[Pilote] Helix

Helix, c’est la nouvelle série de Ronald D.Moore, l’homme derrière le reboot de Battlestar Galactica, l’une des meilleures série de SF. J’attendais donc avec une certaine impatience ce nouveau « bébé » ou il intervient en tant que producteur exécutif. Reste que ces dernières années, les séries les plus attendues se sont pour la plupart avérées au mieux décevantes (Falling Skies, Defiance, ..). C’est donc avec un mélange d’espoir et d’appréhension que je me suis lancé dans le visionnage du pilote d’Helix (un épisode double). Pour ne pas être pollué, je n’ai pas prêté attention aux spoilers et autres révélations afin d’avoir une vue la plus neutre possible. Tout ce que je sais, c’est qu’il va être question de virus dans un laboratoire de recherche situé dans l’arctique.


O

vlcsnap-2014-01-12-17h27m46s195n commence donc avec la contamination dans les laboratoires du complexe « Artic Bio-system ». Bien que situé dans une zone internationale, c’est le CDC (Centers for Disease Control, un organisme américain) qui est appelé à la rescousse (il n’a pas légalement autorité sur place). Se rendent sur place, le Dr Alan Farragut (Billy Campbell, vu dans les 4400), l’un des plus éminent spécialiste du CDC. Sa présence a été requise car son frère Peter (Neil Napier) fait partie des contaminés sur place. Dans le reste de l’équipe, il y a le Dr. Julia Walker (Kyra Zagorsky) qui se trouve être l’ex-femme d’Alan (ils ont rompus suite à une relation entre Julia et Peter), le Dr Sarah Jordan (Jordan Hayes), la collaboratrice d’Alan qui en pince pour lui,  le Dr. Doreen Boyle (Catherine Lemieux) et le Major Sergio Balleseros (Mark Ghanimé) qui représente l’armée qui transporte toute l’équipe et possède une base toute proche. Ils seront accueillis sur place par Dr. Hiroshi Hatake (Hiroyuki Sanada, un acteur Japonais vu dans Lost ou Speed Racer). L’homme n’est pas vraiment accueillant et semble disposer à coopérer au minimum.

  vlcsnap-2014-01-12-16h26m29s58 vlcsnap-2014-01-12-17h26m35s21 vlcsnap-2014-01-12-16h27m07s195 vlcsnap-2014-01-12-16h27m43s16

Bientôt, la situation va déraper et les agents du CDC vont perdre le contrôle des evénements! Car il ne s’agit pas d’un banal virus! Le Narvik-B (c’est sont nom de code) semble « recâbler » son hôte pour le pousser à répandre la contamination tout en le dotant d’une force surhumaine. Ils vont également devoir affronter Peter qui s’est enfui et qui répand la contamination aux quatres coins du gigantesque complexe..

vlcsnap-2014-01-12-16h19m25s159 vlcsnap-2014-01-12-17h21m15s156

Mon avis

C

es deux premiers épisodes sont engloutis en un clin d’oeil! On pense tout de suite à certaines références : The X-files pour la théorie du complot et le liquide noir, Alien pour le coté huis-clos et danger permanent. Car finalement, l’isolement de centre de recherche fait que l’on pourrait tout aussi bien être dans l’espace. L’ambiance est très stressante et on ressort un poil chamboulé de ce pilote! Certes la série utilise les ficelles du genre pour nous mettre les jetons, mais la réalisation reste plutôt efficace à ce niveaux! On ajoute un soupçon de ReGenesis pour le coté médical et on obtient l’ambiance d’Helix. Le mélange est plutôt réussi et la série trouve son propre ton.

Du coté des acteurs, pas vraiment de tête d’affiche, ce sont des acteurs assez peu connus, hormis Billy Campbell et Hiroyuki Sanada que les habitués des séries TV ont déjà croisés sur leur chemin. Mais au global, cela n’est pas gênant, cela joue bien.

Ce pilote délivre bon nombre d’informations et distille une bonne dose de complots sous-jacents. Visiblement, les responsables du laboratoire bossaient sciemment sur le projet et n’entendent pas qu’on vienne saccager leurs recherches. Mais pourquoi à ce compte appeler le CDC? Et d’ailleurs qui a appelé le CDC à la rescousse? Que cherche le professeur Hatake? Pourquoi a-t-il des photos de Julia? Dou vient son virus et que cherche à produire le labo avec? Le vaste centre de recherche est un lieu idéal pour ce huis-clos! Tout comme les Aliens teigneux de la franchise Alien, les contaminés peuvent se planquer et frapper quand ils le souhaitent les chercheurs présents. Tout va très vite et la contamination se répand vitesse grand V! On est par ce coté assez proche de l’attaque de Zombies! Sauf que les contaminées semblent conserver leur intellect et une partie de leur faculté à raisonner (même si leur discours est plutôt confus). Avec tout ça, on voit mal comment empêcher ce virus « intelligent » de se répandre! La partie semble très mal engagée pour les membres du CDC, mais il reste 11 épisodes pour trouver (ou pas) une solution contre cette menace!

Reste que la série devra sortir du huis-clos du centre de recherche si elle veut pouvoir tenir sur la durée. Et nous offrir une histoire de pandémie globale qui permettrait de sortir du laboratoire. Un thème séduisant, mais relativement casse-gueule! Attention donc aux poncifs du genre!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1278 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.