Metalocalypse : The Doomstar Requiem

The doomstar requiem est la conclusion de la série Metalocalypse. Et quelle conclusion! Il s’agit d’un épisode spécial de 47 minutes sous forme d’opéra rock (comédie musicale quoi!). Et moi qui suis plutôt réfractaire à ce genre (il n’y a que Moulin Rouge qui trouve grâce à mes oreilles), j’appréhendais un peu! J’ai donc commencé par écouter la musique qui est juste formidable, il ne me restait plus qu’a regarder les saisons 3 & 4 pour pouvoir être à jour et enfin pouvoir regarder le résultat en image.


vlcsnap-2014-05-10-13h25m01s235

D

éjà conquis par la musique,  j’ai adoré cet épisode! 100% chanté, il nous narre en différents tableaux, les événements finaux de Metalocalypse. On débute avec  Ishnifus Meaddle, le leader de la “Church of the black Klock”, qui va exposer les tenants et aboutissants de la situation, avec l’arrivée de la Doomstar qui annonce l’imminence de la fameuse metalocalypse (l’apocalypse de Métal) dont on nous parle depuis le début de la série. Il va ensuite exhorter le groupe à sauver leur “frère” Toki. S’ensuivra un échange très drôle ou aucun des membres  ne veut reconnaître ce statut de “frère”! Tout y passera :  “co-worker”, “rythms guitarist”, “bandmate”, mais “brother”, pas question! Nathan refuse d’être un héros et ne veux pas aller sauver Toki et Abigail. Le groupe préfère s’amuser et faire la fête plutôt que de s’occuper de Toki!

Mais devant la mobilisation des fans qui réclament Toki (aux cris de “We want Toki Back”), le groupe va devoir se remettre en question et accepter ses responsabilités. Les voilà donc partis sur les traces de Toki avec pour seul indice la recherche des “Depths of Humanity” (les profondeurs de l’humanité). Mais le chemin va s’avérer périlleux, d’autant que la prophétie annonce que l’un d’entre eux doit mourir..

Mon avis

P

lus que séduit par la musique, je ne pouvais que l’être par l’épisode! Il faut dire que cela permet d’apprécier également les paroles et de suivre l’histoire un peu plus facilement. Coté musique, il faut que j’arrive à finaliser ma critique sur le sujet. The doomstar requiem est une vraie pépite! Me voilà réconcilié définitivement avec la comédie musicale! On a une vraie histoire tout en musique. Le seul reproche que je peux adresser, mais il reste vraiment mineur, c’est que la transition entre les différents tableaux (les différents morceaux de musique) est parfois un peu abrupte. Mais j’imagine que c’est lié aux obligations du genre.

On retrouve le cynisme macabre de la série Metalocalypse (et qui fait son charme)! C’est le cas notamment avec le pisteur censé retrouver la trace de Toki :

♪ he was raised by wolves
he can kill with his teeth
he can blend into shadows
he can hide in a tree ♪

ce qui donne à peu de choses près :

♪ Il a été élevé par les loups
Il peut tuer avec ses dents
Il peut se fondre dans l’obscurité
Il peut se cacher dans un arbre ♪

Sacré bonhomme! Mais tout ça pour apprendre que l’homme de la situation est mort! Mais on reste finalement dans la tonalité habituelle de la série. A ce titre, le morceau le plus gore est finalement celui avec la musique la plus douce! C’est le passage ou Abigail tente de réconforter Toki son compagnon d’infortune. Mais on ne peut pas dire que ses paroles soient des plus rassurantes malgré sa voix douce !

♪ they’ll pull off our skin
they’ll pluck out our eyes
they’ll play in our blood
be cannibalized
they’ll bathe us in acid
they’ll chew through our brains
they’ll chop up our guts and cut up our veins
but close your eyes ♪

Attention en VF c’est quelque chose comme ça :

♪ Ils nous écorcheront
Ils nous arracheront les yeux
Ils joueront dans notre sang
On s’ra cannibalisés
Ils nous plongeront dans l’acide
Ils nous boufferont le cerveau
Ils  hacheront nos tripe et trancheront nos veines
Fermes tes yeux ♪

On a également de sacré morceaux d’anthologie musicaux, l’un de mes passages préféré étant celui avec les “angry musicians congregating”, ou le groupe doit affronter tous les musiciens qu’ils n’ont pas aidés! Si la musique (Givin’ back to you) fait beaucoup penser à Michael Jackson et à son “thriller” en terme de sonorité, la vidéo confirme allègrement la filiation! C’est finalement Rockso qui va venir à bout des musiciens zombies en distribuant de la cocaïne (What else?)! Ou comment tordre le cou à un classique!

Un autre passage tout aussi réussi musicalement (et symbolique), c’est le duel Toki / Skwissgar, qui en plus d’être spectaculaire nous donne enfin la raison d’être de la présence de Toki dans la groupe : sublimer le musique de Skwissgar! A la fois très réducteur et flatteur puisque finalement cela fait de Toki le deuxième meilleur joueur de guitare au monde! Mais les riffs de guitare sont un vrai régal!

L’idée principale derrière cet épisode est d’enfin amener les membres du groupe à prendre soin les un des autres (c’est Brendon Small lui même qui le dit : “The whole story was to take these narcissistic assholes and have them care about each other”). Un grand changement pour ces narcissiques qui ne pensent qu’à leur propre plaisir depuis le début avec une philosophie que l’on pourrait qualifier “d’hédonisme metal”! Car peu leur importe les autres, encore moins les fans qu’ils considèrent comme des nuisibles! Nathan, en bon leader en est l’exemple même, pour preuve l’horrible séance d’excuses à la fin de la saison 4 qui lui coûtera “physiquement”!

Reste que visiblement, Brendon Small a encore des choses à dire et il se pourrait que l’on entende encore parler de Metalocalypse. Et vu la fin de Doomstar Requiem, on se dit qu’il y a de quoi continuer.. Moi je dis encore en tout cas!

9.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Vos avis Laissez votre avis
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

2 réflexions au sujet de « Metalocalypse : The Doomstar Requiem »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *