, les intrigues stagnent un peu, John finit pas atterrir en prison, Hypnos semble se manifester uniquement quand cela sert les scénaristes. Bref, j’ai trouvé cette seconde partie un peu confuse. La faute aussi aux intrigues multiples, ce qui contribue au syndrome « Game of Throne », des multiples intrigues qui ralentissent le rythme global! Mais ce qui m’a le plus dérangé, c’est que finalement le scénario qui tourne parfois en boucle! John qui est balloté (tout comme le spectateur) entre le bien et le mal, ça devient un peu pénible à la longue! Il faudra que je me refasse la série d’un coup en vidéo pour me refaire une meilleure idée.

Noir c’est noir? Pas si sur!

Le ton est évidement plus sombre, même si je m’attendais à un John moins en demi-mesure! Je le pensais totalement passé du coté obscur, mais très vite, on voit qu’il n’en est rien! Car hormis des passages ou il semble vraiment méchant (maquillage noir à l’appui), John reste John! Toujours dans le doute, toujours à hésiter et à tergiverser. Du coup, on ne sait plus si il a vraiment viré sa cuti ou si il fait semblant afin de mieux porter un coup fatal au mal! J’avoue que ses retournements incessants m’ont un peu lassé, même si l’idée de nuancer la notion de bien et de mal était plutôt bonne, elle n’a pas été exploitée à son potentiel. Car finalement, on reste dans la dichotomie Gentils Vs Méchants, alors que l’on aurait pu espérer une autre voie justement!

Le personnage de Claudine prend enfin un peu de nuance. Si on avait bien compris les raisons de son aversion envers son frère, cela devenait un peu lourd à la longue. On a cette fois un début de dialogue qui s’amorce entre eux. Les deux personnages ne seront jamais amis, mais on sent un début de dialogue. Il était temps. Eraste continue à me faire marrer! Charles Clément est parfait dans son rôle de râleur pathologique qui ne peut s’empêcher de dire ce qu’il pense. Quitte à fâcher et à devoir s’excuser par la suite. Un méchant somme toute très sympathique! J’ai bien aimé retrouver une partie du cast de Lazy Company, comme Quentin Baillot (Hitler dans Lazy) dans un rôle de prisonnier ou Antoine Gouy (Chuck dans Lazy) sur la fin de la saison.

De bonnes choses

Pourtant, Hero Corp propose des choses intéressantes, comme l’épisode musical (épisode 15) qui prend ses distances avec ce que peuvent faire les séries US. Ici, c’est Tété, tel un troubadour, qui commente en chanson les événements du rêve de John. C’est décalé, et mine de rien, l’épisode redonne un coup de boost à l’intrigue! D’autres choses, comme l’épisode avec les zombies (épisode 14), m’ont moins convaincu. Certes le clin d’oeil aux histoires de zombies est sympathique, mais j’ai trouvé que cela arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe. La manipulation sur les super pouvoirs pratiquée par Hoodwink et Duco est un sujet intéressant et inhérent aux univers de super héros, mais là aussi, le sujet est juste effleuré! je n’oublie pas le générique très sympa, qui reflète bien la tonalité plus sombre de la série et qui est une belle réussite graphique!

Et de moins bonnes

Si j’ai en règle générale un grande sympathie pour la galerie de personnages, je dois avouer que je ne supporte pas le personnage de julien qui est une vraie plaie! A chaque fois qu’il a une scène, j’ai juste envie d’éteindre ma télé. Ses discours incompréhensibles me sortent littéralement par les yeux! Si je ne dois avoir qu’un voeu pour la saison 5 (actuellement en développement), c’est qu’il disparaisse! Ah si et que Alban Lenoir soit plus présent, c’est un peu mon chouchou et j’ai été un peu frustré de ne le voir que dans la web série! La saison se finit sans grande surprise, les enjeux ayant été posés dès le départ, et même le sauvetage de John par Marie est une évidence après avoir bien insisté sur le fait que ces pouvoirs ne marchent que sur les « gentils ». Mais au moins, l’ouverture pour la saison 5 est claire, la trame et la cible a éliminer sont énoncées sans ambiguïté.

Commander sur Amazon :

HC4-dvd-min  HC4-BR-min

En commandant le DVD / Blu-ray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
Hero Corp, Saison 4
7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1318 articles

3 réflexions sur « Hero Corp, Saison 4 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.