Mr Robot, Saison 1

Contrairement à ce que laisse penser le titre, point de robot ou d’IA dans cette série! Non, dans Mr Robot, il va être question de hacking et de sécurité informatique. Une thématique qui ne fait pas forcément rêver le commun des mortels, mais qui est un sujet d’actualité brûlant (on ne compte plus les annonces de piratage de comptes de grosse sociétés qui se font dérober leurs comptes clients).

Elliot Alderson (Rami Malek, aperçu dans Alcatraz et The Pacific, formidable dans le rôle), est ingénieur sécurité chez Allsafe Security, une grosse boite informatique. Mais très vite, on découvre qu’il est aussi un redoutable hacker auquel peu de choses résistent! Ce qui fait de lui un excellent ingénieur en sécurité! Il travaille avec Angela Moss (Portia Doubleday), son amie d’enfance qui le connaît très bien. Car au-delà de ses talents de hacker, Elliot est un nerd, un vrai! Souffrant d’anxiété sociale, légèrement paranoïaque et totalement obsessionnel, il passe tout son temps à hacker les gens qu’il croise et archive précieusement toutes les informations glanées (en grande partie sur les réseaux sociaux). Refusant les contacts physiques, il n’en est pas moins capable d’éprouver des sentiments.

Mr Robot Mr Robot

Le principal client de Allsafe, E Corp, une énorme société internationale se fait pirater par un groupe de hackers nommé Fsociety (Fuck Society). Malgré le fait qu’il déteste E Corp (qu’il surnomme Evil Corp), il va empêcher de justesse un piratage massif. Mais peu après, il va être contacté par Mr Robot (Christian Slater), le leader de Fsociety qui souhaite le recruter.. On fera la connaissance de Darlene (Carly Chaikin), une jeune hackeuse qui semble avoir pris en grippe Elliot.

On va alors plonger en eaux troubles avec Elliot. Suivre ses actions de “justicier numérique” et ses relations compliquées avec Fsociety et son leader tout aussi barré que lui.

Mon avis

Comme tout bon sériephile, malgré un temps libre réduit, je suis de plus ou moins prêt l’actualité des séries pour ne pas rater les nouvelles pépites! J’ai vu du coin de l’oeil Mr Robot et ses bonnes critiques, mais étrangement, j’ai tardé à me lancer dans la série (je sais pas pourquoi, le titre peut-être). Une erreur heureusement corrigée!

Une bonne claque!

Oui j’ai pris une bonne claque dans la tronche au visionnage de la saison 1 de Mr Robot que j’ai expédié en quelques jours, moi qui ne suis pas spécialement un adepte du binge watching! Mais de suite j’ai été happé par l’ambiance lourde, un peu glauque et cette constante question de savoir ce qui est le réel et ce qui est du ressort du fantasme dans tout cela. Une ambiance que n’aurait pas renié le grand Philip K.Dick, et qui reprend ses grandes thématiques : drogues et altération de la réalité, la place de l’humain dans une société hyper informatisée ou toute sa vie est en ligne. Petite parenthèse, un de ses plus grands romans, le maître du Haut Château va d’ailleurs être décliné en série (critique du pilot par ici). Si Mr Robot n’est pas une adaptation d’une oeuvre de K. Dick, on sent néanmoins son influence tout au long de la série.

Dès le début, on sent l’équilibre mental d’Eliot très fragile, son addiction à la morphine rendant sa perception de la réalité encore plus trouble. Et de fait, le spectateur est régulièrement interpellé par Eliot en voix Off (façon Taxi Driver), nous menant encore plus à douter de la véracité de ce que l’on voit. Un sentiment justifié, car l’on va découvrir au fur et à mesure que la perception d’Eliot est altérée (Cf la révélation sur Mr Robot, digne du film “6ème sens”). Une mise en abîme qui va nous faire plonger! Une révélation telle qu’on aurait presque envie de se refaire la saison! Et quand on sait que cette première saison n’est qu’une introduction de l’histoire pour l’auteur, on se dit que la suite va être encore plus top!

Natural born hacker

Si la tendance d’Eliot à hacker tous les gens qu’il croise est un peu extrême, l’idée reste tout à fait réaliste, car on met de plus en de notre vie privée sur les réseaux sociaux par exemple. Et si la série montre bien les limites d’un hacker face à un bon mot de passe bien sécurisé, elle montre aussi quelques techniques simples de hacking (appeler la personne et lui poser quelques questions très simples pour deviner son mot de passe). De quoi se dire que trop confier de choses aux réseaux sociaux, au cloud ou même par mail n’est pas sans risques! Mais la série va au-delà et montre que c’est un levier de pression même sur le quidam lambda pour un hackeur de la trempe d’Eliot. Et que la phrase que l’on a tous dit un jour “je m’en fous, je n’ai rien à cacher” devient tout un coup une idiotie sans nom..

Le personnage d’Eliot est complexe. A la fois touchant dans son côté brisé (sa mère semble avoir un comportement très violent envers lui) et son aspect “Robin des bois numérique”, il reste inquiétant de par ses obsessions (hacking des gens, addiction à la morphine) et son arrogance. A fond dans la théorie du complot, il déteste la société et le capitalisme sauvage figuré par E Corp. Une vision inquiétante quand on sait ses capacités techniques!

Les geeks apprécieront les petits clins d’oeil techniques plutôt justes, j’ai par exemple noté l’usage du Raspberry Pi pour le hacking des thermostats (même si malheureusement, l’alimentation USB est oubliée dans les images que l’on voit). Le titre des épisodes outre le fait qu’il s’agisse de terme informatique (daemons, mirroring, view source,..) et qu’ils soient formatés comme des noms de fichiers font tous référence à des formats de fichiers vidéo, des plus connus (.mp4, .mkv) aux plus anciens (les défunts .qt d’apple ou .wmv de microsoft). Par ailleurs, le masque des hackers de Fsociety n’est pas sans rappeler celui du célèbre groupe de hackers, les anonymous (la moustache en plus).

Mr Robot - fsociety

Des acteurs au top

Hormis Christian Slater (en perte de vitesse depuis un bail), Gloria Reuben (vue dans Urgence) ou même Rick Gonzalez (vu notamment dans Reaper), peu de visages connus dans la série. Mais pas vraiment gênant! On reste surtout scotché par la performance de Rami Malek dans le rôle d’Elliot. Pour un premier rôle principal, l’acteur américain d’origine égyptienne, livre un personnage sombre et torturé. Son timbre de voix lent et cassé en voix off vient compléter à merveille le tableau. Il rend totalement crédible et réel son personnage et éclipse en partie le reste du cast! Mais pour autant, le reste du cast ne démérite pas. On notera également la prestation de  l’acteur suédois, Martin Wallström, totalement glaçant dans son rôle de cadre aux dents longues qui ne recule devant rien et qui évacue la pression en tabassant des SDF!

Mr Robot

Révolution Numérique

Internet et ses multiples usages ont bouleversé nos vies. Parfois en bien, comme le printemps arabe porté par l’usage massif des réseaux sociaux comme outil de communication qui échappe au pouvoir en place. C’est d’ailleurs le printemps arabe qui a en partie inspiré Sam Esmail, le créateur de la série, qui est Égyptien. Ici, l’informatique est encore un outil révolutionnaire manipulé par Fsociety et dont la cible n’est rien moins que de faire s’écrouler le système bancaire mondial au travers de E Corp. Un reset de la société grâce à l’informatique en quelque sorte! Une nouvelle forme de guerre / guérilla qui pourrait bien devenir une réalité dans notre société de plus en plus connectée. Ou comment quelques hackers pourraient renverser l’ordre établi..

Un ton réaliste et sombre qui rappelle assez l’esprit de la série Uk Black Mirror qui parle de notre rapport à l’image au travers de la technologie.

Mr Robot a été pensé à l’origine comme un film, puis au fur et à mesure, l’idée de la série s’est imposée. Toute l’intrigue est déjà écrite, il reste plus qu’a espérer que la série continue sur cette très bonne lancée pour que l’on puisse aller jusqu’au bout de Mr Robot.

Commander sur Amazon

mr-robot1-br-min mr-robot2-dvd-min

En commandant le DVD / Blu-ray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1190 articles

2 réflexions au sujet de « Mr Robot, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *