[Reportage] 1er concert Français de Nobuo Uematsu!

Je fais partie des 2000 heureux fans français qui sont allés voir le weekend dernier Nobuo Uematsu, la référence en terme de musique de jeux vidéos (dédicace à ceux qui n’ont pas pu y aller, hein Hana!!). C’était son premier passage en France et je ne voulais pas rater l’occasion d’écouter en live le talentueux compositeur des musiques de la franchise Final Fantasy (pour un concert sans orchestre, ce qui est également une première). Je l’ai découvert il y a près de 20 ans (la vache!!) avec Final Fantasy VI (la version import US appelée FF III là bas). Ce jeux a été une véritable claque pour moi à l’époque! Scénario d’une richesse incroyable, personnages attachants et une musique, malgré les limites techniques de l’époque, déjà très marquante (j’ai toujours dans un coin des fichiers des musiques extraits de la cartouche, que je suis probablement incapable de lire..). Depuis, avec les progrès des machines et des capacités de stockage, on eu le droit depuis à des vraies partitions symphoniques. La BO de final Fantasy Advent children, l’animé basé sur l’univers de FFVII, reprend avec brio nombre des grands thèmes du jeux (J-E-N-O-V-A, ..), une tuerie!


C’est pas gagné!

J’avais prévu d’arriver de bonne heure sur Paris pour déjeuner avec mon frère qui m’accompagne au concert. Manque de bol, arrivé à la gare RER, je constate avec effroi qu’aucun train ne circule vers Paris. Renseignements pris au guichet, j’ai droit à un laconique “c’est normal, il y a des travaux aujourd’hui”. Misère, je reprends donc ma voiture pour trouver une gare ou je peux me rendre sur Paris! Bref, du coup, à la bourre et on est arrivé à la Cigale vers 14H30. Résultat, vu que la salle ouvrait ses portes à 14H00, le choix des places était plus que limité. On s’est donc retrouvé sur le balcon à gauche avec la vue sur l’un des claviers sur scène. Sauf que évidement, Nobuo Uematsu s’est installé sur l’autre clavier en contrebas que l’on ne voyait pratiquement pas! La loose totale sur ce coup! En attendant l’arrivée de Uematsu San, des musiques de FF tournent en fond sonore..

C’est parti!

Sur scène, Uematsu San est accompagné Yoshitaka Hirota (basse) et Tsutomu Narita (second clavier). Après quelques mots en Français, c’est parti pour le thème de Terra, une des musiques emblématiques de FF6. Puis un deuxième morceau que je ne connaissais pas et que je n’ai donc pas retenu.. Après les deux morceaux, un petit aparté de Uematsu San en japonais, heureusement traduit par un interprète, que je soupçonne fortement d’être un gros fan de FF puisqu’il a traduit “Tina’s thème” par le thème de Terra (nom de la version US sur laquelle les joueurs français ont joués). Il nous annonce également les morceaux suivants, provenant de Lost Odyssey et de Blue Dragon. Les morceaux vont s’enchaîner pendant près d’une heure. La première partie va se terminer par un medley de musiques un peu moins connues. Uematsu san va d’ailleurs ironiser sur le fait que Hironobu Sakaguchi (le producteur des Final Fantasy), présent au premier concert, n’a reconnu aucune des musiques! Personnellement, j’ai identifié le premier morceau, une version revue et corrigée de la musique du train fantôme de la ville de Zozo “slam shuffle” (FFVI), les autres m’ont pour certaines rappelé des choses mais sans que j’ai pu les identifier. Fin de la première partie, pause de 15 minutes.

Le concert reprend avec des musiques de jeux comme “Man with a machine Gun” (FF VIII) particulièrement efficace, ou le thème d’Aeris (FFVII) qui a suscité les vivas de la foule en liesse! On a eu droit également à la première version du thème de Last Story (une version orchestrale a été réalisée ensuite pour le jeu). Des choses plus étonnantes, comme un morceau composé pour des soins Reiki, une sorte de médecine douce en vogue au Japon. Le morceau fait près d’une heure, on donc eu qu’un extrait de 5 minutes. Assez planant comme musique! Un morceau également du jeu Sakura Note (que je ne connaissais pas non plus), plutôt entraînant et rythmé. On a eu également des morceaux inédits qui sortiront sur l’album Fantasy Life (qui sortira le 29 Novembre de cette année au Japon). Et cerise sur le gâteau, la musique d’un jeu qui n’a pas encore de nom! Le jeu est pour le moment connu sous le nom de “project Happiness”. Uematsu San nous dira qu’il ne sait pas si il a le droit de jouer le morceau, mais que de toute manière cela restera entre nous!!

Après près de deux heures de concert, les artistes quittent la scène. Mais bien sur, la salle bat le rappel! Après un petit moment, les trois musiciens reviennent sur scène tous grimés avec un masque d’Obélix (ils sont revenus avec un masque de Tintin en Belgique)! Petit clin d’œil sympa! Et c’est parti pour un dernier morceau. Les trois musiciens partiront sous les ovations du public conquis!

Les photos proviennent de la page facebook de la maison de disque de Nobuo Uematsu.

Le mot de la fin

J’appréciais déjà beaucoup l’artiste, maintenant j’apprécie également l’homme! Simple, modeste, jovial, Uematsu San a fait une arrivée mi-comique en distribuant à ses musiciens (et aux spectateurs du premier rang) des bonbons! Il semble très étonné de son succès en France même après avoir déjà fait deux concerts. A tel point que je me suis demandé qui était le plus heureux d’être dans la salle de la cigale, les 1000 fans ou Uematsu San! Il y a eu quelques intermèdes ou il nous a fait part de quelques anecdotes (comme le producteur des Final Fantasy qui n’a pas reconnu certaines des musiques), ou il pose des questions au public, genre vous venez d’ou? Résultats : quelques suisses, et des français qui viennent de loin (Marseille, Lyon,..). Ou alors quand il demande quel morceau on voudrait entendre (et là, grosse cacophonie, chacun hurlant son morceau favori!!).

Modeste, il nous a également dis qu’au départ, il voyait la musique que comme un “petit boulot” et il reste toujours étonné de son succès. Quand on voit sa discographie, on se dit qu’il est quand même sacrément productif! Facétieux, quand il pose la question “vous connaissez le nom de mon groupe de rock?”, tout le monde (ou presque) répond “black mages”, hé bein non, c’est “The Earthbound Papas”! Bref, un vrai moment d’échange avec un artiste qui n’a pas la grosse tête, c’était vraiment sympa (juste le fait de ne pas le voir qui était un peu frustrant, alors que finalement on était à quelques mètres!!).

Concernant le public, je m’attendais à ne voir que des mecs, des geeks, des vrais! Mais en fait, il y avait pas mal de filles dans la salle (je dirais un bon tiers à vue de nez). Geekette power, ça fait plaisir!!

Pour celles et ceux qui auraient manqué les concerts, Uematsu San sera de retour au mois de janvier avec une série de concerts Distants Worlds : music from Final Fantasy. Les concerts auront lieu les 12 &13 Janvier au Palais des congrès. Cette fois ambiance différente, on aura l’orchestre symphonique, les écrans et uniquement des musiques de FF! Par contre au niveau prix, c’est plus cher : 69€ les places et 129€ version carré d’or. Il reste des places, mais c’est pas donné quand même!

Un autre compte-rendu d’un des concerts en Belgique sur Shadonia.

La fée Sauvage

Un grand merci à la Fée Sauvage, une toute jeune structure qui a organisé ce concert (et celui de distant worlds). Vous pouvez lire à ce propos l’interview du gérant de la Fée sauvage, c’est assez intéressant. Un grand merci à eux! Petit message : si vous voulez m’inviter pour un reportage sur Distants worlds, je suis votre homme :-)!!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

8 réflexions au sujet de « [Reportage] 1er concert Français de Nobuo Uematsu! »

  1. Héhé, j’apprécie la dédicace !!
    J’espère un jour avoir la chance de pouvoir le voir et l’écouter en live, ton article donne envie, mais a cause de mes études et de la distance (c’est que j’suis du sud, moi !) impossible de bouger cette année… A mon avis je loupe une occasion unique, je m’en vais me taper la tête contre les murs ^^
    Geekette power !!

    1. Il t’en prie 🙂
      Comme je le disais, il y a des gens qui ont fait le déplacement de loin (Marseille, suisse,..), mais je comprends que ce n’est pas toujours possible!
      Mais ce n’est pas impossible qu’il ait pris gout à ce passage en France et qu’il reviennent d’autres fois (en plus du concert de Janvier prochain).
      ET puis ne va pas abimer les murs avec ta tête, ils n’y sont pour rien les pauvres!!

  2. Geekette Powa !!

    Sympa ton compte rendu 🙂 Et je fais partie comme toi des premiers fans du temps de FFVI alias FFIII US !!

    J’avoue que le balcon n’était pas la meilleure place, mais même moi j’ai pas eu de chance, même si j’étais au premier rang, j’étais face au second clavier donc Mr Uematsu était caché par ses partitions de là où j’étais…

    J’ai la chance de me rendre au concert le 13/01 :3
    Merci d’être passée chez moi 😉

    1. Ah, tu es forcement une personne de qualité si tu es fan de FF6!! 🙂
      T’étais aussi du coté gauche sur le balcon alors? Je devais être juste derrière toi..
      je serais bien allé au concert de janvier, mais le prix fait mal quand même.
      A bientôt!

  3. Pour moi ça reste le meilleur de la série le 6 <3
    Non j'étais au premier rang en bas, dans le carré Or ^^ et côté droit.
    Pour janvier, on m'a offert la place :3 (anniv' soon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *