[Dossier BSG] Partie 2 : Caprica

Caprica se déroule sur la planète du même nom et nous fait vivre le destin croisé de deux familles : les Adama (que je ne présente plus) et les Graystone (Graystone industries est la société qui a crée les premiers cylons). Le tout se déroule 58 ans avant les événements de la série Galactica (la version de 2003). Les deux familles vont se rencontrer suite à un attentat dans un train. La famille Graystone y perdra sa fille, Zoé, la famille Adama perdra la mère et la fille. Daniel Graystone (Eric Stoltz) et Joseph Adama (Esai Morales) le père de Bill (le futur commandant du Battlestar Galactica) se rencontreront suite à ce drame.

 Daniel Graystone est à la tête de Graystone industries, une société qui produit notamment des robots et qui cherche à décrocher un contrat avec le ministère de la défense de Caprica pour des robots de combat. Sa femme, Amanda (Paula Malcomson) est médecin. Zoe (Alessandra Torresani), leur fille est une adolescente « classique » en opposition avec ses parents. Mais après le décès de Zoey, Daniel et Amanda découvriront qu’ils ignoraient beaucoup de choses sur leur fille. Daniel découvrira qu’elle était un prodige en informatique et qu’elle avait réussi à se créer un avatar qui est une copie conforme d’elle (Zoe-A). Il utilisera cet avatar (et une puce volée à a de ses concurrents) qu’il placera dans le corp d’un robot prototype U-87 pour créer Zoe-R, qui deviendra le premier cylon. Amanda, découvrira que sa fille avait un petit ami depuis plus d’un an, sans qu’elle n’en sache rien. Pire, elle semble liée aux STO (Soldiers of The One) qui sont responsables de l’attentat.

danielamanda

zoeu-87

Du coté de la famille Adama, on a Joseph, un avocat originaire de Tauron. Très vite, on découvre que les Taurons forment une minorité sur Caprica pas toujours bien perçue. Joseph semble renier ses origines et s’efforce de dissimuler le fait qu’il soit natif de Tauron (il change son nom en « Adams »). Joseph, est un avocat civil (qui possède des liens avec Ha’la’tha, la « mafia » de tauron qui semble bien implantée). Il a bien du mal à s’occuper de son fils William (Sina Najafi), suite au décès de sa femme et de sa fille. Sans que le dialogue soit rompu, les deux ont du mal à communiquer. Du coup, « Willie » passe beaucoup de temps avec son oncle, Sam Adama (Sasha Roiz, vu dans Grimm), un tueur à gage de Ha’la’tha. Contrairement à son frère, il est fier de son héritage Tauron (il arbore fièrement ses tatouages) et s’efforce d’enseigner à willie les us et coutumes de leur planète d’origine.

josephsam

william

Pour compléter le tableau, on a également Lacy Rand (Magda Apanowicz), la meilleure amie de Zoey qui va tenter de venir en aide à l’avatar de Zoe « coincé » dans le robot dans lequel Daniel Graystone l’a implantée. La mystérieuse directrice de son école, Clarice Willow (Polly Walker) tourne autour de Lacy (ce qui la rend mal à l’aise) et semble elle aussi à la recherche de l’avatar de Zoey. Que veut-elle en faire et comment est-elle au courant? Mystère, mais elle semble très religieuse, limite mystique, et fait partie elle aussi des STO..

claricelacy

L’avatar de Tamara Adama, la fille de Joseph, crée par Daniel va également jouer un rôle dans le V-monde, le monde virtuel accessible via l’holobande, un gadget crée par Graystone industries. Il permet d’accéder à un monde virtuel semblable au notre en utilisant un avatar de soi-même. L’objet a fait la fortune de la famille Grayston. Mais l’objet a été détourné, piraté, et des V-monde « trash » ont été crées comme le V-club que l’on voit au début de la série. Tamara va se retrouver dans l’un d’eux, New Caprica City. L’ambiance fait très New York époque prohibition! Pas de règles, enfin si, une seule, si on est déconnecté du jeu, on ne peut plus jamais y revenir! Tamara qui possède la faculté de ne pas  être déconnecté lors d’une agression va se faire une place dans le jeu..

tamara

Les deux pères vont donc chacun se mettre en quête de leur fille. Daniel en essayant de rentrer en communication avec l’avatar de sa fille coincé dans U-87 et Joseph en retrouvant l’avatar de sa fille dans le jeu New Cap City. Quand à Amanda, elle va nouer une relation étrange avec Clarice, un jeu de dupe à double sens! Car si Clarice se rapproche d’Amanda, ce n’est que par intérêt! Elle souhaite mettre la main sur l’avatar conçu par Zoe pour des motivations religieuses. Mais Amanda, va finalement comprendre qu’elle travaille pour les STO et finit par enquêter sur elle avec l’aide d’un policier qui cherche à les coincer.

 Mon avis

Ce spin-off sait faire des clins d’œils aux séries Galactica. La robe de Zoe Graystone est par exemple très inspirée par les uniformes de la première série (pour la couleur bleue et le col argenté) :

robeadama

Comme la série de 2003, il est beaucoup question de religion dans Caprica. Le monothéisme mis en opposition avec la religion polythéiste pratiquée par la majorité des habitants de 12 colonies. L’activisme mené par le groupe des STO qui prônent un dieu unique, ne fait rien pour améliorer cette situation! Le monothéisme déjà mal vu devient de plus en plus mal considéré.. Mais le ton est résolument différent de la série Battlestar Galactica. On passe d’une ambiance anxiogène de huis-clos à une ambiance d’apparence plus propice. Les 12 colonies sont en paix (quoique non réunifiées), mais très vite, on décèle une certaine noirceur malgré cela, entre les fanatiques religieux, la menace des Cylons que l’on sait à venir. On sent que tout cela est sous pression et prêt à exploser (comme lorsque Amanda Grayston annonce que sa fille est une terroriste).

Les univers virtuels sont au cœur de Caprica. Que cela soit au travers des V-Clubs (des clubs virtuels) ou tout est permis (puisque virtuel) : drogue, sexe, meurtre,… Ou à travers de jeu comme celui ou on retrouve Tamara, New Cap City, une version underground de Caprica.

holobandnew-cap-city

La manière de filmer Zoe-R est également dérangeante, puisqu’elle est tout à tour filmée sous son apparence robotique et sous son aspect humain. Du coup, lorsque le robot est maltraité, mais filmé sous son apparence humaine, on sent un certain malaise. Mais cela reflète bien la bivalence de ce robot qui n’en est plus tout à fait un..

Par contre, une grosse incohérence m’a fait bondir! Lorsque Daniel Graystone met l’avatar de Zoé dans le robot et que l’opération « plante », il se lamente d’avoir tout perdu! Mais c’est quoi cet informaticien qui ne fait pas de copie de sauvegarde?? Il teste un truc potentiellement risqué et il utilise le seul fichier disponible? On se demande comment sa société a pu prospérer avec de telles méthodes!!

Je ne prête en général peu ou pas d’attention au générique d’une série, mais là, j’ai trouvé le générique de Caprica particulièrement « plat », avec une musique en décalage avec les images. bref, un bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire!!

On a droit  à quelques guests : Dimitry Chepovetsky (ReGenesis) :

Dmitry-Chepovetsky

On retrouve également des acteurs de SanctuaryRyan Robbins (Henry) et Christopher Heyerdahl (John & Bigfoot)  en instructeurs du STO :

Christopher-Heyerdahl ryan-robbins

Au final, Caprica est loin d’être une mauvaise série. Comme sa suite, elle aborde des thèmes complexes (l’IA, les mondes virtuels, la religion,..). Mais là ou je pense qu’elle « pêche », c’est qu’elle est par trop éloignée de l’ambiance « space opera » de Battlestar Galactica. C’est peut-être en cela qu’elle a perdu les spectateurs et qu’elle a été annulée après seulement une saison. Mais c’est regrettable, car il y avait finalement matière à creuser sur quelques saisons la naissance des cylons. Ceci étant, on comprends mieux l’obsession des cylons à comprendre les humains, leur capacité à se régénérer dans un corps humain (ou quasi humain), leur rapport avec la religion. Un éclairage qu’apportera les dernières minutes de la série, mettant ainsi un terme « propre » à l’histoire.

eglise-cylon resurection

Quand on voit le destin également avorté du second spin-off, Blood and Chrome (je vais également en parler), lui aussi annulé, on peut se demander si il y n’y a pas une sorte de « malédiction » sur BSG!

Mes labels

label Caprica 1 label Caprica 2

Commander la série sur Amazon:

mini_Caprica_DVDmini_Caprica_BR

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

Caprica
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1264 articles

Une réflexion sur « [Dossier BSG] Partie 2 : Caprica »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.