Silver Spoon, Tome 4

L’été touche à sa fin, et Yûgo s’est fait une place au sein du lycée agricole Ohezo malgré le fait qu’il ne soit pas issue de famille d’agriculteurs. Côtelette à qui il a fait ses adieux lors du tome 3 lui revient sous forme de 51 kilos de viande qu’il a demander à acheter en souvenir de l’animal dont il s’est occupé. Sauf que comme d’habitude, Yûgo ne s’était pas vraiment posé la question de quoi faire de toute cette viande! Question à laquelle ses camarades vont vite trouver une réponse : la bouffer!! C’est parti pour un petit barbecue improvisé!

Mais cela ne va pas suffire à écouler tout son stock! Il va donc décider de fabriquer du bacon et demande à utiliser le fumoir du lycée (décidément, en terme d’équipement, il y a tout à Ohezo!). Une idée qui va encore augmenter la popularité du jeune homme! Car visiblement son bacon est très bon et il va s’arracher! Tout le monde, les profs, les élèves (les filles notamment) vont faire des pieds et des mains pour lui acheter (ou lui troquer) du bacon! Ou comment devenir populaire sans le vouloir! Même le proviseur sera de la partie! Il va d’ailleurs continuer à donner un nom aux nouveaux cochons dont il a la charge. Il est décidément incorrigible!

Une autre surprise va également tomber sur Yûgo : il va être nommé vice-président du club d’équitation à l’insu de son plein gré! C’est son honnêteté et ses bonnes relations avec tous les élèves qui pèseront dans la balance! Voila une responsabilité dont il se serait bien passé, mais il ne sait pas dire non! Il va également se passer quelque entre Aki et Ichiro, sans que Yûgo ne sache quoi exactement. Devant la détresse et les larmes d’Aki, Yûgo tentera d’en savoir plus, mais il se fera envoyer sur les roses par ses deux amis.

Mon avis

Silver Spoon reste une vraie bouffée d’air frais! C’est toujours très drôle, Yûgo, même si il s’est maintenant bien intégré, fait toujours figure d’extraterrestre! Il est donc toujours avec un décalage qu’il aura bien du mal à combler (et ce n’est pas le but car cela reste le principal ressort comique). C’est par exemple le cas sur le passage de la zone 51 et de ses phénomènes inexpliqués! On se dit qu’Hiromu Arakawa à perdu la raison en nous mettant du fantastique! Mais la chute nous ramène sur quelque chose de bien plus “terroir”, à notre grand étonnement et celui de Yûgo!

Pour autant, on continue d’avoir quelques fils rouges qui évoluent : la relation entre Aki et Yûgo, on voit pour la première fois les parents de Yûgo qui vont déguster son bacon eux aussi. Bref, on ne s’ennuie pas et le dessin d’Hiromu Arakawa est toujours aussi expressif malgré des traits simples. A ce propos, le mois prochain sort “Nobles paysans”, une autre BD d’Arakawa avec des anecdotes pleines d’humour sur sa vie avant de devenir mangaka. Elle élève des vaches, cultive des légumes, craint les ours et mène une guerre sans fin contre l’écureuil d’Hokkaido, un voleur de récoltes très habile… Je vous en reparlerais!

Acheter sur Amazon :


 En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1235 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.