Lucky Man, Saison 3

Harry Clayton et son bracelet porte-bonheur est de retour pour une ultime saison. Encore une fois, harry va devoir se démener pour sauver tout le monde! Mais tout ne vas pas aller aussi bien…

Test des disques

La série (7.5)

La chance de Harry (James Nesbitt) a-telle tournée? C’est tout l’enjeux de cette saison 3! Après un début de saison qui se déroule à Hongkong, il va rencontrer Samuel Blake (Rupert Penry-Jones), le possesseur du second bracelet. Ce dernier semble en savoir beaucoup sur le bracelet et leur mode de fonctionnement. Il va même trouver le moyen de renverser le pouvoir du bracelet de Clayton.

Allo, ici Blake

Atteint de guigne soudaine, il va échapper de justesse à la mort et parvenir à rentrer à Londres avec Eve. Piégé par Blake, il va devoir prouver son innocence tout en échappant à la police. D’autant qu’une organisation secrète chinoise, les Woochis, semble décidée à détruire les bracelets qui sont un danger.

C’est Harry.

Et on va découvrir aussi stupéfait que Harry, qu’en plus d’être un trafiquant de drogue de premier plan, Blake est également un agent du Mi-6. Ça semble mission impossible cette fois pour Harry! Et il est aussi le fils adoptif du chef des Woochis. Un adversaire qui semble avoir toutes les cartes en mains.

Retour de flamme

Harry est de retour à la case départ. Son bracelet ne fonctionne plus. Si il va encore lui être utile en début de saison, son pouvoir va s’affaiblir au fil des épisodes. Le « Lucky Man » va redevenir un homme ordinaire. Certes, il reste un flic des plus « teigneux », mais il n’a plus de pouvoir. Une perte difficile a accepter pour lui. Car même si il a toujours eu du mal avec le pouvoir du bracelet, il a fini par s’y habituer. Pas inutile de pouvoir trouver des fonds rapidement à une table de jeux. Ou de mettre la main sur un truand sans se fatiguer. Du coup, on retrouve le Harry du début de série. Un homme sur la brèche, en proie à ses démons.

Si la « perte » de pouvoir reste un classique du super-héros, j’ai trouvé l’idée bien menée. Que reste-t-il à Harry sans son bracelet? Redevient-il le flic en marge du début de la série? Ou cette expérience l’a-t-elle changé? Bref, il n’est pas tant question de pouvoir dans Lucky Man, mais de son impact et de son utilisation (ou non utilisation ici).

Dirty Harry

Le personnage d’Harry est toujours aussi ambivalent. Toujours cette envie de faire pour le mieux. Mais il continue de semer les cadavres derrière lui. Des dommages collatéraux. Comme si cela lui importait peu en somme.

Et surtout, il va finir par retomber dans son addiction au jeu. Plus la chance du bracelet l’abandonne, plus il sombre. On voit vraiment son addiction au jeu comme une drogue (et ça l’est) dans laquelle il retombe. Assez flippant et noir. James Nesbitt est toujours impeccable et juste dans son rôle!

Wooshi

Cette société secrète m’a fait penser au film homonyme qui nous vient de Corée! Certes rien en commun hormis cette homonymie, mais bref, cela m’a fait sourire! Sans doute que la consonance asiatique aura résonné dans la tête des scénaristes…

Son (7.5)

Rien de particulier à signaler ici, tout est impeccable!Je suis resté sur la VF qui m’accompagne depuis la saison 1 et qui est une réussite!

Image (8.5)

Toujours une belle image bien nette et doté d’un beau piqué!

Une belle carte postale de Londres
Une belle image même de nuit

Menus (7.5)

Menus simples et fonctionnels, rien de particulier à dire. Le tout sur fond de la musique bien entêtante du générique. 🙂

Suppléments (0)

Toujours pas de bonus, ce qui est cohérent avec les deux premières saisons.

Packaging (na)

Comme souvent, je n’ai eu que les disques presse, je ne peux donc pas vous parler du packaging final.

Au final

Une saison 3 sans surprise en terme d’édition vidéo. On y retrouve les mêmes qualités et les mêmes défauts que pour les 2 premières saisons. A noter que les blu-ray sont au même prix que les DVD. Autant donc prendre directement la version blu-ray!

Lucky Man reste une approche différente et inintéressante des supers pouvoirs. Un autre éclairage sur ce que l’on peut faire sans pour autant avoirs des personnages qui portent des collants. Un peu à l’instar de Jeeg Robot (même si la aussi l’approche est différente).

Commander sur Amazon

En commandant le Blu-ray / DVD avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
7.5
Contenu
7.5
Son
8.5
Image
7.5
Menus
0
Bonus
Note GeeKroniques 6.2
Visiteurs (0 votes) 0
Vos avis Laissez votre avis
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1297 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.