The man in the high castle, Saison 1

Alors que j’attendais  The man in the high castle avec impatience après un pilote des plus convaincant, j’ai finalement beaucoup (trop) tardé a regarder cette première saison! Car la série est l’adaptation du roman éponyme (le maître du haut château en VF) du prolixe Philip K. Dick, un des maîtres de la SF moderne (même si parfois sa consommation excessive de drogues rend sa lecture un peu complexe)!

The man in the high castle décrit un univers uchronique dans lequel les alliés ont perdu la Seconde Guerre mondiale. Le Reich allemand et l’empire Japonais se sont partagé le monde. Ainsi, les états unis se sont retrouvés scindés en trois parties :

  • Les « Japanese Pacific States » à l’ouest, sous contrôle Japonais,
  • Le « Greater Nazi Reich » à l’est, sous contrôle des Nazis,
  • La « Neutral Zone », une zone libre située entre les deux parties occupées. C’est une zone de non-droit qui reste dangereuse.

Juliana Crain (Alexa Davalos, Kyra dans Les Chroniques de Riddick) habite dans la zone japonaise. Elle mène une vie paisible avec  Frank Frink (Rupert Evans), son petit ami. Sa soeur Trudy, pourchassée par le Kempetai (la police militaire japonaise) va lui confier un film à faire passer en zone neutre. La jeune femme va alors s’improviser résistante, sans savoir où elle met vraiment les pieds! D’autres films du même type (avec l’étiquette « The Grasshopper Lies Heavy », Le Poids de la sauterelle en VF) circulent sous le manteau. Tous mettent en scène des reportages qui semblent se dérouler dans un univers alternatif ou Japonais et Nazis ont perdu la guerre.

julliana -The man in the high castle Frank - The man in the high castle

Dans le roman original, The Grasshopper Lies Heavy est un livre, ce qui permet une mise en abyme, un livre dans le livre. Du coup, la transposition sous forme de film dans la série est finalement bien trouvée..

On va vite le découvrir, ces films suscitent la convoitise de nombreuses personnes. Le mystérieux Maître du haut château cherche à tous les acquérir avec le concours de la résistance, mais les Japonais et les Nazis qui sont au courant de leur existence cherchent également à les intercepter. Hitler est d’ailleurs un grand « fan » de ces films qu’il collectionne…

Du côté allemand, Joe Blake (Luke Kleintank, vu dans Bones), le New-Yorkais accepte une mission de la résistance pour convoyer un chargement dans la zone neutre. Un chargement qui n’est autre qu’un de ces fameux films. Juliana et Joe dont la destination est commune vont faire connaissance et tenter d’en savoir plus sur ces films..

Joe - The man in the high castle

Mon avis

Si la série s’éloigne un peu du livre (il va falloir que je le relise d’ailleurs), elle offre une très bonne première saison (en espérant que la seconde saison ne souffre pas du départ de Frank Spotnitz, le producteur et showrunner). La première partie, se concentre sur la zone neutre permet d’introduire les personnages et l’univers. La seconde partie, se focalise un peu plus sur les enjeux globaux et la situation tendue entre les deux vainqueurs de la guerre.

Guerre et paix

On découvre au fur et à mesure des épisodes que malgré la victoire et des populations locales à la botte des vainqueurs (les chambres à gaz et les charniers cotés Japonais notamment), la situation reste tendue entre les deux grandes superpuissances, on est assez proche de l’ambiance guerre froide de l’après-guerre telle que l’on a pu la connaitre. L’Allemagne semble posséder une large avance technologique avec des avions de ligne supersoniques (qui vous rappelleront le défunt concorde) ou la bombe nucléaire dont ils sont les seuls à disposer. Une avance logique quand on sait tous les efforts portés par les Nazis sur ces sujets pendant la guerre.

Si Hitler semble disposer à maintenir un statu quo avec son allié, on découvre que certains courants parmi ses fidèles prônent une nouvelle guerre. Une menace que les Japonais n’ignorent pas, on verra d’ailleurs comment Nobusuke Tagomi (l’excellent Cary-Hiroyuki Tagawa), le ministre du Commerce va œuvrer avec Rudolph Wegner, un nazi haut-gradé pour maintenir l’équilibre entre les deux nations. Même le très rigide Inspecteur en chef Kido (Joel de la Fuente), va tout faire de son côté pour éviter une nouvelle guerre.

Kido - The man in the high castle Tagomi - The man in the high castle

Des personnages complexes

John Smith - The man in the high castleCe qui est agréable dans l’écriture des personnages, c’est qu’ils ne sont pas monolithiques et que l’on a pas les gentils résistants contre les salopards d’occupants. C’est bien plus subtil que cela. Tout comme le personnage de John Smith (Rufus Sewell), l’Obergruppenführer, un américain qui a gravi les échelons de la hiérarchie Nazi. C’est un personnage complexe, pas simplement un opportuniste qui s’est rallié du côté du vainqueur.  Des personnages par ailleurs bien servis par leurs interprètes! J’ai notamment apprécié le côté zen et presque Japonais pour le coup de Alexa Davalos dans son interprétation de Juliana.

Au final

Si cette première saison de The man in the high castle ne révèle finalement pas grand-chose sur la résistance ni sur le maître du haut chanteau qui restera l’Arlésienne. On découvre pan par pan cet univers complètement réaliste, à la fois familier et insolite. Un réalisme renforcé par l’ambiance qui se dégage du film, les décors, les costumes, tout nous met parfaitement dans l’ambiance. Une vraie force de la série en plus de son histoire.

San_Francisco Nazi-times-square

Bref, The man in the high castle  est une série que je recommande à tous les fans de K. Dick ou à ceux de SF à tendance uchronique ou dystopique..

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.