Better Call Saul, épisodes 1&2

Beaucoup attendaient Better Call Saul. Moi pas vraiment. Pourquoi? Pas par simple esprit de contradiction (quoique).  Mais étant fan inconditionnel de Breaking Bad, la série mère que je vénère (c’est la meilleure série qu’il m’ait été donné de voir), je craignais fortement que ce spin-off ne soit qu’une basse récupération des fans de Walter White et puis malgré toute mon affection pour le personnage de Saul, je voyais pas forcément le potentiel d’une série à sa gloire! Mais, comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!


L

a série débute avec un Saul (Bob Odenkirk toujours au top) « post breaking bad », en cavale, qui se planque et qui vit d’un petit boulot minable dans un fast food (mais c’est pas « Pollos Hermanos »). Il semble très nostalgique de sa vie d’avant ou il brassait l’argent de ses clients et ou il vivait plutôt bien de ses combines.. Mais il n’en a pas toujours été autant! On va donc ensuite découvrir la vie d’avant de Saul, quand il s’appelait encore Jimmy McGill (son vrai nom) et qu’il menait une vie bien moins « fun »!

vlcsnap-2015-02-11-21h37m21s216 vlcsnap-2015-02-11-21h39m07s252

Car Jimmy est un petit avocat looser, qui gagne à peine sa vie en prenant de temps à autre des jobs d’avocat commis d’office. Sa bagnole est pourave, son bureau est un débarras situé dans l’arrière boutique d’un magasin d’esthétique! Pourtant, on va découvrir un prospère et rutilant cabinet d’avocats associés avec le nom de McGill avec lequel Jimmy semble en conflit. Il gère comme il le peut son frère Chuck, qui se terre chez lui car atteint d’une hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.. Pas facile tous les jours..

BETTER CALL SAUL Season 1 | Extended TRAILER | AMC Series | HD

Mon avis

P

lutôt séduit par ces deux premiers épisodes. Better Call Saul sait à la fois se démarquer en proposant un ton propre et une intrigue complètement différente et garder des repères à la Breaking Bad comme les musiques décalées, les gros plans en début d’épisode qui ne permettent pas de savoir de quoi il est question tout de suite..La photographie est aussi soignée que dans Breaking Bad, un autre bon point! Un effet à la « canada dry » plutôt agréable en fait. Certes, la tonalité reste cynique (on n’en attendait pas moins avec Saul ceci dit), mais il y a un aspect comédie aussi assez marqué (normal là encore avec Saul). En résumé, une comédie noire! Et puis bien sur, on retrouve des visages bien connus outre celui de Saul! Pour le moment, il y a Mike (Jonathan Banks), gardien de parking et aussi Tuco Salamanca (Raymond Cruz), le trafiquant de drogue.

vlcsnap-2015-02-11-21h35m42s246 vlcsnap-2015-02-11-21h38m00s92

Jimmy Vs Saul

Et on découvre finalement un Saul très différent de celui de Breaking Bad. Le magouilleur cynique n’est pas encore là, on n’a qu’un petit avocat de seconde (voire de troisième) zone qui ne s’en sort pas. Sans doute à cause de l’ombre de son frère, et parcequ’il n’ pas encore trouvé sa voie. Et petit à petit, il va voir les différents éléments qui vont contribuer à transformer Jimmy en Saul. C’est parfois des petits riens, comme sa rencontre avec deux frères jumeaux arnaqueurs à la petite semaine,  ou plus grave comme la maladie de son frère qu’il n’arrive plus à gérer. Tout cela va le pousser à remettre en question pour forger son propre destin.

vlcsnap-2015-02-11-21h35m15s229

Un rythme posé

La série prend son temps, Jimmy reste pour le moment « honnête » et on semble assez loin de voir vraiment émerger Saul. Une bonne chose à mon sens, tout comme Breaking Bad n’a jammais précipité les choses. Cela permet de bien cerner la personnalité de Jimmy. C’est au final, un mec plutôt sympa qui essaie de bien faire, pour lui, mais surtout pour les autres. Ces deux premiers épisodes s’attacheront à bien monter en valeur ce coté altruiste de l’avocat. Perso, à sa place, il y a longtemps que j’aurais envoyé paître mon frère (je sais, je suis pas sympa), je n’aurais pas forcément pris la défense des 2 jumeaux dans le désert (la négociation avec Tuco est un moment d’anthologie assez fabuleux). Et puis d’ailleurs, on voit dans le deuxième épisode, qu’il veut y croire, il se met à jouer les avocats commis d’office modèle. Mais il semble que le destin ait prévu autre chose pour lui! On sait donc qu’il va « plonger », la dessus aucun doute. Tout le challenge de la série va être de nous faire découvrir comment!

De l’humour!

Et puis, il y a des running gags, comme le coup des vignettes pour le parking entre Jimmy et Mike. C’est très savoureux! On se dit que Jimmy va finir par craquer et filer les quelques dollars à Mike. Mais non, trop têtu pour s’avouer vaincu, il va à chaque fois faire demi-tour pour récupérer la vignette qui lui manque. Mais bien sur, il va pester comme un putois à chaque fois! Bref, on ne voit pas le temps passer dans ces deux épisode malgré un rythme plutôt tranquille! Le seul point qui m’a déçu, c’est le générique que j’ai trouvé carrément bâclé et indigne de la série.

La première saison comportera 10 épisodes et une seconde saison de 13 épisodes est d’hors et déjà acquise! Reste que si je ne doute plus du potentiel de la série, je reste toujours circonspect quand à l’intérêt de la série sur le long terme et je crains toujours une « récupération commerciale » de ce préquel là ou Vince Gilligan a su mettre une fin à Breaking Bad en dehors de toute considération économique.. Wait & see!

pilote80.min

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1277 articles

5 réflexions sur « Better Call Saul, épisodes 1&2 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.