Dead Landes : voila ce qui va se passer!

Pour ceux qui auraient peur en lisant le titre, rassurez-vous, je ne ferais pas de spoil sur Dead Landes! Ce titre est plus un clin d’oeil à l’une des répliques cultes du Visiteur du Futur, la web-série qui m’a fait connaitre François Descraques! Ayant pu voir la saison 1 en avant-première, j’ai décidé de vous en parler avant de publier une critique plus détaillée..

Présentation de Dead Landes

une-dead-landes

Synopsis :

“C’est la fin des vacances au camping L’Escapade, et alors que les plaisanciers quittent peu à peu les lieux, une équipe de journalistes est venue faire un reportage sur la fin des vacances…

Mais tout bascule brusquement : tremblement de terre, colonnes de flammes à l’horizon, objets non identifiés tombants du ciel… Pour couronner le tout, un étrange et infranchissable brouillard vient isoler le camping.

Les journalistes et les derniers vacanciers vont devoir apprendre à survivre, cohabiter, mais surtout comprendre ce qui leur arrive : les secours vont-ils arriver ? Sont-ils les derniers survivants de l’humanité ? Ce brouillard est-il naturel ou surnaturel ? Et qu’y a-t-il derrière ?”

Cast :

  • Michel (Thomas VDB),
  • Sam (Yacine Belhousse),
  • Natalia (Adriana Gradziel),
  • Agathe (Julie Farenc-Deramond),
  • Clovis (Sören Prévost),
  • le père Cohen (David Salles),
  • Julien (Baptiste Lecaplain),
  • Leila (Djena Tsimba),
  • Capitaine Beaumont (Philippe Résimont).

La genèse de Dead Landes :

À la base, la série a été créée par François Uzan pour Shine France Films. Le projet a ensuite été coproduit avec France 4 (France Télévisions Nouvelles Ecritures) et François Descraques a été invité pour réaliser la série, ce qu’il a accepté . Il voulait toutefois participer également au scénario et c’est ainsi qu’il est devenu co-créateur de la série. Avec François Uzan, ils ont écrit la bible de la série ainsi que les deux premiers épisodes. Trois autres scénaristes (Eric Verat, Eric Delafosse et Claire Le Luhern) ont écrit les épisodes 3 à 9 avec la validation de François Descraques et François Uzan. Et François Descraques a écrit l’épisode 10. Les deux François, très complices, en parlent mieux que moi d’ailleurs :

Diffusion et Web-Série :

La série fait 10 épisodes de 25 minutes qui seront diffusés à partir du 3 décembre 2016 sur France 4 comme suit :

dead-floor-programmation

Une websérie de 5 épisodes, Dead Floor, est également prévue, elle sera diffusée quelques jours avant sur Studio 4, la plateforme dédiée de France 4. La web-série nous montrera ce qui s’est passé dans la boite de nuit des Rouleaux, le camping voisin de l’escapade que l’on découvrira dans la série.

dead-floor

La soirée avec l’équipe

Bienvenue au camping!

Après avoir pu visionner les 8 premiers épisodes via des liens privés, la fin de la saison 1 (les épisodes 9 et 10) nous ont été projetés lors d’une soirée presse. Après un RDV un peu mystérieux à proximité du palais des congrès, la petite vingtaine d’invités (blogueurs et journalistes) s’est engouffrée dans un bus avec pour destination “Camping Indigo”. Un camping situé dans le 16ème et doté d’un sacré comité d’accueil!

dead-landes-006

En arrivant au camping, on s’est dit que ce serait super d’être accueilli par Michel! hé bien on a pas été déçus, puisque l’on a effectivement été accueillis par Michel, Clovis, Sam, Agathe et Natalia! Car tous les acteurs ont pour l’occasion revêtu leurs costumes de la série. Sören avait même sa fameuse arbalète en main. Nous voilà donc conviés d’un côté par Michel qui donne de la voix, houspillés de l’autre par un Clovis hystérique, Sam et Agathe tentant de mettre de l’ordre dans tout ça et  Natalia rouspète comme d’habitude. Bref, on se croyait vraiment dans la série! A l’intérieur, on retrouve les deux François (Descraques et Uzan). Après le pot d’arrivée, les acteurs se sont éclipsés et sont revenus habillés “en civil” pour la projection.

cast-dead-landes

Révélations et coulisses

Un premier mythe s’écroule rapidement, non, Dead Landes n’a pas été tourné dans les landes, mais dans le nord de la région parisienne (à Verneuil sur Seine très précisément). Ah, la magie de l’image!! N’ayant pas de matériel vidéo ou audio (ce que j’ai regretté), je n’ai pas préparé d’interview ou de questions, on a juste papoté un peu avec les uns et les autres de manière informelle.

dead-landes-017

François Descraques nous livre quelques anecdotes. Philippe Résimont (impeccable dans son rôle du capitaine Beaumont) a fait pas mal d’improvisation. Des choses ont été retenues, comme sa tirade sur les femmes dans l’armée : “Les femmes dans l’armée, c’est le bordel. Même avec un joli p’tit cul comme le sien”. La dernière phrase n’était pas prévue, mais colle parfaitement au personnage! D’autres, comme la promesse de “lui faire un second trou d’balle” n’ont pas été retenues. Il nous raconte également que pendant le casting, Philippe lui dit qu’il est la voix française du Doctor Who (il double Peter Capaldi). Sauf que comme nombre de fans de la série (moi le premier), François ne regarde que la VO! Du coup, son argumentaire est un peu tombé à plat!

Adrianna qui est d’origine polonaise tout comme son personnage (et qui parle couramment Anglais et Français) a eu visiblement beaucoup de mal à jouer de manière sérieuse et faire la femme en colère avec tous les petits blagueurs qui l’entouraient. D’ailleurs, c’est presque étrange (mais agréable) de la voir sourire alors qu’on la vue faire la gueule pendant toute la saison!

Avis sur la saison 1 de Dead Landes

Avant de publier une critique plus complète (avec mon avis et celui de Silia qui m’a accompagné lors de la projection presse), un premier avis à “chaud”!

Avec Dead Landes, France 4 continue sur sa lancée de coproduire et de diffuser des séries en dehors des sentiers battus (je pense par exemple à Metal Hurlant Chronicles). Avec un survival qui se déroule dans un camping des landes, on est pile-poil dans cette cible! Dead Landes prend le parti d’employer des caméras à la première personne (en mode found footage à la Blair Witch), afin d’accentuer le côté réaliste et d’apporter un vrai dynamisme au récit. Un parti pris qui m’a parfois dérangé, mais que j’ai moins subi lors des 2 derniers épisodes, je pense donc que la mauvaise qualité des vidéos pour les 8 premiers épisodes a accentué cette “gène”. Reste  que cela apporte une belle dynamique et que d’autres images sont utilisées (portables, caméras de surveillance) et que surtout, cela est un véritable ressort scénaristique (vous comprendrez à la fin de la saison).

Thomas VDB (Michel)

Les épisodes de 25 minutes sont bien rythmés et malgré un format court (10 épisodes), Dead Landes prend son temps, nous balade de gauche à droite, mais rien n’est jammais gratuit. Ce qui peut sembler au début une digression sera par la suite utilisée dans la trame globale. Chaque élément a son importance, je pense d’ailleurs que je regarderai une seconde fois la série lors de sa diffusion afin voir les indices que j’aurai pu rater au premier visionnage (maintenant que je connais la fin de saison, j’aurais un regard différent).

Julie FARENC-DERAMOND (Agathe), Yacine BELHOUSSE (Sam)

Je ne révélerai bien sur rien sur le contenu de la fin de saison pour ne pas vous spoiler. Sachez juste que le dernier épisode livre quelques moments  épiques, notamment avec un père Cohen complètement déchaîné! Une scène qui a suscité l’hilarité générale. Sachez également que la toute fin apporte évidemment une ouverture pour une éventuelle saison 2. Une ouverture bienvenue, mais suffisamment mystérieuse pour vous faire gamberger et spéculer..

Bref, la série se regarde avec grand plaisir, le tout est soutenu par des acteurs parfaitement bien choisis qui incarnent leurs personnages de manière convaincante. Tout comme leurs personnages, on éprouve un panel d’émotions : peur, incompréhension, et aussi le rire qui vient désamorcer un certain nombre de situations tendues. Bref, quand la série française ose faire différemment des standards nationaux, hé bien, ça marche! Même plutôt bien! Alors adieux Joséphine et bonjour Dead Landes!

Soyez donc devant vos écrans de télé et sur France 4 en décembre! Un grand merci à France 4 et Shine Production de m’avoir convié à cette soirée mémorable, on remet ça quand vous voulez!!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *