Plebs, Saison 1

Plebs, c’est le croisement improbable entre Spartacus et The Big Bang Theory. L’action se déroule dans la Rome antique, et l’on suit les aventures de trois jeunes hommes : Marcus (Tom Rosenthal), Stylax (Joel Fry) et Grumio (Ryan Sampson) leur esclave bon à rien! Visiblement issus de « province », ils sont montés à la capitale avec un seul but en tête : le sexe! Mais avec leur tête de looser, on sent d’avance que c’est pas gagné!


C

oté boulot, ils ont réussi à décrocher un job, mais pas vraiment épanouissant (même pour l’époque)! Ils bossent dans un scriptorium. Marcus copie des mémos, Sylax les déchire. Pour couronner le tout, leur patronne, Flavia (Doon Mackichan) est un peu barge et carrément snob! . Et je ne parle pas d’Aurélius, le porteur d’eau un brin barge également!

vlcsnap-2013-06-17-20h32m10s237 vlcsnap-2013-06-17-20h32m31s204

Marcus sens que sa chance va tourner lorsqu’une nouvelle voisine,  Cynthia (Sophie Colquhoun), une jeune femme qui aspire à devenir actrice va emménager à coté de chez eux avec son esclave Metella (Lydia Rose Bewley). Il va alors tout mettre en œuvre pour « séduire » la jeune femme. On pourrait croire qu’il a ses chances vu la blondeur de Cynthia, mais c’est oublier sa malchance et surtout Metella qui le voit venir à des kilomètres et qui veille sur sa maîtresse!

vlcsnap-2013-06-17-20h33m02s0

Mon avis

L

a série a la bonne idée de proposer des « vrais » décors (décors du studio Bulgare de NU Boyana) sans aucun trucage numérique, ce qui nous change des habituels fonds verts pour ce type de série. Le format de la série, avec seulement 6 épisodes permet d’éviter de tomber dans la routine et permet d’offrir des épisodes très différents et tous surprenants (quoique je n’aurais pas été contre quelques épisodes supplémentaires).

Comme je le disais, la série offre un certain nombre de similitudes avec « The Big Bang Theory » : les collocs loosers (ici pas de geek évidement, mais jeunes pas vraiment en décalage avec la vie romaine) qui voient une jolie voisine (aspirante actrice) qui emménage à coté de chez eux. Et il faut dire qu’ils ont autant de mal avec les filles que les geeks de TBBT! Les analogies s’arrêtent là, mais je trouvais le parallèle intéressant à faire.

Le ressort comique tient avant tout pour la naïveté des 3 garçons qui se font mener par le bout du nez un peu par tout le monde! Leur patronne sait très bien l’exploiter (genre dans l’épisode 6 ou elle les invite à sa fête de fin d’année et ou ils se retrouvent à assurer le service), ainsi que leur propriétaire qui se plait à leur jouer des tours pendables! On a également des gags récurrents notamment avec le porteur d’eau, qui est un peu la tête de turc de Marcus et Stylax!  Je ne parle même pas de Grumio, qui n’a de l’esclave que le titre puisqu’il n’en fait qu’à sa tête (c’est à dire le moins possible!). Bref, un bon moment de détente pour une série qui ne se prend pas la tête un seul instant! On se retrouve pour la saison 2!

 

8 Note GeeKroniques
6.5 Visiteurs (1 vote)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1264 articles

2 réflexions sur « Plebs, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.