[Pilote] The Wrong Mans

The wrong mans (et non, j’ai pas fait de faute, ce n’est pas « men ») est une comédie anglaise délirante! Sam Pinkett (Mathew Baynton) se réveille après une nuit de fête mémorable. Il a la tête dans le pâté et tout va de travers! Sa maison est un vrai chantier, et au moment de partir, il s’aperçoit que son vélo a été volé, il ne lui reste plus que la roue avant! Le voila donc contraint de partir à pied et sous la neige au travail! Sauf qu’il n’est pas au bout de ses peines!


C

ar une voiture qui arrive un peu vite va freiner brutalement pour éviter de le renverser et va finir en tonneau. Passé le premier moment de stupeur, il va prévenir les secours qui vont venir évacuer le conducteur blessé. Il aura droit à un sermon de la police sur sa nuit agitée! Au moment de repartir, il entend un téléphone sonner. Pensant qu’il s’agit de celui du conducteur, il le ramasse et décroche. « Fatal error »! La personne en ligne lui rappelle agressivement que si il n’est pas au rendez-vous prévu ce soir, il tuera sa femme! Coup de fil qui va évidement beaucoup perturber Sam!

vlcsnap-2013-10-05-14h06m19s204 vlcsnap-2013-10-05-14h07m01s113

Arriver au boulot (en retard comme s’est visiblement son habitude), on comprend rapidement qu’il n’est ni fiable ni un bourreau de travail! Pire sa patronne, Lizzie Green (Sarah Solemani) est aussi son ex! Heureusement, il peut compter sur son collègue et ami Phil Bourne (James Corden aperçu dans le rôle de Craig Owens dans Doctor Who), pour le soutenir. Ce dernier va d’ailleurs incidemment prendre connaissance de l’existence du téléphone et des mystérieux appels. Le  ravisseur spécifiant de ne pas prévenir la police, Sam ne sait que faire. Il va finalement décider de le rapporter à son propriétaire à l’hôpital avec l’aide de Phil. Après des péripéties grand guignolesques, ils vont finalement découvrir que le téléphone n’est pas celui du conducteur..

vlcsnap-2013-10-05-14h07m11s212 vlcsnap-2013-10-05-14h07m35s193

Mon avis

U

n pilote intriguant. L’idée de départ est séduisante, même si je crains qu’elle soit difficile à tenir sur la durée. Reste que de ce coté, le format est court (6 x 30 min), de quoi éviter de trop traîner en longueur. On se pose évidement beaucoup de questions à propos du téléphone et du ravisseur! De quoi nous tenir en haleine sur les 5 épisodes à venir.

Le tout fait allègrement référence à des classiques TV ou cinéma, comme la référence au fight club, ou l’ambiance qui rappelle celle de 24H (le hero badass en moins!!).

Malgré tout, le ton n’est absolument pas sérieux! Ça vire même carrément à la farce lors du passage à l’hôpital. Les personnages ne sont pas non plus d’une originalité folle! Sam, le looser fêtard qui manque de courage, Phil la grande gueule que personne ne supporte. Mais ce qui apporte du piment à tout cela, c’est le décalage entre ces personnages très ordinaires et le fait qu’ils vont tenter de gérer une prise d’otage qui ne les concernent pas du tout! Le scénariste Jeremy Dyson décrit d’ailleurs « The wrong Mans » comme un « comedy thriller ». Drôle de mélange, mais je vais donner sa chance à la série!

[toggle_box title= »Revue de presse du pilote : les avis d’autres sites » width= »Width of toggle box »]

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1277 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.