Sukedachi Nine, Tome 1

Avec Sukedachi Nine, Kurokawa nous propose un nouveau manga seinen d’anticipation plutôt noir et glauque.  Dans ce manga, la loi du Talion est mise au gout du jour et exécutée par une organisation gouvernementale, les Sukedachis, qui agissent sur ordre d’un juge.

Le contexte

Sukedachi-Nine-CouvertureDans un Japon semblable au Japon contemporain que l’on connait, en réaction à une série de crimes violents, la loi de Réparation est mise en application depuis peu. Cette nouvelle loi permet aux familles des victimes de faire appel aux Sukedachis pour infliger au meurtrier le même châtiment que celui qu’il a fait subir à ses victimes.  Enfermé dans une ville fantôme cernée par des murs dont il ne peut s’échapper, le meurtrier fait alors face seul à seul au Sukedachi désigné pour lui infliger son châtiment. Malgré tout, s’il parvient à tuer le Sukedachi, son châtiment est commué en 3 ans de prison suivis d’une euthanasie. Une fin douce et humaine en somme..

Une fois le contexte et le mode opératoire des Sukedachis exposés, on va s’intéresser d’un peu plus près à ces fonctionnaires d’un genre particulier! Sukedachi est un terme Japonais qui date de l’époque médiévale qui signifie littéralement « lames qui aident » et désignant des guerriers d’élite mettant leur sabre au service des personnes désirant se venger.

Si les Sukedachis que l’on découvre dans le manga ne sont plus des mercenaires, ils conservent les mêmes attributions que leurs ancêtres. Ils sont le bras armé des familles et agissent en leur nom (ils portent d’ailleurs une caméra qui permet au plaignant de suivre en direct la mort du criminel). S’ils sont d’efficaces machines à tuer, ils ne sont pas pour autant de simples tueurs à gages, car les Sukedachis sont recrutés parmi les victimes (ou proches de victimes) de crimes et d’agressions. L’idée de la démarche étant de créer un lien empathique entre le Sukedachi et la famille qu’il va « représenter ». Mais pour autant, pas question de laisser ses sentiments prendre le dessus, le Sukedachi ne peut qu’infliger qu’une mort identique à celle infligée par le tueur, sous peine de devenir à son tour un hors-la-loi. Une loi du Talion, encadrée et codifiée, mais qui laisse ses exécutants constamment sur le fil du rasoir.

sukedachi nine yuji

On va s’intéresser de plus près au Sukedachi N°7, Yûji, un jeune homme de 24 ans qui cache son activité à son entourage. On va découvrir au fur et à mesure comment il en est arrivé là,  qu’il porte des cicatrices sur les membres, et les risques liés à son métier! Outre les risques physiques immédiats lors des affrontements avec les criminels, il faut savoir préserver sa santé mentale également. À peine formé, il va devoir prendre en charge deux nouvelles recrues sous son aile. L’une d’elles n’est ni plus ni moins que la personne dont l’agression a été à l’origine de cette fameuse loi de réparation.

sukedachi-nine

Mon avis

sukedachi-nine-introUne idée de base très forte qui éveille tout de suite l’intérêt! On est à la fois fasciné et dégoutté par le principe de cette loi de Réparation. Puis, très vite, on se dit que la frontière entre la vengeance et la loi ne doit pas être franchie, même si pour certains criminels qui ne comprennent que la violence, cela peut sembler une solution adaptée. La narration introduit justement très rapidement un point de vue contradictoire à la vision des Sukedachis avec Haruka, l’amie journaliste de Yûji qui va se poser des questions sur le sujet et mener sa propre enquête. Là où le manga aurait pu rester une simple vision d’un avenir noir et violent, Sukedachi ouvre donc la porte de la réflexion. Le lecteur n’est pas simplement passif, il réagit au concept de la loi de Réparation.

Le sujet est d’autant plus d’actualité dans notre monde de plus en plus violent, entre guerres et terrorisme, la tentation d’apporter des solutions radicales peut être tentante! Le manga tape donc plutôt juste dans son sujet, tout en ne prenant pas parti et en nous incitant à réfléchir à la loi du Talion..

Sukedachi Nine est donc un titre très accrocheur qui saura convaincre aisément les amateurs de Seinen et d’anticipation intelligente!

Le Mangaka

Pour ce qui est du dessin, Seishi Kishimito (dont je découvre ici le travail) s’en sort plutôt bien, son trait fin et nerveux colle bien au sujet. Pour la petite histoire, c’est le frère jumeau de Masashi Kishimoto, le mangaka de Naruto! Le style graphique des deux frères est d’ailleurs assez proche, mais leurs univers sont très éloignés!

La version française

Kurokawa nous offre une belle version française. Seule différence avec l’édition japonaise, les premières pages couleur qui passent en noir et blanc. C’est dommage!

sukedachi-nine-chapitre1-couleur sukedachi-nine-chapitre1

Sukedachi Nine
La série compte pour le moment 4 tomes au Japon et est toujours en cours. Du côté de l’édition française, le tome 1 est annoncé le 9 juin au prix de 7,65€ chez Kurokawa, le second tome paraîtra lui le 8 Septembre.

© Seishi Kishimoto / SQUARE ENIX Co. Ltd.

Merci aux éditions Kurokawa pour l’exemplaire presse du manga.

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1282 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.