Warehouse 13, Saison 1

Deux agents des services secrets américains, Pete Latimer et Myka Bering sont assignés à une nouvelle mission. Ils se retrouvent tous les deux au fin fond du Dakota du sud devant un entrepôt mystérieux. Myka, qui ne s’entend pas très bien avec Pete, n’est pas très contente de cette assignation. Et son opinion sera conforté lorsqu’elle découvrira l’objet de sa mission : l’entrepôt 13 (c’est son nom) qui est en fait une agence gouvernementale secrète qui collecte tous les artefacts qui ont un pouvoir et les garde stockés dans l’entrepôt. Pete trouve cela plutôt marrant, d’autant qu’il est lui-même doté d’un don, il a un sixième sens qui l’avertit d’un danger imminent (plutôt pratique).


L

e décor est planté, l’idée de base plutôt simple mais efficace, et permet une grande liberté de scénario, le nombre d’artefacts étant sans limite (voir le listing sur wikipedia). Le duo d’enquêteur que tout oppose forme une équipe plutôt complémentaire et efficace. Mais la chasse aux artefacts n’est pas chose simple, car n’importe quel objet peut être un artefact, cela va du bijou au fauteuil. en passant par une balle de Dodgeball L’enquête est donc souvent ardue, d’autant qu’ils doivent faire face à des personnes « infectées » par l’artefact, où sont parfois eux-mêmes victimes des effets.

l’equipe de Warehouse 13
Aie!

C’est le cas dans l’épisode 4 ou Myka voit ses désirs subconscients prendre le dessus et dès que Pete la taquine, son envie de le frapper devient réelle (et Pete va prendre pas mal de coups pendant l’épisode!!). En filigrane des enquêtes du duo, Artie doit également faire face à une force hostile qui va d’abord tenter de pirater le réseau informatique de l’entrepôt puis finalement s’introduire dans l’entrepôt et kidnapper Artie. La kidnappeuse, Claudia Donovan est une ancienne connaissance dont le frère travaillait avec Artie et qui est mort lors d’une expérience de téléportation. En fait, il est bien vivant, mais coincé dans un univers parallèle. Artie l’aidera à le faire revenir.

Joshua, le frère de Claudia

Claudia étant plutôt douée pour « bricoler » des objets, Artie va donc l’embaucher dans l’équipe de l’entrepôt. Pete et Myka ne chôment pas pendant ce temps là, et vont affronter de nouveaux artefacts (une cape indienne qui permet de jouer au passe-muraille, une arme électrique qui utilise l’énergie des êtres humains jusqu’à ce que la « batterie soit vide). Il rencontreront Rebecca, une ancienne agent de l’entrepôt qui les aidera à résoudre une vieille affaire sur laquelle elle avait travaillé. Son dernier conseil à Myka, sera « quittez l’entrepôt ou il vous prendra toute votre énergie »..

Le passé d’Artie viendra également perturber la « routine » de l’entrepôt. En effet, un ancien agent, Mac Pherson commence à collecter des artefacts pour son propre compte, ce qui est grandement facilité par son passé dans l’entrepôt. Il dérobera un ancien sabre Japonais qui confère le pouvoir d’invisibilité à son porteur, rien que ça! Mais Artie veille contre vents et marées (malgré son inculpation pour trahison qui vient elle aussi de son passé) et finira par récupérer le sabre, mais Mac Pherson prendra le large.

« Zane & Jo »

Un clin d’oeil à Eureka dans l’épisode 9 ou l’on retrouve le couple Jo/zane (Erica Serra et Niall Matter) mais cette fois dans le rôle d’un couple d’escroc qui arnaque les casinos grâce à un artefact. C’est également l’occasion de voir Myka en « mode sexy »! Car suite à un incident avec le miroir de Lewis Caroll (l’auteur d’Alice au pays des merveilles), Alice prend la place de Myka. On a donc une « Myka » tueuse et méchante dans cet épisode pendant que la vraie Myka est coincée dans le miroir. Mais Pete, malgré son air parfois un peu « idiot » ne se laisse pas duper et Alice finira par retourner dans son miroir et libérera Myka par la même occasion.

Myka et Pete

L’épisode suivant est également l’occasion d’avoir un autre « guest » en provenance d’Eureka, Joe Morton (qui interprète le rôle d’Henry Deacon dans Eureka) qui joue le rôle d’un prisonnier. En effet, une augmentation anormale du taux de suicides dans une prison mène Pete et Myka à rechercher un artefact. Artefact qui fait apparaître les fantômes du passé que chacun préfère oublier. Pour Pete, c’est le fantôme de son père pompier qu’il a laissé partir au travail alors qu’il avait eu une intuition lui signalant un danger; pour Myka, c’est le fantôme de son partenaire mort en mission. Pendant ce temps Claudia se rendra compte à ses dépends que « jouer » avec les artefacts de l’entrepôt s’avère une très mauvaise idée!

Mais la leçon n’aura semble t-il pas suffit à Claudia! Suite à un enchaînement de petits incidents, l’entrepôt est au bord de la catastrophe : le système qui « contient » le pouvoir des artefacts tombe en panne. Heureusement, Myka et Pete, de passage, vont s’apercevoir que quelque chose ne va pas (facile avec tous les voyants au rouge!!) et descendre dans l’entrepôt aider Claudia. Après de nombreuses péripéties (merci les artefacts « blagueurs »), ils finiront par remettre en route le système de confinement quelques dizaines de secondes avant la destruction totale! On comprends mieux comment les 12 premiers entrepôts sont partis en fumée!

La traque de Mac Pherson mènera nos agents  jusqu’à la librairie des parents de Myka. En effet, son père (joué par Michael Hogan, vu dans le rôle du colonel Tight dans Battlestar Galactica) est infecté par un artefact (on apprendra plus tard que c’est l’œuvre de Mac Pherson). Mais là ou cela se complique, c’est que l’artefact est en deux parties et qu’il faut rassembler les deux parties pour pouvoir le neutraliser. Un épisode prétexte à creuser les (difficiles) relations entre Myka et son père.

Mac Pherson neutralisé

Le dernier épisode est l’occasion d’en apprendre plus sur le lien entre Artie et Mac Pherson. Les deux hommes ont été co-équipiers pour le compte de l’entrepôt. Mais suite à un incident ou Mac Pherson a utilisé un artefact qui a tué des innocents, ce dernier a été banni de l’entrepôt et incarcéré. Puis suite à une explosion dans la prison il a été déclaré mort. Voila pourquoi sa soudaine réapparition irrite Artie, d’autant que Mac Pherson commence à mettre en vente des artefacts, dont certains étaient censés être sous la garde de l’entrepôt. Artie, Myka et Pete finiront par réussir à capturer Mac Pherson et à l’enfermer dans la « section Bronze ». Mais fin de saison oblige, Mac Pherson s’enfuit et Artie et pris dans une explosion…

Mon avis

L

e duo Pete / Myka fonctionne très bien, il n’est d’ailleurs pas sans rappeler le duo Mulder / Scully (X-Files). En effet, Pete trouve le départ le job plutôt « cool », Myka elle n’y croit pas du tout, elle dit même au début à Artie qu’elle est trop bien pour le poste! Pete est réagi à l’instinct,  déconne très souvent, Myka se conforme aux procédures et a ce coté « bon élève ». Entre eux, c’est donc chien & chat! Ce qui n’empêche pas la confiance mutuelle.

L’entrepôt est également inquiétant, tous ses artefacts réunis au même endroit, c’est un peu comme entreposer des produits chimiques ensemble, faut faire attention aux mélanges. D’ailleurs, si l’entrepôt porte le numéro 13, c’est que les 12 premiers ont tous été détruits… Il me fait beaucoup penser à la bibliothèque de l’université de l’invisible avec tous ses livres pleins de magie prêts à vous balancer un sort bizarre (ceux qui ont lu les annales du disque-monde de Terry Pratchet comprendront). Beaucoup de secrets également cachés par Artie (son histoire de trahison, Mc Pherson,…). La gestion de l’entrepôt est également mystérieuse, car bien que sur le territoire américain, un mystérieux groupe qui se fait appeler les régents semble diriger l’entrepôt.

J’aime bien également le coté « steampunk » de la série. Pour ceux qui ne connaissent pas, le steampunk, c’est de la science fiction « rétro », avec notamment l’utilisation massive de la vapeur (d’ou le mot « steam »), du rétrofuturisme en quelque sorte. De nombreux artefact sont « steampunk » : le téléphone farnsworth, le pistolet « Tesla », le système de confinement de l’entrepôt,… Cela apporte une touche peu commune, le genre étant  à ma connaissance très peu présent dans les séries. Le film d’animation « Steamboy » de Katsuhiro Otomo est le parfait exemple de ce « courant » de la SF.

Une patronne pas commode!

Un personnage dont je n’ai pas parlé, c’est Madame Frederic, la mystérieuse patronne de l’entrepôt. Malgré sa carrure imposante, Artie ne l’entend jamais arriver et sursaute toujours lorsqu’elle lui adresse la parole. Elle est très autoritaire et tous les agents de l’entrepôt la craignent. Malgré cela, elle soutient sans réserve son équipe. Reste également le personnage de Leena dont je n’ai pas vraiment compris le rôle.. Vu la fin de la saison, cela sera peut-être éclairci dans la saison 2…

Mon Label

Acheter sur Amazon :

warehouse13-S01-min

En commandant le DVD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
  
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1274 articles

Une réflexion sur « Warehouse 13, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.