Undateable : avis après deux rencards!

Undateable, que l’on pourrait traduire par « inrencardable » met en scène un petit groupe d’hommes et leur relations avec les femmes (et aussi les hommes). On commence avec Danny Beeman (Chris D’Elia), un trentenaire célibataire et coureur de jupons qui vient de perdre son colocataire. Après quelques péripéties, c’est  Justin Kearney (Brent Morin), le propriétaire d’un bar nommé le « Black Eyes Bar » (le « bar des yeux noirs »), mais dont le nom est souvent déformé en « Black Guys Bar », le « bar des Blacks ».


E

videment, les deux colocs sont très différents! Alors que Danny est un dragueur sur de lui qui aime faire usage de grand gestes et onomatopées démonstratives, Justin est timide et maladroit dès qu’il s’agit des femmes. Un peu comme ses trois amis toujours fourrés dans son bar :  Burski (Rick Glassman), le geek qui ne sait pas parler aux femmes autrement qu’en étant odieux, Brett (David Fynn) le gay qui n’ose pas sortir avec des garçons et Shelly (Ron Funches), un black en surpoids avec un coté féminin (mais pas gay pour autant).

Undateable

Un sacré tableau! Il manque Nicki (la très sexy et rigolote Briga Heelan vue dans Ground Floor), la serveuse du bar dont Justin est éperdument amoureux, mais qui n’ose pas se déclarer! Et puis Leslie Beeman (Bianca Kajlich), la sœur de Danny qui est très proche de lui et qui le pousse à se poser un peu et à construire sa vie.

Undateable

Mon avis

V

ous l’aurez compris, on est dans la sitcom très formatée avec Undateable qui est produite par Bill Lawrence, qui est également le co-créateur avec Adam Sztykiel! Les personnages et les situations sont extrêmement classiques, avec une opposition sur les deux personnages principaux qui n’ont au départ rien en commun. Et évidemment, chacun va s’enrichir des différences de l’autre! Malgré tout, j’ai passé un bon moment avec ces deux premiers épisodes! Et ce n’est pas uniquement grâce à la présence de Briga (que l’on voit trop peu à mon gout, et elle n’est même pas mentionnée dans le cast du site officiel)!

J’aime bien Danny avec ses grands gestes et onomatopées, ça me fait bien rire! D’autre ont trouvé cela bien moins drôle, et du coup, ça nuit beaucoup au personnage dans ce cas. Cela donne un espèce de fils spirituel de Fonzy qui couche avec tout ce qu’il peut choper, qui en fait des tonnes pour tout et qui se cache derrière une façade cynique pour dissimuler ses propres failles! Pas très subtil, mais ça reste acceptable. Du coté de Justin, c’est tout l’inverse, propre sur lui, mais qui est d’une maladresse sans commune mesure dès qu’il s’agit de parler avec Nicki. Pourtant, et c’est Nicki qui le dit lors du premier épisode, si son genre d’homme, c’est plutôt les bad boys à la Danny, elle cherche un gentil garçon (comme Justin) pour construire une vraie relation.

Du coté des trois potes, cela reste pour le moment à creuser, on n’a creusé les personnages d’autant que l’on les voit toujours ensemble et qu’ils existent plus en tant que trio qu’êtres humains à part entière! Bianca vient compléter le groupe en apportant un peu de recul et de distance vis à vis de Danny, tout en étant elle aussi un poil caricaturale avec son personnage de femme désespérée prête à sauter sur le premier venu!

On peut même trouver des similitudes avec les personnages de Ground Floor! Justin et Brody partagent par exemple le même gout et le même don pour la chanson.. Bref, on a le sentiment que Bill Lawrence est un peu en perte de vitesse depuis Scrubs et Cougar Town, qui restent d’un tout autre niveau. De toute manière, vu que la série est diffusée dans le « créneau » de la mort (après la fin des séries de l’automne et avant les séries de l’été), elle a peu de chances de survivre…

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1282 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.