Dimension W, Tome 1

Le nouveau Seinen de Ki-oon, Dimension W frappe fort! Non pas qu’il y ait de la baston (quoique), mais il nous offre à la fois un bon scénario que l’on sent porteur de mystères et d’intrigues, et une très belle patte graphique! L’intrigue se déroule en 2072, l’humanité a enfin résolu ses problèmes d’énergie grâce aux « Coils » . Les coils sont des bobines électromagnétiques qui tirent leur énergie inépuisable de la dimension W. Energie propre et illimitée, de quoi apporter paix et stabilité?


P

as tout à fait, car certains parviennent à produire des coils illégaux qui peuvent être détournés de leur usage premier et servir d’armes extrêmement puissantes. On va suivre Kyoma Mabuchi, un récupérateur de coils illégaux. Kyoma est un sacré personnage! Totalement anachronique, il est viscéralement opposé à l’utilisation des coils (légaux ou pas). On pressent qu’un drame personnel impliquant des coils l’a profondément marqué, mais on n’en sait pas plus pour le moment. Il adore également les vieilles voitures et continue à rouler avec une voiture à essence alors que tout le monde roule grâce aux coils et que les véhicules avec des moteurs à explosions sont sur le point d’êtres interdites à la circulation.

Une de ses missions de récupération va le conduire à rencontrer Mira, un robot. Mais Mira n’est pas une machine comme les autres. Elle a été créée par Sarah Yurikazi, la femme de Shidô Yurikazi, l’inventeur de la technologie coils et le fondateur de New Tesla Energy. Mais visiblement, la puissance de sa société l’a dépassé et va entraîner sa perte. Mais le danger semble également menacer l’humanité toute entière! Mira et Kyoma vont donc avoir du pain sur la planche.

Mon avis

J

‘ai beaucoup aimé ce premier tome. Coté scénario, une bonne ambiance SF, avec beaucoup de zones d’ombres autour de New Tesla Energy, megacorporation tellement puissante qu’elle fait sa propre loi. Pourquoi ont-ils tué la famille Yurikazi? Quels sombres secrets cachent-ils? Quels sont les inconvénients des coils? Car finalement, personne ne semble se poser de questions sur le fait de ponctionner de l’énergie d’une autre dimension! Pas de notion d’équilibre entre les dimensions? On se dit que New Tesla Energy a réduit au silence le professeur Yurikazi afin qu’il ne révèle pas ces informations qui aurait nuit à son business.. Bref, le contexte est posé d’entrée, avec un plus un mystérieux robot, seul héritage du défunt inventeur des coils.

Coté graphique, j’ai bien accroché également! Si le trait est « manga », techniquement il y a des petites subtilités! Très peu de trames, et beaucoup d’utilisation de traits et de hachures pour les ombres, un traitement plus habituel de la DB franco-belge. Le résultat est vraiment convaincant, et j’aime beaucoup ce style graphique. La série compte actuellement 4 tomes au Japon, et le tome 2 sortira chez nous le 10 Avril. Bref, mon coup de cœur Manga de ce début d’année! De quoi m’intéresser de plus près aux œuvres de Yuji Iwahara déjà publiées chez nous  comme Nekoten et le roi des ronces (même si elles ne semblent pas facile à se procurer).

Petite touche sympa, la couverture dispose d’un effet relief (comme d’autres), mais ce relief est un vernis phosphorescent visible dans le noir.. Et les pages couleurs sont bien présentes, ce qui n’est pas toujours le cas des éditions françaises! Un sans-faute de Ki-oon!

Lire les premières pages sur le site de Ki-oon.

Acheter sur Amazon :


En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1270 articles

2 réflexions sur « Dimension W, Tome 1 »

  1. Les coils me rappellent beaucoup les shizuma drives de Giant Robo. Là aussi ils ont une origine trouble, et des dangers cachés. Giant Robo, c’est pas tout jeune, ça dis donc 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.