Soirée Sharknado 3

J’avoue être totalement passé à coté du phénomène Sharknado, tout en me disant qu’il fallait que je m’y mette un de ces jours! Aussi, lorsque j’ai reçu une invitation pour aller voir “Sharknado 3 : Oh Hell no!”, lors d’une soirée organisée conjointement par CanalSat et Syfy (qui a diffusé le film), je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir la SharkSaga! Et puis, en général, les soirées CanalSat / Syfy sont plutôt pas mal!

La soirée

E

t en occurrence, le cadre était très bien trouvé puisque l’on a eu la chance d’aller à l’Aquarium de Paris (privatisé pour l’occasion) pour assister à la projection! L’occasion pour moi de découvrir l’aquarium que je ne connaissais pas! Car avant la projection qui doit débuter à 20H50 (en même temps que la diffusion sur SyFy), on a pu déambuler dans l’aquarium. On peut notamment y croiser des requins histoire de se mettre dans l’ambiance! Bruno Salomon qui était présent pour l’occasion (il a une courte apparition dans le film), a d’ailleurs donné une interview sous le tunnel à requins. L’acteur est tel que l’on se l’imagine, très simple et qui ne se prends pas au sérieux! Bref, il confirme tout le capital sympathie qu’il dégage!

syfy_heroimgeditosh3s_2048

On a aussi le droit à un buffet assez sympa dans une ambiance lounge avec un énorme bassin sur l’un des murs. L’occasion de discuter avec les copains / copines blogueurs et de faire connaissance avec d’autres! Une fois rassasiés et abreuvés, on se dirige vers la salle de projection. Pas la plus confortable que j’ai faite, il faut bien l’avouer, mais on peut pas tout avoir! On débute par les inévitables passages “corporate” CanalSat / Syfy, parmi lesquels j’ai retenu l’opération “Summer to go” qui se déroule du 9 Juillet au 31 Aout et qui permet de voir et télécharger plus de 80 programmes, cinéma, séries, jeunesse, documentaires et magazines issus de CANAL+ et/ou de CANALSAT, et cela même si vous n’êtes pas abonnés! Il suffit simplement de télécharger l’application “MyCanal” (disponible sur Android et IOS)! De quoi vous occuper pendant vos voyages! Moi qui suis un nouvel abonné OCS et qui dispose de l’équivalent, c’est vraiment très bien! N’hésitez pas à tester le concept!

On enchaîne avec une intervention de Bruno Salomon qui nous livre quelques infos et anecdotes! Il est évidemment grand fan de “Knight Rider”, aka “K2000” chez nous et donc ravi d’avoir pu rencontrer David Hasselof! Le plus surprenant, c’est que l’acteur Américain lui a parlé de Dorothée..On pense au début à une blague, mais non, Bruno insiste en disant qu’il était venu en France à l’époque et qu’il avait fait la couverture d’un magazine avec elle.. J’ai retrouvé la preuve en image!

$(KGrHqQOKo8FJcDjEZ4TBS(UZFTgnw--60_35

Pour la petite histoire, c’est un sketch de Bruno Salomon parodiant Sharknado qui a donné envie aux Américains de le faire venir pour une apparition dans le film. Pas spécialement fan de ce type de film (même si il l’a été plus jeune), Bruno s’est quand même dit que c’était une occasion à ne par rater! Et pour l’occasion, il a même du se doubler pour la VF! Mais comme on a vu le téléfilm en VOST, on a eu le droit à son magnifique accent anglais!

Le film

J

e m’attendais à du lourd, je n’ai pas été déçu! Le film démarre avec une parodie de course poursuite et enchaîne avec un générique fortement inspiré de ceux de James Bond pour nous mettre dans l’ambiance. Des références, il va y en avoir à la pelle tout du long du film, c’est visiblement une des marques de fabrique de la série (en plus des guest stars nombreuses). Mais j’y reviendrais un peu plus tard..

Après avoir sauvé le monde des requins, Fin (Ian Ziering) est récompensé à Washington par le président des états-unis. Pendant ce temps-là, sa femme April (Tara Reid) et sa fille Claudia (Ryan Newman) prennent du bon au parc d’attraction Universal à Orlando. Mais bien sur tout cela va voler en éclat avec moult tempêtes de requins, les fameuses Sharnado (contraction de Shark et de Tornado). Et là, c’est du grand, du très grand n’importe quoi! 🙂

Les tornades arrivent sans crier gare et font littéralement pleuvoir des hordes de requins complètement affamés qui vont bouffer, croquer, estropier un nombre incalculable d’humains. Et d’ailleurs, tout cela est filmé de sorte que l’on sente arriver le requin quelques secondes avant qu’il ne frappe! Genre le personnage qui fait le malin, ou celui qui est juste pénible. On se dit, toi tu vas y avoir droit. Et 2 secondes plus tard, paf! Une mécanique (trop) bien rodée! Pour reprendre le fil de “l’histoire”, Fin part rejoindre sa femme et sa fille. Il va être rejoint par Nova Clarke (Cassie Scerbo), une vieille connaissance et Lucas Stevens (Frankie Muniz, le petit génie de la série Malcolm). Tous les deux voyagent dans la “bête”, un camping-car aménagé qui leur permet de traquer les sharknados (gros clin d’oeil à Twister et ses chasseurs de tornades).

sharknado-3-oh-hell-no

L’escalade va se poursuivre, les tempêtes vont s’enchaîner et le porte nawak également! Fin va tronçonner du requin, prendre un jet et finir dans une navette spatiale avec son père  “Gil” Shepard (David Hasselhoff) pour relancer le fameux programme “guerre des étoiles” (“Star wars”) afin d’éliminer les sharknados.

Shark alors!

Le film ne recule devant rien et va jusqu’au bout du concept “je fais n’importe quoi”! Et ne s’embarrasse d’aucune justification ou tentative quelconque de réalisme à aucun moment. En vrac, on aura droit à la tronçonneuse laser, aux requins dans l’espace, à la naissance du fils de Fin façon Alien, Lucas qui se fait bouffer les membres un à un et qui finis par devoir déclencher le “fail safe” de la bête avec son nez! Bref, c’est vraiment du “no limit”! Plus c’est énorme, mieux c’est! J’imagine les séances d’écriture, à 3 heures du matin, après avoir bu (beaucoup) trop de bières (et peut-être fumé des trucs qui font rire en plus) : “hé les mecs, si on mettait un requin sur un grand 8 et qu’il faisait des allers-retours avant de bouffer un mec? Ah ouais, terrible, ajoutons l’idée dans le script”. A mon avis, je suis pas loin du compte!

Des dialogues et des acteurs complètement sharkés

Si on ne peut pas dire qu’il y a une histoire, les dialogues sont du même niveau! C’est plat, balourd, même souvent idiot! Genre demander à un mec qui vient de se faire bouffer et qui entrain de mourir “comment ça va”! Mais nickel connasse, je suis juste en train de me vider de mon sang et de mes boyaux! Et du coté du jeux des acteurs, c’est surjoué, parfois même grandiloquent (mais grandiloquent 10 ème degré). Comme lorsque Fin se prépare à monter dans la navette, avec un ralenti et la musique qui fait penser à Armageddon, mais il est tout seul et son costume fait juste marrer! Les acteurs surjouent pas mal, on a vraiment l’impression qu’ils font beaucoup d’efforts pour paraître le moins naturel possible! Seul David Hasseloff arrive à tirer un peu son épingle du jeu.. Parlons également des effets spéciaux qui sont la aussi assez bas de gamme (notamment pour les requins qui ne font absolument pas vrais du tout), même si certaines scènes de destructions restent potables.

Guest tornado

En plus des références qui sont multiples (je vous en ai cités quelques unes, et j’ai du en rater pas mal), les guests sont également légion! Outre notre frenchie Bruno Salomon, on a pu voir la romancière Jackie Collins, George R.R. Martin (le papa de la saga Game Of Thrones), Lou Ferrigno (Hulk), Kevin Sorbo (Hercule) et plein d’autres que je n’ai même pas repérés comme Lorenzo Lamas ou Christopher Judge! Il faut dire aussi que la plupart des guests sont très “Américains” et pas forcément connus chez nous.

Alors, Shark ou pas Shark?

Bon, je pense qu’il faut être un minimum amateur de trucs WTF pour pouvoir apprécier Sharknado! Et même comme cela, le film va tellement loin que c’est parfois un peu dur! Et du coup, je ne sais pas dire si la démarche est encore “honnête” (on se fait un gros délire pour un film débile à mater entre potes) ou c’est devenu un plan marketing vu l’engouement autour de la série. J’ai passé malgré tout un bon moment en grande partie grâce à l’ambiance dans la salle! Devant ma télé, pas sur que j’aurais autant apprécié Sharknado! En tout cas , Sharknado 4 est déjà annoncé, les tornades de requins seront donc de retour. Pour le meilleur comme pour le pire!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1202 articles

8 réflexions au sujet de « Soirée Sharknado 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *