Astérix et Obélix : Au service de sa majesté

Pour cette quatrième mouture des aventures d’Astérix et Obélix, c’est un certain retour aux sources après le « dérapage » du précédent opus (« La surprise de césar ») qui a donné dans la surenchère d’effets et de « people ». Le film est basé sur deux BD, « Astérix chez les bretons » et « Astérix et les Normands ». Les Bretons sont envahis par l’armée romaine menée par César (Fabrice Luchini). Ce fourbe profite de la pause « eau chaude » de 17H00 pratiquée par tous les Bretons pour mettre à mal ses adversaires. La reine d’Angleterre (Catherine Deneuve) mise tous ses espoirs sur Jolitorax (Guillaume Gallienne, très flegmatique) partis récupérer de la « magique potion » dans le village des irréductibles gaulois.

 

U
ne fois parvenu dans le village des Gaulois, Jolitorax obtiens un tonneau de potion pour rapporter chez lui. Il sera escorté par le duo Astérix (Edouard Baer)  et Obélix (toujours Gérard Depardieu). Le neveu du chef, Goudurisk (Vincent Lacoste), un jeune lutécien froussard, sera également de la partie (histoire de faire de lui un homme!). Mais bien sur, rien ne va se passer comme prévu! Le choc des cultures va être rude! Et le tonneau de potion va souvent changer de main!

Pour couronner le tout, les mercenaires Normands vont être engagés par César pour faire le sale boulot (Cf « Astérix et les Normands »)! Leur motivation : connaître la peur pour pourvoir voler (ben oui, la peur donne des ailes, tout le monde le sait!). Parmi eux, Tetedepiaf (Danny Boon) qui va devoir s’adapter aux coutumes locales sous la férule de Miss Macintosh (Valérie Lemercier). Mais grâce au champion de la peur, Goudurix, ils vont enfin pourvoir voler (ou pas!).

Site officiel

Trailer :

Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté – Bande-annonce

Mon avis

M
ême lorsque le film s’éloigne un peu des BD, on retrouve pour moi l’ambiance des albums. Ainsi, le Londinum du film, si il s’éloigne de celui des planches pour être plus actuel, affiche des clins d’œils façon BD (avec par exemple la célèbre roue de Londres qui est présente et que l’on aperçoit furtivement sur un plan large de la ville). Du coup, on est loin de la folie de la version d’Alain Chabat, mais je pense que c’est un choix des producteurs et d’Albert Uderzo qui souhaitaient rester plus proches de la BD (un choix que l’on appréciera de façon diverse en tant spectateur). On retrouve quand même quelques allusions délirantes, comme César qui sort à Astérix un « je suis ton père » avec une respiration saccadée version Dark Vador!

Pour autant, je trouve que certains personnages ne collent pas bien à l’affiche! Le premier, c’est Goudurisk, le neveu froussard du chef vu dans « Astérix et les Normands ». J’ai trouvé que l’acteur jouait vraiment très mal et que du coup il rend le personnage totalement inintéressant! Pour César, même si j’aime beaucoup Fabrice Luchini, je trouve qu’il reste en deçà d’Alain Delon qui reste l’interprétation la plus fidèle vis à vis à vis du personnage de la BD selon moi. Guillaume Gallienne fait par contre un Jolitorax assez convainquant, avec un coté « so british » tout en retenue! Edouard Baer est plutôt bon dans son interprétation du petit gaulois moustachu, avec un coté bavard et qui se pose des questions existentielles sur ses relations avec les femmes! Pour les plus observateurs, on retrouve également Gérard Jugnot dans la peau du chef des pirates. Cela a été également l’occasion pour moi de découvrir Charlotte Lebon (Ophélia) que je ne connaissais pas! Rigolote et plutôt sexy dans sa robe moulante (ce qui ne gâche rien), de quoi charmer les spectateurs!

Il y a ceux que je n’ai pas su reconnaître, comme Paindépis (Atmen Kelif), même si son « bronzage » ne faisait pas très « vrai », je n’ai pas reconnu l’acteur! Il y a également Simon Astier qui joue le rôle d’un légionnaire que je n’ai absolument pas repéré dans le film!

Mais le truc qui m’a vraiment agacé, c’est l’accent « Anglais » utilisé pour tous les personnages bretons. C’est drôle les 5 premières minutes, et ensuite cela en devient limite insupportable! C’est un point présent dans la BD, mais évidement, le rendu écrit n’est pas le même! C’est pour moi l’un des plus gros défaut du film (avec l’erreur de casting pour Goudurisk).

Au global, ce 4ème opus des aventures d’Astérix et Obélix reste malgré tout un bon divertissement, pour les grands (avec des blagues plus orientées vers les adultes, cf l’orgie avec César par exemple) et pour les plus petits qui adorent les bagarres très visuelles qui font leur régal! 

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1270 articles

5 réflexions sur « Astérix et Obélix : Au service de sa majesté »

  1. Ouf, je suis soulagé alors. Le dernier opus m’avait déçu par rapport au 2 autres. Si je comprends bien, on reviendrait plutôt à l’esprit du 1er film ? J’ai l’impression que tu situes ce 4è entre le 1er et le 2è, qualitativement parlant, je me trompe ?

    1. moi c’est également comme cela que je le vois : le coté sérieux du premier et quelques scènes comiques comme dans le deuxième sauf qu’ici le sérieux reste beaucoup plus présent.

      Sinon personnellement j’ai apprécié l’ensemble des personnages à l’exception la monumentale erreur de casting « Fabrice Luchini » qui gâche toutes les scènes où il est présent. Sa voix ne colle pas du tout au personnage et sa prestation est minable. Je ne suis vraiment pas fan de Catherine Deneuve et encore moins de Danny Boon mais ils ont bien interprété leur personnage et leurs prestations sont plutôt bonnes.

      Pour finir l’accent british ne m’a pas du tout dérangé, au contraire il fait parti intégrante de l’histoire et fait le charme du film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.