Constantine, Saison 1

Les bonnes séries fantastiques ne sont pas légions finalement, tout comme les bonnes séries de SF. Car beaucoup a déjà été dit sur le sujet et il n’est pas si simple d’intéresser des spectateurs sur le sujet. Certaines séries comme Grimm parviennent à tirer leur épingle du jeu en détournant dans les mythes et légendes. D’autres comme The strain nous livrent un patchwork indigeste de poncifs! Que vaut donc la saison 1 de Constantine, adaptée du comic DC Hellblazer ?


J

ohn Constantine (Matt Ryan) est un chasseur de démon et un grand spécialiste de l’occulte. Une passion qui l’a conduit tout droit dans un asile psychiatrique! On découvrira rapidement qu’un exorcisme ratée sur une petite fille l’a condamné à la damnation éternelle. Mais lorsque le mal revient et que Manny, (Harold Perrineau Jr., un ancien de Lost), un ange manipulateur, lui fait miroiter un espoir de rédemption, il sort de sa retraite.

Il est temps, car il se murmure que se profile le “Rising Darkness”, le soulèvement des ténèbres qui annonce le retour d’un grand mal. Dans sa quête, il sera aidé par Zed (Angélica Celaya), une jeune artiste dont les dons de visions lui permettent de localiser les événements maléfiques à venir. Ils vont fonctionner comme chien et chat, ou comme deux pôles opposés d’un aimant en se repoussant sans cesse. Heureusement, l’équipe compte également Chas Chandler (Charles Halford), le meilleur ami de John qui temporise un peu les choses. Et son don d’immortalité (on découvrira plus tard que c’est un peu plus compliqué que cela) est plutôt utile pour lutter contre les forces du mal!

Constantine

C’est parti pour un éternel combat du bien contre le mal!

Mon avis

L

a série repose principalement sur le personnage de John Constantine. Il est à la fois sympathique et détestable! Sympathique avec sa dégaine à la cool, son accent à couper au couteau, son look façon privé des années 30, mais avec une approche humaine plutôt limite. On dirait qu’il prend plaisir à repousser les gens, à les faire fuir le plus vite possible. On finira par découvrir que ce n’est pas qu’une impression. Marqué au fer rouge par son exorcisme raté, qui lui a valu la damnation, il fait depuis en sorte que plus personne ne s’attache à lui afin de ne pas subir le même sort. L’adage de John pourrait être “Mieux vaut passer pour un butor que de voir des proches mourir”. Une position finalement humaniste contrairement à son apparence revêche et détachée!

john

La team Constantine

Viens ensuite Zed, artiste un peu paumée dont on ne sait pas grand chose, hormis que son pouvoir de vision est un atout utile à John. Mais hormis un caractère bien trempé qui lui permet de composer avec John, elle semble être arrivée là un peu par hasard! Que nenni, on découvre à l’épisode 8 qu’elle cache visiblement pas mal de secrets, et que ses relations avec sa famille sont plutôt compliquées à cause de son don. Et que John semble en savoir bien plus sur elle qu’il ne laisse paraître! On découvrira aussi le secret du pouvoir de Chas, il n’est pas vraiment immortel. Mais suite à un accident, il a acquis de nombreuses vies en réserve. Et chaque mort décompte une ces ces “vies excédentaires”. Mais ce pouvoir l’a éloigné de sa famille et il en souffre.

On a aussi quelques personnages récurrents comme Manny, l’ange roublard et manipulateur! Il se sert de John pour agir sur Terre (ce qu’il ne peut pas faire), tout en jouant celui qui ne peut pas intervenir! Un positionnement ambigu tout au long de la série qui va agacer profondément John! A tel point qu’il va l’inviter à vivre une existence terrestre pendant quelque temps histoire de lui rappeler les bonnes manières! On a également Papa Midnite, un sorcier Vaudou qui fait partie des vieilles connaissance de John et que l’on va retrouver dans plusieurs épisodes.

Darkness is coming!

La fil rouge de la première saison est “Rising Darkness”, le grand retour du mal! Cela reste très abstrait jusqu’à la mi-saison ou l’on mettra enfin un nom sur ce mal : les brujerias, des anciens sorciers sensés être disparus depuis fort longtemps. Mais si l’ennemi est identifié, il faudra attendre le final de la saison pour découvrir qui tire les ficelles! Une révélation surprenante qui promet pour la suite!

Docteur Constantine

L’épisode 3 a un petit goût de docteur Who avec le moulin (la planque de Constantine) qui est bien plus grand à l’intérieur qu’a l’extérieur, ce qui m’a fait penser tout de suite au TARDIS! Second point, Constantine utilise une carte à jouer qui permet de tromper ceux à qui il la montre, ces interlocuteurs voyant alors ce que Constantine a besoin qu’ils voient! Ce qui est exactement la même chose avec le papier psychique utilisé par le Docteur pour passer un peu partout en montrant ainsi patte blanche à ses interlocuteurs! Hommage ou plagiat, je vous laisse juger!

Mais alors, à regarder ou pas?

Pour être tout à fait franc, je suis assez partagé! Ni enthousiasmé, ni dégoûté. J’aime bien l’ambiance fantastique assez noire véhiculée par la série, mais après, hormis le personnage attachant de Constantine et le charme de Angélica Celayaqui m’a fait forte impression, le reste est assez convenu. Le coté force du bien contre force du mal, c’est un peu du réchauffé quand même! Si vous êtes comme moi assez adepte de ce genre d’ambiance, vous devriez apprécier la série. Pour les autres, vous risquez de vous ennuyer ferme! Petit plus, la musique est de Bear McCreay, même si en dehors du générique, il n’y a pas vraiment de morceaux qui m’ont marqué..

 

6.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1235 articles

Une réflexion sur « Constantine, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.