[Pilote] Silicon Valley

Comme son nom l’indique, il va être ici question de GeeK et de nouvelles technologies dans le berceau californien des start-up qu’est la mythique Silicon Valley dans cette nouvelle série de HBO. En tant que GeeK et informaticien, je ne pouvais pas passer à coté de la série! On va donc suivre le talentueux (mais naïf) Richard Hendrix (Thomas Middleditch), un jeune développeur qui travaille sur un projet de site web nommé « pied-piper » (en référence à « piep-piper of hamelin », le joueur de flute de Hamelin).


L

‘idée du site est de vérifier qu’un morceau musique que l’on upload est bien un morceau original et qu’il n’enfreint aucun copyright. Erlich (T. J. Miller, vu dans Goodwin Games et également voix VO de Tuffnut dans « how to train your dragon »), le dirigeant d’une pépinière de talents (qui a revendu sa start-up contre plusieurs millions) juge l’idée saugrenue, car tout le monde pique la musique des autres sans aucune vergogne. Même ses collègues de Hooli, la grosse boite ou Richard travaille (un « google like ») se moquent de lui et de son concept. Sauf que lorsqu’il vont aller voir le site (moche et peu fonctionnel), ils vont vite découvrir qu’il utilise un algorithme de compression « looseless » (comprenez sans perte), bien plus performant que ceux déjà existant. Voila qui ouvre de sacrés possibilités même au delà de la simple compression de musique et de vidéos.

Silicon-Valley

Voila donc notre modeste développeur avec une main en or! Il va se retrouver du coup  très courtisé et devant un dilemme de taille! Il peut soit vendre l’idée à Gavin Belson (Matt Ross), le patron de Hooli, pour la somme de 10 millions de dollars, soit ne toucher que quelques bricoles, mais créer et gérer sa propre société grâce aux fonds de Peter Gregory (Christopher Evan Welch), un investisseur un peu hors norme qui a visiblement une sacrée dent contre le système éducatif américain.. Une décision qui va changer sa vie!

Silicon Valley: Season 1 | Official Teaser | HBO

Mon avis

L

e GeeK est définitivement à la mode et vendeur! The Big Bang Theory (et son slogan « geek is the new sexy ») ou son pendant UK, The IT Crowd ont changé la vision. Exit le GeeK boutonneux qui ne sait pas s’amuser autrement qu’avec des blagues qui ne font rires que les autres Geek! Ils sont maintenant les nouveaux maîtres du monde! Car si la bulle des Start-Up a éclaté il y déjà bien longtemps, les rachats de petites sociétés à peine écloses à grand coups de millions font encore la une! Je pense à instagram racheté un milliard de dollars par facebook, ou Nest Labs, une société crée (dans la Silicon Valley) en 2010 et revendue 4 ans plus tard pour la somme de 3,2 Milliard de dollars à Google!

L’un des créateurs de la série, Mike Judge, connaît bien cet univers qu’il a côtoyé (brièvement). Le ton est juste, et à la fois sérieux et drôle! Non pas qu’il s’agisse d’une comédie, c’est plutôt le coté critique qui faire souvent sourire, comme le coté mégalo du patron de Hooli (avec le culte de la personne). Mais finalement, tout le monde en prend pour son grade, même Richard dans son maladroit discours à la fin de l’épisode!

tumblr_n3h407Kg1L1trb5guo1_1280 tumblr_n3pz7fx0yK1trb5guo1_1280

On comprend rapidement qu’avoir une bonne idée ne suffit pas! Il faut savoir la vendre, savoir l’exploiter. Et surtout, il faut en comprendre le potentiel, ce qui n’est pas le cas du tout de Richard! Cela montre bien qu’un « technicien » n’est pas un entrepreneur et qu’il ne peut pas réussir seul dans son coin (Cf la discussion sur les « steeves », Job & Vosniak, les fondateurs d’Apple qui ont été complémentaires). Les plus féministes auront remarqué que l’univers est très majoritairement masculin, et que les rares femmes restent cantonnées à des fonctions subalternes (cf Monica, l’assistante de Peter Gregory). Pas forcément machiste, mais plutôt en phase avec la réalité (quoique le milieu de l’informatique se féminise peu à peu malgré tout).

Reste la question de savoir comment continuer à garder l’histoire intéressante sur la durée. Sachant que la saison ne doit durer que 8 épisodes, on peut imaginer que l’on va aller à l’essentiel, sans trop perdre de temps en tergiversation. Le (court) générique rappellera de bons souvenirs aux fans de Sim City! Bref, examen de passage réussi pour Silicon Valley! Je dirais même plus, ça valley le coup!!

[toggle_box title= »Autres Avis » width= »Width of toggle box »]

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.