Le doc is back! (Doctor Who S07E01)

Le docteur qui? Le Doctor Who bien sur!! A l’instar de la saison 6, cette septième saison sera scindée en deux parties. J’espère que l’homogénéité sera au rendez-vous cette fois-ci (la deuxième partie de la saison 6 étant plutôt faible à mon sens). Bref, on ne va pas jouer les psychodrames, le doc est de retour, c’est déjà ça! Mais cette première partie sera courte (5 épisodes + le « christmas special ») autant dire que j’attends au tournant Moffat qui s’est vraiment pris les pieds dans le tapis à vouloir trop complexifier la série. Alors, what’s up doc?

Passé cette intro pourrie, que vaut ce season premiere de Doctor Who? Et bien comme le titre de l’épisode l’indique (« Asylum of the Daleks« ), il va être encore une fois question des Daleks, ces robots vindicatifs qui détestent le docteur. Ils vont employer de nouveaux Daleks à forme humaine pour capturer le docteur ainsi que Amy et Rory (et c’est quoi cette histoire de divorce?). Voila donc nos trois héros dans la panade jusqu’au cou (11 sur une échelle de 10 précise le docteur!!). Présentés au parlement des Daleks, leur dernière heure semble arrivée. Mais au lieu d’entonner leur habituel « exterminate », c’est un très surprenant « Save the Daleks » que vont annoncer tous les Daleks présents. Surprise, surprise…

Leur problème se situe dans leur « asile » (Asylum en VO) une planète entièrement automatisée ou ils ont déposés tous leurs semblables « non-fonctionnels ». Un signal audio en provenance du coeur de la planète et qui relaie « Carmen » perturbe les Daleks. Le signal est émis par une jeune fille, OSwin, qui se dit à bord d’un vaisseau qui s’est écrasé depuis un an sur la planète asile. Mais les Daleks ne peuvent pas détruire la source du signal malgré leur armada (la planète est protégée par un champ de force) et ils ont tous la « trouille » d’aller sur la planète. C’est donc le « prédateur » (le petit surnom du doc) qu’ils ont décidés d’envoyer pour la mission! Et c’est parti pour un voyage en faisceau téléporteur (en compagnie de Rory et Amy, car le doc ne peut bosser qu’avec ses compagnons, ils sont pas choux ces Daleks??) jusqu’à la surface de la planète.

Juste avant de descendre, ils vont être munis d’un bracelet de protection contre le « nano-cloud ». Ils découvriront bien vite que sans ce bracelet, ils se transformeront en Daleks (comme ceux qui les ont kidnappés). Et bien sur, Amy va perdre son bracelet.. Ils vont donc rechercher Oswin, la jeune fille coincée à bord de l’épave qui émet le signal. C’est parti pour une séance de hui-clos à l’intérieur de l’épave qui grouille de Daleks. Il faut localiser Oswin, désactiver le bouclier pour repartir aussitôt avec que les Daleks ne pulvérisent la planète. Mais il reste une petite surprise avant cela..

Mon avis

C’est toujours agréable de retrouver des méchants récurrents comme les Daleks. J’ai bien aimé leur explication sur le culte qu’ils vouent à la haine, et que c’est peut-être cette fascination de la haine qui fait qu’ils n’ont pas encore réussis à tuer le docteur qui cristallise une grande partie de cette haine. Idem pour le surnom sympathique de « prédateur des Daleks » dont il l’ont affublé! So cute les Daleks en fait!!

On découvre pourquoi Amy et Rory sont séparés : les enfants. Alors que Rory en désire plus que tout, Amy ne peut plus en avoir, c’est pour cela qu’elle a abandonné Rory. Mais pour le reste, l’épisode n’atteint pas des sommets! Le lien avec la saison précédente n’est pas très prononcé (la faute sûrement au clifhanger un poil faible de la saison 6). On a tout juste un rappel à la fin de l’épisode de la question « Doctor Who?? ». Mouais… Plus désagréable, on retrouve les incohérences dans l’histoire. Je m’explique : pour le voyage depuis le vaisseau Dalek vers Asylum, ils peuvent passer le bouclier sans soucis. Par contre pour repartir, ils sont obligés de couper le bouclier (ce qui soit dit en passant me semble plus logique). Alors, certes, vu que la technologie des boucliers n’existe pas, on peut se permettre toutes les libertés sur son fonctionnement, faut juste être cohérent dans ses propos à un moment pour rester crédible! Et d’ailleurs, comment le vaisseau d’Oswin a t-il pu s’écraser alors que le bouclier est sensé protéger la planète? il est bien sélectif dites-moi ce bouclier.. 🙂

On va dire que c’était une mise en jambe histoire de repartir du bon pied! Il ne reste déjà plus que 4 épisodes pour cette première partie de saison, il va falloir enclencher la seconde dès la semaine prochaine. Geronimo!!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

3 réflexions sur « Le doc is back! (Doctor Who S07E01) »

  1. Super épisode, encore une fois cette série m’a surpris. Les acteurs sont toujours bon et la chute mais la chuteeeeeeeeee … je suis tombé sur le cul, je l’avais pas vu venir ! Vivement la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.