Haven, Saison 1

L’agent du FBI, Audrey Parker (Emily Rose), est envoyée sur une enquête dans la ville de Haven (en français Havre ou Refuge, ne pas confondre avec Heaven, le paradis), perdue au fin fond du Maine (cher à Stephen King, et ce n’est pas un hasard puisque l’histoire est basée sur de ces romans, Colorado Kid).


E

lle sera secondée par un flic local, le ténébreux Nathan Wuornos (Lucas Bryant) qui se trouve être également le fils du placide shérif Garland Wuornos. Audrey se rendra très vite compte qu’il se passe de nombreux événements « surnaturels » dans cette ville. Orpheline, elle découvre la photo dans une coupure de presse locale d’une femme qui lui ressemble trait pour trait. Serait-ce sa mère? Pour en avoir le cœur net (et puis aussi parce que les mystères l’intrigue), elle décide de prolonger son séjour à Haven.

Audrey et Nathan

Voila donc une série fantastique qui commence sous les meilleures augures! Nathan révèle à Audrey que la ville a déjà connue par le passé des épisodes de phénomènes étranges et il sent que cela recommence. Notre duo de charme devra donc enquêter sur des cas avec parfois un air de déjà vu (vieillissement accéléré) et d’autres fois plus originaux (dégradation quasi instantanée de la nourriture, ombre tueuse,..).

Duke

Il ne faut pas non plus oublier Duke Crocker (Eric Balfour), le beau gosse un peu voyou qui se la raconte et qui visiblement ne laisse pas Audrey tout à fait indifférente. Jack et Nathan se connaissent depuis longtemps, mais il semble qu’un vieux contentieux les opposent car ils ne peuvent pas se voir sans se chercher des poux dans la tête (il faut dire qu’entre un flic et un « trafiquant », ça ne peut pas aller!).

Mais la ville recèle de mystères et les habitants ne sont pas bavards, d’autant qu’ils perçoivent Audrey comme une étrangère, et ne se confient pas. Peu à peu, Audrey finira par s’imposer et gagner la confiance des habitants, comme par exemple avec Eleanor Carr (Mary-Colin Chisholm) le médecin de Haven qui semble en savoir long sur les phénomènes. A noter la présence de l’actrice française Anne Caillon dans le rôle de Jess Minnion, une femme que notre duo a suspecté un temps d’être une sorcière (si, je vous jure). Par la suite, Nathan se révèlera sensible au charme de Jess.

Père et fils

Audrey découvrira également qu’elle est liée à cette ville. D’abord à cause de la photo, puis elle se découvre un pouvoir (épisode 12) mais qui reste difficile à qualifier. Le shérif semble également en savoir beaucoup plus qu’il ne veut en dire sur les phénomènes. On sent qu’il veut préparer au mieux sa succession par Nathan, mais vu ses relations avec lui, c’est mission impossible! C’est également le Shérif qui œuvre conjointement avec le patron d’Audrey pour que celle-ci quitte le FBI et s’installe définitivement à Haven.

Beaucoup de mystères et peu d’explications finalement. D’autant que la femme sur la photo ne serait pas la mère d’Audrey, mais Audrey elle-même…

Haven, une petite ville calme…

Mon Avis

P

as la série du siècle, c’est sur, mais cela reste agréable à suivre. J’ai dévoré les 13 épisodes de la première saison en quelques jours seulement! La personnalité d’Audrey est attachante, elle ne baisse pas les bras face à tout les mystères qui surgissent à Haven et garde un esprit ouvert façe à tous ces phénomènes. Le cadre « bucolique » de Haven change des productions habituelles et montre un coté des états-unis que l’on a peu l’habitude de voir dans les séries (même si une partie du tournage a également eu lieu au Canada).

Le point négatif concerne les effets spéciaux, peu nombreux heureusement, car on sent que de ce coté le budget a été très restreint et ils ont pour la plupart du temps visibles et pas terribles. Un comble quand même pour une série diffusée en 2010, alors que n’importe qui ou presque peu faire aussi bien sur son ordinateur personnel (j’exagère un peu mais quand même!).

Et puis, malgré tout, on ne comprends pas pourquoi ces événements surviennent, ni si il y a une logique ou quelqu’un derrière tout ça. On sait que le shérif a déjà eu à faire face à ces phénomènes par le passé, mais sans plus de détails. Et que Audrey est au cœur de l’histoire, mais quel est son rôle exact? Heureusement, le dernier épisode de la saison relance un peu l’intérêt avec beaucoup de bouleversements. La dernière scène laisse d’ailleurs dans l’expectative la plus totale…

Mon Label

Acheter sur Amazon :


 En commandant le DVD avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1318 articles

2 réflexions sur « Haven, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.