Touch, une reprise surprenante

Touch, c’est un de mes coups de cœur (inattendu) de la saison passée. Je craignais un certain coté positivisme forcé, voire guimauve, mais la série me parle et me touche (normal vu son nom!). Pour autant, cette nouvelle saison, mainte fois repoussée, part sur une trame différente et nous fait (enfin) rentrer dans la « mythologie » de la série. Exit pour le moment l’assistance aux inconnus et les interactions au quatre coins du monde. Dans l’immédiat, c’est plutôt « looking for Amelia »!

Une_TouchSaison2A la fin de la saison 1, Martin Bohm (Kiefer Sutherland) et son fils Jake et tombent sur Lucy (Maria Bello), la mère d’Amelia (Saxon Sharbino), une autre des 36 vertueux dont fait également partie Jake. Alors que Lucy pensait sa fille morte, Martin lui apporte la preuve du contraire! Et comme à chaque fois, la piste remonte à Aster Corp. Martin doit donc également veiller à sa propre sécurité et à celle de son fils.

amelia Lucy

Car en plus d’Aster Corp, un mystérieux tueur, Guillermo Ortiz (Saïd Taghmaoui), qui semble lui aussi doté d’un don, sème les cadavres de vertueux derrière lui. Difficile de connaître ses motivations tant il se retranche derrière un discours légèrement abscons et religieux. On découvre également une autre personne qui dispose de dons : Calvin Norburg (Luke Haas), un génie travaillant pour l’Aster Corps. Il se rend compte que ses travaux pourraient être mal utilisés par son employeur. Mais, il se découvre trop tard qu’il est pieds et poings liés contractuellement parlant avec Aster Corp qui est propriétaire de ses travaux…

calvin guillermo

Le deuxième épisode va mettre tout ça en « musique » façon « Touch » et les liens vont commencer à apparaître entre les différents personnages. Touch is back!

Mon avis

La série prend donc un virage en ce début de saison 2. Un virage qui la ramène sur quelque chose de plus classique. Jake se comporte « presque » normalement et laisse davantage son père sur le devant de la scène. La notion du « tout est lié » qui faisait le charme de la saison1 perd également de sa force, du fait que l’histoire se focalise sur Jake et Amelia. Le coté « worldwide » disparaît complètement.

Tout au plus, on a la présence du tueur qui nous permet de « rentrer » dans la mythologie et d’en découvrir plus sur les gens qui le ont le même don que Jake. On découvre ainsi qu’ils peuvent vivre « normalement » lorsqu’il abandonnent leur don, ou même que tous ne sont pas autistes comme Jake. C’est le cas pour Amélia et de Calvin, qui sont parfaitement intégrés.

Martin, plus en avant, doit jouer des poings pour tracer sa route. C’est un peu dommage, car pour moi, ce n’est pas dans sa personnalité. Il faudrait pas que Kiefer Sutherland nous refasse un autre 24H! Par contre, j’aime bien ce qu’apporte le personnage de Lucy. Certes, elle semble un peu hystérique, part au quart de tour, ce qui visiblement en a énervé plus d’un! Je trouve pour ma part qu’elle apporte un équilibre à l’équipe formée par Martin et Jack tout en cassant leur routine. Cela semble profiter à Jake qui s’ouvre à son contact, nous gratifiant même d’un sourire complice par moment!

Jack

Espérons que ce virage qui pourrait sembler commercial, pour que la  série rentre mieux dans les standards « habituels », au risque d’y perdre son âme, soit au final bien négocié! Heureusement, le second épisode semble reprendre ses marques avec les schémas qui relient les différents personnages. Mais pour autant, j’ai été plus touché par le premier épisode..
Bref, j’attends la suite pour voir ou Tim Kring compte nous emmener. Reste que l’avenir de la série est plus qu’incertain au vu des mauvaises audiences de ce début de saison 2..

bellieve

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1318 articles

2 réflexions sur « Touch, une reprise surprenante »

  1. Je fais aussi partie des personnes qui ont vraiment accroché sur Touch lors de la saison 1. Mais ce début de saison 2 est assez mou du genou. Ca n’avance pas des masses, Maria Bello est exaspérante.
    Je continue nénamoins à regarder pour voir où nous allons être emmené mais j’ai un peu peur que la FOX n’attende aussi longtemps que nous aux vues des audiences réalisées par la série.

    1. Bonjour Pierre,

      Bienvenue sur ChezMat! Comme je le disais dans l’article, moi j’apprécie la présence de Maria Bello qui vient remettre en question le couple Père & Fils!
      J’ai trouvé que l’épisode 3 revenait plus sur un format « standard » de Touch. Mais effectivement, comme toi, j’ai peur que les mauvaises audiences n’aient raison de la série rapidement..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.