Plasma

Je dois bien l’avouer, ça fait un petit moment que je n’ai pas pris le temps de lire un bon bouquin! J’ai profité de mes vacances pour taper dans le tas de bouquins achetés et pas encore lu et j’ai sorti du lot “Plasma”, un roman de SF de Walter Jon Williams, bien connus des amateurs de SF et plus particulièrement de Cyberpunk. J’ai lu pas mal de ses romans, mais Plasma (“Metropolitan” en vo) faisait partie des inédits qu’il me reste à découvrir. Plus précisément, on va ici explorer ici un univers arcanepunk, un sous-genre du cyberpunk, qui mélange technologie et magie (amateurs de l’univers de Shadowrun, cela devrait vous parler).


plasma

L

e monde ou se déroule Plasma n’est pas précisé, son époque non plus, mais il y a un côté retro-futuriste assez poussé avec un mélange de high-tech et technologies plus désuètes comme les cylindres pneumatiques. Le monde n’est plus qu’une seule et vaste cité unique qui est fragmentée en multitude de Métropoles différentes avec chacun leurs règles et cultures. Ce monde est recouvert par un immense bouclier qui fait également office de soleil en émettant lumière et chaleur de manière continue. Mais on ne sait pas pourquoi ce bouclier a été mis en place, la légende voulant qu’il s’agisse d’une séparation entre le monde des humains et de ceux qui se sont “élevés”. Dans cet univers sans nuit, le temps est divisé en période de 8 heures afin de respecter une forme de rythme.

On fait la connaissance de Ayah, une modeste employée de l’office du plasma. Issue de la minorité Barkazie, elle sait qu’elle a peu de chance d’évoluer dans la hiérarchie dominée par les Jaspeeri, la caste dominante. Le Plasma est la source d’énergie de cet univers. Mais pas que, c’est aussi une source de pouvoir quasi infinie. En effet, c’est une forme de bio-énergie qui peut être manipulée que par un être humain afin d’en faire tout ce qu’il en veut (avec les limites de son habilité). On peut ainsi transmuter de la matière ou l’altérer, soigner des blessures, libérer un corps de sa fatigue, mais on peut également l’utiliser comme outil de destruction. En bref, une vraie source de “Mana”, d’énergie magique, on appelle d’ailleurs les utilisateurs confirmé de Plasma, des mages.

Dans ce contexte, le Plasma est étroitement surveillé et uniquement accessible aux élites fortunées. C’est justement l’office du Plasma ou travaille Ayah qui est en charge de repérer les gisements de plasma non recensé ou ceux utilisée illégalement. Mais cette administration est enlisée par des siècles d’existence et de traditions. Aussi lorsque Ayah découvre un immense filon de Plasma, elle décide de garder l’info secrète afin d’en tirer profit. Mais comment monnayer cette ressource quand on est en bas de l’échelle sociale et sans grande expérience du maniement du Plasma?

Mon Avis

J

‘ai bien aimé cet univers un peu sombre et old school avec sa bureaucratie totalement inefficace. Et puis, il faut dire que l’idée du Plasma comme source d’énergie magique est plutôt originale. On va découvrir en même temps que Ayah les rouages de cet univers au fur et à mesure qu’elle découvre les rouages qui régissent les puissants de sa Métropole. Un univers qui n’obéit pas aux même contraintes que le sien et ou le plasma coule à flot. Mais c’est aussi un univers dangereux, ou il faut composer avec les différentes forces en présence, le gouvernement, et l’Organisation, une puissante mafia qui règne dans les bas-fonds qu’il vaut mieux ne pas contrarier.

Elle va découvrir au fur et à mesure l’injustice de la société qui la cantonne à un emploi subalterne alors qu’elle dispose de réelle prédisposition à la manipulation du Plasma. Mais elle doit prendre conscience que ses actes vont avoir une portée qu’elle n’imagine pas, car elle va se retrouver au cœur d’un énorme complot qui va devenir réalisable grâce à l’énorme quantité de Plasma qu’elle a découvert. Pas sur que sa conscience s’accommode de toutes les conséquences de ce qu’elle a mis en branle. Un univers que je verrais bien adapté au grand écran..

Ce roman est le premier d’une trilogie. Le second tome, “La guerre du Plasma” (City on fire” en vo) est disponible également chez J’ai lu. Des problèmes de droits avec son éditeur ont bloqué l’écriture du troisième tome. A priori, cela a été réglé, on peut donc espérer lire ce dernier tome!

Acheter sur Amazon

plasma

En commandant le livre avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

Plasma
8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1244 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.