Sherlock, Saison 1

Créée par Sir Arthur Conan Doyle il y a plus de 120 ans, le personnage de Sherlock Holmes a pourtant été très présent en 2010. Il y a tout d’abord eu la version cinéma réalisée par Guy Ritchie (avec Robert Downey Jr très convaincant en Sherlock) qui a redonné une certaine “vigueur” au détective. La BBC a pris un tournant encore plus radical avec la série sobrement intitulée “Sherlock”. Tout d’abord le format n’est pas “standard” puisque seuls 3 épisodes de 90 minutes ont été réalisés, ensuite plutôt que de reconstituer le Londres de l’époque, l’histoire se déroule en 2010. Steven Moffat (le scénariste de doctor Who) est l’un des créateurs de cette série.


S

herlock en lui même n’a pas beaucoup changé, il est toujours aussi arrogant et aussi sur de lui! Il se drogue toujours, même si l’opium a été remplacé par de l’herbe, et il utilise les “nouvelles technologies” (il a son site web et ne quitte pas son portable). La police le déteste, mais comme elle a besoin de son aide, elle le tolère plus ou moins! Son acolyte, le docteur John Watson est quand à lui un ex médecin militaire qui a bien du mal à se réintégrer dans la vie civile “normale”. Du coup, ces deux personnages atypiques vont plutôt bien ensemble! L’intrigue de cette première saison démarre donc avec la rencontre des deux hommes et l’arrivée de Watson au 221 B Baker Street.

Sherlock (Benedict Cumberbatch) et John (Martin Freeman)

Déjà, l’ombre de l’ennemi juré de Holmes, Moriarty plane. On le verra d’ailleurs apparaitre lors du 3ème épisode. La série a été diffusée cet été en Angleterre et diffusée tout récemment en France sur France 4 ou il a d’ailleurs réalisé la meilleure audience des chaines des la TNT. La version française est plutôt bonne, un seul reproche, aucun des textes qui apparaissent ne sont traduits (on en voit notamment lorsque Holmes observe des indices pour expliquer sa réflexion). Pas gênant pour ceux qui comprennent la langue de Shakespeare, mais dommage pour les autres! La série ayant rencontré un franc succès, une deuxième saison (avec 3 épisodes de 90 minutes) sera tournée cette année (démarrage du tournage annoncé en Mai).

Mon avis

Le format de cette série (épisode de 90 minutes) peut surprendre, mais en fait, il se révèle tout à fait adapté au sujet. Les enquêtes de Holmes étant toujours relativement complexes, cela permet de développer tranquillement l’histoire. Cette remise au goût du jour est vraiment très bonne, les acteurs sont parfaits dans le rôle (mention spéciale à Bénédict Cumberbatch qui fait un Holmes très convaincant). La transposition dans un contexte contemporain est en fait assez naturelle et on l’oublie très vite.

Mon label

Autres Avis:

Acheter sur Amazon :

 En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
  
9.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1229 articles

8 réflexions au sujet de « Sherlock, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.