On l’appelle Jeeg Robot

Comme souvent quand je vais en projection presse, j’essaie de ne pas trop m’informer sur le film pour arriver sans idées préconçues. Pour Jeeg Robot, je savais simplement que le film avait eu de bons échos et qu’il rend hommage à la série animée Jeeg Robot basée sur  Kotetsu Jeeg, un manga de Go Nagai. Un animé qui est un peu le pendant Italien de ce qu’a été Goldorak pour toute une génération de Français (c’est dire le symbole)!

On fait la connaissance de Enzo, un petit truand romain de bas étage. Alors qu’il fuit la police, il va tomber dans un tonneau de produit radioactif. Quelque temps plus tard, il va découvrir que cela lui confère une force et une capacité de régénération hors norme. De quoi mettre du beurre dans les épinards et commettre quelques larcins facilement.

jeeg-robot-enzo

Mais une rencontre va bouleverser la vie de ce misanthrope taciturne! Il va sauver Alessia, la fille de l’un de ses comparses pour les mauvais coups. Le chef d’un gang local, Fabio, dit Le gitan tente en effet d’obtenir de la jeune femme des informations sur la disparition de son père. Alors que la discussion s’envenime, Enzo, fait usage de sa nouvelle force et met en déroute Fabio et ses hommes de main.

jeeg-robot-alessia-fabio

Alessia va alors s’incruster dans la vie d’Enzo, ce qu’il va voir d’un mauvais oeil. Il faut dire qu’elle est totalement obsédé par l’animé Jeeg Robot et qu’elle associe les gens de la vie réelle aux personnages de l’animé. Pour elle, Enzo est Hiro, le héro de l’animé. Ce drôle de couple va vivre de sacrées aventures..

Mon avis

Après une première demi-heure un peu longue, mais qui prend le temps d’exposer les personnages et leur contexte, le film prend son rythme de croisière. Jeeg Robot met en place un super héros d’une manière très éloignée du modèle américain. Et prouve par la même que l’on peut parler de super héros sans être américain et sans respecter un cahier des charges à la Marvel. Qu’une vision différente est possible et « viable ».

Un héros sans costume, sans effets visuels extrêmement coûteux! Jeeg Robot propose tout de même quelques effets plutôt réussis d’ailleurs (comme Enzo qui plie en deux un radiateur en fonte), et offre quelques scènes de combat convaincantes à défaut d’être spectaculaires. Mais peu importe, Jeeg Robot n’est pas un blockbutser!

Une vision sociale avant tout

Ce qui frappe d’emblée, c’est la dimension sociale de Jeeg Robot. Le quartier Tor Bella Monaca est un « vrai » quartier de Rome. Un quartier qui a poussé comme un champignon il y a plus de trente ans et qui a dépéri tout aussi vite. Y règne la misère et la délinquance. A l’image d’Enzo qui survit de combine, ne se nourrit que de danettes (ou l’équivalent en tout cas), de DVD porno et habite un appartement sordide.

jeeg-robot-enzo

Un contexte qui a façonné Enzo, qui s’est replié sur lui-même, et répète à l’envie qu’il n’a pas d’amis et qu’il n’a besoin de personne. Un mantra qu’il répète plus pour se convaincre qu’autre chose au final. Car ce n’est qu’une carapace qu’il a mise en oeuvre pour survivre dans cette banlieue.

jeeg-robot-super-braqueur

Mais cette carapace va se briser peu à peu au contact d’Alessia. Le « super truand »  va peu à peu devenir un super-héros. Une prise de conscience progressive et réaliste. Pas un mec qui va se mettre à porter un collant moulant et flashy et de déclarer du jour au lendemain protecteur du monde, sauveur de la veuve et de l’orphelin.

Le personnage d’Enzo m’a par ailleurs un peu fait penser à celui d’Arès dans le film français éponyme. Un solitaire taciturne qui va s’ouvrir peu à peu aux autres..

Le gitan, le joker

Le personnage de Fabio m’a rappelé le Joker de Batman sur beaucoup de points. Tout d’abord, la même folie habite les deux personnages, même si c’est pour des raisons bien différentes. pour Fabio, c’est un monstre qui est finalement crée par Tor Bella Monaca, cette banlieue de Rome qui n’a pas tenue ses promesses sociales.

jeeg-robot-fabio

Avide de reconnaissance, Fabio va s’enfoncer dans une folie meurtrière afin d’obtenir cette reconnaissance. Une reconnaissance qu’il a déjà tenté d’obtenir au travers d’une émission de télé-réalité.

Alessia, la fleur du désert

Au milieu de cet univers hostile, noir et déprimant, on va découvrir Alessia, la fragile femme-enfant, l’écorchée vive qui s’est réfugiée dans un monde imaginaire. Une obsession qui va nous paraître extrême et dérangeante de prime abord.  Voire même agaçante comme c’est le cas avec Enzo. Et puis peu à peu, on va comprendre que c’est aussi une carapace qu’elle s’est forgée, comme l’indifférence affichée par Enzo.

jeeg-robot-alessia

Que l’esprit d’enfant qui habite dans un corps de femme n’est pas juste une lubie ou le résultat d’un esprit malade. Non, on comprend à demi-mots qu’Alessia a été victime de violences, physiques et sexuelles et qu’elle s’est retranchée dans quelque chose de familier et réconfortant, un souvenir de sa jeunesse : Jeeg Robot. Mais qu’elle s’est finalement retrouvée prisonnière de sa propre carapace, ne faisant plus le distinguo entre l’imaginaire et le réel.

Je s’appelle Jeeg Robot

Le manga d’origine et son adaptation animée diffusée en 1975 a été produite par la TOEI. La série qui comporte 46 épisodes a été diffusée dès 1979 en Italie ou elle a connu un grand succès. Une destinée très similaire à celle de Goldorak chez nous! Produit en 1975 également par la TOEI et aussi basé sur un manga de Go Nagai, il a été diffusé à partir de 1978 chez nous. Quand je vous disais en introduction que Jeeg Robot était le pendant Italien de notre Goldorak, vous voyez que je ne vous ai pas sur-vendu le truc!

Jeeg Robot d'acciaio Sigla integrale 1979

Dans Jeeg Robot, Hiroshi Shiba, le héros, à la capacité de se transformer en robot géant afin de protéger le Japon des envahisseurs venus de l’empire Jamatai.

C’est intéressant de découvrir que 2 œuvres de Go Nagai ont eu un tel succès dans nos deux pays presque au même moment..

Un premier film monté dans la douleur

Jeeg Root est le premier long métrage de Gabriele Mainetti. Un pari audacieux qu’il a du porter pendant longtemps. Et qu’il a du produire lui-même en créant sa propre société de production. Un double casquette pas toujours simple à porter.  Mais la passion l’a emporté sur la raison! Et a été récompensée puisque Gabriele Mainetti a obtenu le Donatello (l’équivalent de nos césars) du meilleur réalisateur pour un premier film pour Jeeg Robot!

Et malgré le petit budget du film, cela ne se voit pas tant que ça dans le film. Les effets restent pour la plupart convaincants (hormis ceux sur les explosions que j’ai trouvé mauvais), et le film ne fait pas cheap.

Une trame classique malgré tout

Si sur la forme, Jeeg Robot détonne, sur le fond, on est plus dans un certain classicisme. Le monsieur tout le monde qui se trouve doté de pouvoirs et va devoir affronter une Némésis, c’est assez habituel. Mais encore une fois, Gabriele Mainetti apporte quelques variations. Enzo utilise ses pouvoirs pour son propre usage (comme un « méchant ») et ce n’est pas lui qui va créer sa Némésis. Enfin pas de manière aussi directe qu’un Batman avec le Joker. Mais on aura le droit malgré tout à un combat final épique!

Le plan final, du super héros qui veille sur sa ville dans l’ombre est aussi une référence au genre. Mais je le perçois plus comme une manière de se réapproprier les codes, pour le faire à sa façon.

Des acteurs convaincants

les 3 acteurs principaux sont convaincants! , qui est un ami de Gabriele Mainetti, a pris du poids pour incarner le « nounours » Enzo. Il donne vie à cet homme brisé, que l’on sent pas foncièrement mauvais, mais qui fait profil bas. Il parvient à rendre attachant ce personnage de prime abord assez désagréable.

Plus étonnant, Ilenia Pastorelli, qui n’est pas comédienne et dont c’est le premier rôle ici, incarne une Alessia complétement hallucinante! Tantôt dans son délire, tantôt laissant apparaître ses failles et ses blessures, elle livre beaucoup sur son personnage plus par sa présence et son talent que par les mots. Bluffante!

Luca Marinelli parvient à rendre réaliste et crédible l’évolution de son personnage. Il passe d’un petit truand à bad boy sanguinaire que rien ou presque ne peut arrêter. Son interprétation devient de plus en plus allumée au fil du film..

Claudio Santamarie et Ilenia Pastorelli ont tous les deux obtenus un Donatello  du meilleur acteur et de la meilleure actrice pour le rôle dans le film..

Au final

Jeeg Robot propose une vision alternative du super héros intéressante. Moins spectaculaire, plus intimiste, la proposition tient la route. Alors bien sur, si votre truc, c’est le film de super héros à l’américaine, le blockbuster qui pam, boum et qui vous en met plein les mirettes, il est fort probable que vous ne soyez pas le public de Jeeg Robot.

jeeg-robot-masque

Par contre, si comme moi, décortiquer la mythologie du super-héros (voir même du héros) vous intéresse un tant soit peu, vous devriez accrocher à la proposition de Gabriele Mainetti qui prouve que l’on peu faire du super-héros de manière moins tape à l’oeil. Du cinéma différent, qui sort des sentiers battus, c’est bien aussi!

[amazon_link asins=’B071FNVNQP,B072M2XQKS’ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’be4505a4-cb86-11e7-868b-4d875eeca644′]

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1277 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.