Da Vinci’s Demons, Saison 1

Après Spartacus, la chaîne Starz s’attaque à un autre personnage historique mythique, celui de Léonard de Vinci dans la série Da vinci’s Demons. Comme beaucoup, j’éprouve une certaine fascination pour le personnage, à la fois pour ses multiples talents (peintre, ingénieur,..) et son esprit visionnaire qui à imaginé de nombreux concepts bien avant leur réalisation (hélicoptère, char, et bien d’autres).

Test des disques

Le contenu (7,0)

On retrouve donc le jeune Leonardo Da Vinci (Tom Riley) alors qu’il habite la ville de Florence dirigée par la riche famille de banquiers, les Médicis. Mais leur pouvoir est fragile. Et l’assassinat du Duc de Milan, leur allié, va mettre en péril la ville et les Médicis. Car le pape et Rome semblent vouloir faire main basse sur la ville de Florence. Lorenzo de Médicis (Elliot Cowan), l’aîné de la famille va donc avoir fort à faire pour lutter contre un tel adversaire. D’autant que sa maîtresse, Lucrezia Donati (Laura Haddock), est en réalité un agent qui travaille pour le comte Girolamo Riario (Blake Ritson), le bras armé du Vatican. Heureusement, la femme de Lorenzo, Clarice Orsini (Lara Pulver vue dans la saison 2 de Sherlock), est elle aussi plutôt habile et versée dans les jeux politiciens et s’avérera une aide précieuse.

Vous le verrez, la série ne s’embarrasse pas toujours de la réalité historique (même si beaucoup d’éléments sont véridiques) mais oscille entre réalité et fiction et s’empare des quelques années ou la biographie du grand homme reste mystérieuse pour « broder » des aventures picaresques et mystiques! Le tout est soutenu par la très belle musique de Bear McCreary, le compositeur notamment des musique de la série Battlestar Galactica. Mention spéciale au générique d’introduction qui est à la fois très réussi graphiquement et musicalement (avec un morceau qui peut s’écouter à l’endroit comme à l’envers en référence à l’habitude de Léonard de Vinci d’écrire en utilisant un miroir).

Da Vinci's Demons - Opening - Intro

Retrouvez l’intégralité de la critique de la saison 1 ici.

Son (8,0)

On a du 5.1 en VO et en VF. On peut naviguer de l’un à l’autre sans soucis pendant la lecture. Concernant la VF, si la voix de Lucrezia est plutôt fidèle à la voix de la VO, j’ai un peu plus de mal avec la voix de Léonard. Mais c’est uniquement du fait de l’habitude de suivre en VO la série.

Image (7,0)

L’image est assez belle pour du DVD quoique légèrement granuleuse (mais on reste sur du DVD, il faudrait voir sur l’édition Blu-ray pour disposer d’une meilleure qualité d’image).

vlcsnap-2014-06-14-17h35m29s6 vlcsnap-2014-06-14-17h34m54s181 vlcsnap-2014-06-14-17h34m41s48 vlcsnap-2014-06-14-17h31m16s28

Menus (7,5)

Les menus reprennent astucieusement le très beau générique de la série et la musique de Bear McCreary, le tout animé, c’est plutôt sympa.

vlcsnap-2014-06-14-17h27m53s45 vlcsnap-2014-06-14-17h28m16s74

Suppléments (7,0)

Les suppléments sont regroupés sur le dernier DVD qui ne contient que deux épisodes.

vlcsnap-2014-06-14-17h37m44s115

Entretien avec David S. Goyer (15’47, VOSTFR) : Le créateur et producteur de la série nous explique comment est née la série. On aurait pu avoir une série sur Cléopâtre ou Marco Polo, Mais c’est finalement Da Vinci qui a été retenu car peu présent au cinéma ou a la télé. Et que les quelques années ou l’on ne sait rien de la vie de Da Vinci sont très « pratiques » d’un point de vue scénaristique!

vlcsnap-2014-06-14-18h29m35s200 vlcsnap-2014-06-14-17h44m57s48

Making Of (7’33 VOSTFR) : Le tournage a eu lieu en partie au pays de Galles qui a un petit coté d’Italie avec ses nombreux châteaux, même si la météo n’a pas toujours été favorable! On découvre également l’ancienne usine qui a servi à la construction des décors.

vlcsnap-2014-06-14-18h03m14s7 vlcsnap-2014-06-14-18h08m11s231

Scènes coupées (13’24 VOSTFR) : Les scènes s’enchaînent, de quelques secondes à quelques minutes. Mais du coup, vues hors de l’épisode et du contexte, c’est parfois difficile de suivre, même si certaines évoquent des points détaillés par David S. Goyer dans le premier supplément. Ce qui marrant, ce que certaines des scènes n’ont pas été modifiée avec des effets spéciaux, on a donc parfois des fonds verts.

vlcsnap-2014-06-14-18h22m19s207 vlcsnap-2014-06-14-18h28m03s64

A mon sens, en tant que grand fan de Bear McCreary, il manque un supplément sur la musique! Pour ceux que cela pourrait intéresser, il y a moult vidéos sur le youtube du musicien. Je vous mets la conversation entre Bear et David.

Da Vinci's Demons - A Conversation with David S. Goyer

Packaging (NA)

Je n’ai eu entre les mains que les DVD de presse, je ne peux donc pas vous parler du packaging.

Au final

Une édition standard réussie qui va à l’essentiel en gardant un prix somme toute raisonnable.

Un grand merci à France Télévision Distribution pour les DVD de presse! J’espère que sur une prochaine sortie, on pourra également organiser un jeu concours pour vous faire gagner des DVD ou Blu-ray (message totalement non subliminal!!).

Acheter sur Amazon :


En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.