Nobles Paysans, Tome 3

Les plus vigilants d’entre vous l’auront remarqués, je ne fais plus beaucoup de chroniques sur les BD, je préfère faire des articles qui regroupent plusieurs sorties, principalement faute de temps (et il faut aussi le dire du peu de retours sur ces articles). Mais il reste des titres qui méritent un article dédié! Et Noble Paysans fait partie de cette élite! Retour sur ce tome 3 attendu depuis maintenant plus d’un an!

Dans l’univers ultra-formaté et commercial du manga, Hiromu Arakawa réussit le tour de force improbable de publier un manga sur un sujet à priori totalement en dehors des sentiers battus : les paysans! A l’heure ou les grands cadors du genre sont des récits fantastiques ou les héros sont dotés de super pouvoirs (One piece, Naruto ou maintenant Seven Deadly Sins) ou vivent dans un univers totalement différent du notre (L’attaque des titans, Terra Formars), parler de sa vie dans l’exploitation familiale située au fin fond d’Hokkaido, semble totalement irréaliste!

Et pourtant, cela fonctionne incroyablement bien! Sans doute parceque la sincérité et l’honnêteté de la démarche de la mangaka transpire dans chacune des pages! Hiromu Arakawa continue sa chronique pleine de tendresse du monde Paysan qui fait partie de ses racines dans ce troisième tome. Forte de cet amour, elle nous livre de nouvelles anecdotes toujours aussi drôles et souvent décalées pour nous citadins! Un récit toujours très autobiographique, car elle continue d’utiliser sa propre expérience pour alimenter de courts récits avec un format proche du comic strip en terme de graphisme, mais qui développe un peu plus les histoires (sur quelques pages).

gk-une-nobles3

Vis ma vie d’agricultrice-mangaka!

Comme d’habitude, il sera question de nourriture! Outre le goût des bons produits, Hiromu Arakawa à garder l’habitude de faire de nombreux repas tout au long de sa journée! Une habitude qui “pèse” sur son mari et ses assistants qui ont tous pris du poids! Vous deviendrez également un expert de la culture (compliquée) du potiron, de l’ensilage et noterez quelques bonnes recettes du cru!

Résultat, on apprend toujours plein de choses sur la vie des paysans Japonais tout en s’amusant beaucoup! Car la mangaka se fait un malin plaisir à mettre en exergue les petits travers ou bizarreries des champs et des villes! Le tout avec ce ton malicieux qui caractérise la série depuis le début, un ton qui respecte chacun et qui reste très bon enfant! Il n’est jamais question de juger mais plutôt de rire des différences. On retrouve ainsi le père un peu bourru et très terre à terre (sans jeu de mots), la mère infatigable et que rien ne surprend,et entre les deux, une jeune femme qui rêve de devenir Mangaka!

On reste admiratif devant le courage et la force de volonté de la jeune femme qui reste toujours très modeste, mais qui raconte le plus sérieusement du monde ses débuts de mangaka alors qu’elle doit gérer la ferme familiale! Elle s’occupe de ses projets la nuit une fois sa “première” journée de travail à la ferme terminée! Comme elle le dit, sa solution est de ne plus dormir..

La dérision avant tout

Mais pour autant, il ne s’agit pas non plus d’une autobiographie à sa gloire, et elle ne manque pas de se moquer d’elle-même! Une bonne dose d’auto dérision qui vient compléter la bonne humeur du manga, comme lorsqu’il est question par exemple du poids de l’auteur! Et mine de rien, malgré un dessin volontairement très simple et épuré, les pages restent riches en texte, du coup, malgré le nombre de pages assez réduit, il faut un peu de temps pour tout lire. De quoi prolonger le bon moment passé avec le manga. L’édition française est de qualité, avec les pages couleurs de l’édition Japonaise! D’ailleurs, j’ai eu les 2 pages couleurs du début du manga en double..

Bref, tout comme l’autre manga de Hiromu Arakawa, Silver Spoon, Nobles paysans est une vraie déclaration d’amour aux paysans et à leur travail admirable! Mais en plus de ça, c’est vraiment très drôle! Un excellent remède à la morosité et à la mauvaise saison qui arrive! J’ai vraiment beaucoup rigolé avec ce troisième tome, je ne peux donc que vous encourager à le lire également! A mon sens, bien plus efficace qu’un anti-dépresseur et sans effet secondaire. Enfin, si on devient un peu accro à ce manga totalement hors normes et on attend la suite!

Commander sur Amazon

noblespaysans3

En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1241 articles

2 réflexions sur « Nobles Paysans, Tome 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.