Psiconautas

Le distributeur Eurozoom avec qui je travaille depuis un petit moment continue son travail de fond sur l’animation et nous propose cette fois un film espagnol, Psiconautas, qui a récolté pas mal de récompenses! J’étais donc très curieux de découvrir ce film et son univers..

Après une catastrophe écologique, la vie s’est dégradée sur une petite île. Dinki, une jeune souris, n’en peut plus de cette ambiance et de ses parents. Avec 2 autres amis, elle prépare une fugue pour quitter cette île maudite.

Une fuite où elle espère que son ami Birdboy va l’accompagner. Mais celui est plongé dans la drogue depuis la mort de son père Birdman. Mais la police le traque ainsi que tous les oiseaux et il doit être prudent. Il s’efforce malgré tout de replanter des arbres afin de faire renaître la forêt qui a été abattue, car elle sert d’abri aux oiseaux.

Un drôle de monde à l’ambiance post-apocalyptique qui fait frissonner (malgré ses objets qui parlent)!

Mon avis

Sous un premier abord enfantin avec ses personnages anthropomorphiques et ses dessins, Pisconautas est un vrai conte noir! Un conte allégorique qui contient beaucoup de référence à notre propre univers et à sa noirceur! On citera en vrac et dans le désordre les violences policières (celle de Pisconautas tire sur un oiseau inoffensif et sans défense, juste parce que c’est un oiseau), le trafic de drogue et ses ravages (elle est omniprésente ici), les difficultés des familles recomposées (avec celle de Dinki)…

Bref, dans Pisconautas, on n’est pas dans le monde des bisounours! Il y a aussi une dimension écologique très importante, un aspect très ghibli, dans le film. Entre Birdboy qui tente de régénérer la forêt et les rats qui vivent (ou survivent) dans la décharge en recherchant du cuivre, la thématique est en pointillée tout au long du film. Birdboy a ce petit côté princesse Mononoke, tel un démon protecteur de la forêt (et des oiseaux).

Psiconautas, c’est un parti-pris visuel, des pastels qui vont alterner avec les passages sombres. C’est un Birboy dont les ailes forment une veste noire qui lui donne un côté vampire quand il vole. C’est le phare qui n’est plus qu’une tour sombre, symbole du malheur de Birdboy. C’est le démon intérieur de Birdboy, croisement entre un corbeau et un ptérodactyle qui semble tout droit sorti d’un film de Kaiju. Bref, beaucoup d’influences ou de références, mais qui sont je trouve très bien intégrées dans le film qui ne donne pas un sentiment de “patchwork”. Psiconautas met en place son propre univers.

Au final

Un film singulier qui illustre le fameux slogan “Ce n’est pas que pour les enfants” d’une célèbre marque de biscuits. Oui, on peut faire de l’animation avec une vision adulte et noire qui n’est pas destinée aux enfants. La tonalité globale reste tout de même très sombre, avec une fin triste, mais porteuse d’une forme d’espoir malgré tout.

Si vous êtes un amateur d’animation, allez donc voir le film en salle. Mais n’emmenez pas vos jeunes enfants, ils n’apprécieront pas le film, mais vos ados devraient pouvoir voir le film et comprendre son propos.

Merci à Eurozoom & Games of Com pour le lien qui m’a permis de voir le film et de rédiger cette critique!

N’oubliez pas vous pouvez laisser votre avis et votre note juste en dessous!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1171 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *