Arrow, Saison 5

Après une saison 4 de Arrow décevante, avec un show qui tourne un peu à vide malgré l’intérêt et l’affection que j’ai pour le personnage d’Oliver Queen, j’avais juré que l’on m’y reprendrait plus. Et puis, j’ai lu de bons retours sur le début de cette saison 5. Du coup, j’ai été faible, j’ai repris Arrow. Sage décision ou faiblesse sériephilique? 

La team Arrow n’est plus. Thea (Willa Holland  a décidé de prendre ses distances. Diggle (David Ramsey) a claqué la porte et reparti dans l’armée. Seule Felicity (Emily Bett Rickards) reste fidèle au poste en tant qu’assistante geek de son ex-boyfriend Oliver (Stephen Amell). Mais il a bien du mal à faire face à la criminalité de sa ville que cela soit en tant que maire ou en tant que justicier. Felicity le presse de former une nouvelle équipe afin de faire face. Une requête qu’il finira par accepter de mauvaise grâce!

arrow nouvelle team

René Ramirez (Rick Gonzalez), Evelyn Sharp (Madison McLaughlin) et Curtis (Echo Kellum) vont être la nouvelle team . Ils seront entraînés par Oliver qui va avoir bien du mal à assumer ce nouveau rôle et à leur faire confiance! Des métahumains viendront également rejoindre l’équipe : Rory Regam aka Ragman (Joe Dinicol) qui ne sera présent que de manière transitoire. Puis  Dinah Drake (Juliana Harkavy) qui possède les mêmes pouvoirs que Black Canary et qui deviendra sa « remplaçante ». N’oublions pas non plus Quentin Lance (Paul Blackthorne) qui est dans l’équipe et également adjoint au maire.

arrow-dinah

Mais cette nouvelle équipe aura fort à faire avec le méchant de la saison, le mystérieux Prometheus. Ce dernier semble toujours avoir 10 coups d’avance sur Oliver! La team Arrow va donc en voir de toutes les couleurs avec ce méchant qui a été créé de toute pièce par une intervention d’Oliver (comme nombre de méchants de comics)!

Mon avis

Pas de miracles pour cette saison 5, Arrow continue d’utiliser les mêmes ressorts et gimmick que sur les saisons précédentes! Avec surtout les horripilants flashbacks qui deviennent de plus en plus chiants à force! Certes les années d’absences d’Oliver restent un périmètre à couvrir. Mais au bout de 5 saisons, on a vraiment le sentiment que tout cela est étiré en longueur de manière très artificielle. La bonne nouvelle, c’est qu’a priori, les flashbacks seront absents de la saison 6!

Haro sur le super-heros!

Une nouvelle fois, cette saison va être une énième occasion de creuser la psyché d’Oliver et de pourquoi il est devenu ce qu’il est. il sera question de son premier costume de Green Arrow  lors des flashbacks, qui lui sert à dissocier Oliver du « monstre » qui sommeille en lui. Comme si Arrow et Oliver étaient deux personnes différentes. Mais  il y aura aussi l’interrogation et l’introspection que Prometheus exigera de lui. Pour le bad guy, Oliver est un tueur, il est devenu un justicier pour le plaisir de faire couler le sang. Une affirmation qui va profondément troubler Oliver (et en partie le spectateur).

arrow

Tout cela amènera Oliver à comprendre qu’il n’est plus un meurtrier, et qu’il a changé (quelle surprise). Duly noted! Espérons que les scénaristes en restent là pour la prochaine saison et nous lâchent un peu avec ses états d’âme! La encore,  au bout de 5 saisons, on commence à tourner un peu en rond sur ce sujet!

Dark Felicity

arrow-felicity

Je sais que certains d’entre vous n’aiment guère le personnage de Felicity, ce qui n’a jamais été mon cas. Outre le fait que  le charme d’Emily Bett Rickards ne me laisse pas insensible, j’ai toujours trouvé le personnage attachant, quoique parfois un peu pénible. Dans cette saison 5, Felicity va peu à peu sombrer dans le côté obscur en rejoignant un groupe de hackers peu regardant sur les méthodes pourvu qu’ils obtiennent satisfaction. C’est l’occasion d’un jeu de miroir assez bien vu entre Felicity et Oliver. Le fait que Felicity explore sa part « obscure » va d’abord les éloigner, puis chacun va se mettre dans la peau de l’autre et se comprendre un peu mieux.

Cela va du coup entraîner un rapprochement entre les anciens amants. Un rapprochement progressif qui va s’imposer comme assez évident finalement!

arrow-olicity

Arrow team 2

Nouveau départ et nouvelle team! J’avoue avoir une petite préférence pour René et sont coté rebelle grande gueule. Un aspect qui sera tempéré lorsque l’on en découvrira plus sur son passé, la mort de sa femme et la garde de sa fille. Un côté revêche qui cache donc une sensibilité à fleur de peau. Le rapprochement entre lui et Quentin est assez bien vu. Le policier va prendre sous son aile ce gugus un peu pénible, mais très attachant. Ce qui tombe bien, car il est sans doute l’une des seules personnes que René écoute et respecte. Bref, une belle « bromance » entre les deux hommes (enfin c’est plutôt une relation père-fils en l’occurrence).

Pour Curtis, on le connaît déjà, c’est plus son évolution de geek à homme de terrain qui va être intéressante. Du côté de Dinah, c’est un peu plus creux, c’est un copié-collé de Black Canary. Le personnage n’est pas antipathique, mais juste fade.

Au final

J’ai au final passé globalement un bon moment avec cette saison 5 d’Arrow. Comme je le disais, un certain nombre de défauts demeurent, mais sont moins nuisibles que sur la saison 4. Après ce qui me dérange avec un super méchant comme Prometheus qui a toujours tellement d’avance sur la Team Arrow, c’est que le final est toujours un peu dur à encaisser. Comment après avoir mené le jeu pendant toute la saison, il va finalement perdre. Alors certes, Oliver devra faire appel  à des renforts pour reprendre la main (on verra avec grand plaisir le retour de Deathstroke). Mais c’est toujours un peu frustrant de voir gagner le gentil alors qu’il s’est pris une branlée à chaque instant pendant tout le reste de la saison.

arrow-deathstroke

Vous allez me dire que vu le final et l’explosion de Lian-Yu, on peut se dire que ce n’est pas une victoire pour Oliver. Sauf que l’on sait parfaitement qu’il n’est pas envisageable que tous ceux présents sur l’île soient morts. Du coup, l’impact du clifhanger est finalement limité. La seule chose que l’on attend, ce n’est pas de savoir s’ils s’en sont tirés, mais uniquement comment ils s’en sont tirés.

A  noter par ailleurs la présence cette saison de Dolph Lundgren dans le rôle de Kovar dans les flashbacks. La présence de cet éternel second couteau des fils d’actions des années 80-90 (et un peu plus) fera plaisir aux quadras nostalgiques comme moi!

arrow-dolph-lundgren

Allez, on se donne rendez-vous pour la saison 6 (sans flashbacks) pour voir si Arrow parvient à prendre un vrai virage narratif!

7 Note GeeKroniques
4.9 Visiteurs (1 vote)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1264 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.