Wilfred (US), Saison 1

Voila une série qui se démarque de toutes les autres… Remake US d’une série australienne qui compte 2 saisons, Wilfred fait partie des séries « inclassables ». Voila le pitch, histoire de vous mettre dans le bain : Après une tentative de suicide, Ryan (Elijah Wood étonnant dans ce rôle) se met à voir Wilfred (Jason Gann, le co-créateur de la série originale et également interprète du chien dans la version australienne), le chien de sa voisine Jenna (Fiona Gubelmann), comme un homme qui porte un costume de chien… Voila donc le toutou doté de la parole pour le meilleur et pour le pire (surtout pour le pire).

C

ar autant Ryanest mou, influençable et un brin feignant, autant Wilfred est cynique, méchant, et obsédé sexuel (pour le grand malheur de l’ours en peluche « géant » de Ryan qui subit les assauts de wilfred). Vous l’avez compris, la vie de Ryan va changer du tout au tout avec ce nouveau « copain » (ou psy) plutôt encombrant!

Stop it woolfie!

C’est l’occasion de scènes surréalistes, comme par exemple lorsque Wilfred se frotte contre la poitrine d’un jeune femme! La scène prend une tournure bien différente quand le chien est un homme avec un costume de chien qui le fait! D’ailleurs, la dynamique de la série repose sur cet artifice, même si au final, on oublie le costume, et on voit plus wilfred comme une sorte « d’émanation » venant du subconscient de Ryan. Car wilfred fait tout ce que Ryan se refuse à faire comme titiller le voisin qui emmerde tout le quartier (même si sa méthode reste toute personnelle), ou à affronter sa sœur plutôt que de la laisser l’humilier (et découvrir ainsi que c’est elle qui était responsable de la mort de son chien « Sneaker »). Car en fait, Wilfred, c’est un peu le coté « obscur » de Ryan..

La citation d’introduction

Chaque épisode débute avec une citation dans lequel un mot est mis en évidence et ce mot sera le fil conducteur de l’épisode (et son titre). Par exemple, l’épisode 9, « Compassion », Ryan devra faire preuve de compassion envers sa mère, internée depuis 20 ans et qui souhaite revenir dans le monde « normal ». Pas facile pour Ryan, qui en veut à cette mère absente et surtout qui a peur de devenir comme elle (pas faux vu qu’elle aussi voit sa chatte comme une femme avec un costume de chat..).

La fin de saison est assez réussie, avec un Ryan qui s’affirme et prend les choses en main pour le …. pire! En effet, il ne parviendra qu’a se brouiller avec sa sœur et pousser Jenna vers son fiancé. Pire, suite à un accident de voiture, Wilfred ne le reconnait plus (ou est-ce une nouvelle feinte?). De quoi déprimer de nouveau pour Ryan!!

Mon Avis

W

ilfred, à mon avis, soit on aime, soit on déteste! Personnellement, vous l’aurez compris, j’ai plutôt apprécié cette série hors norme. Oui, Wilfred est vulgaire, fout la merde dans la vie de Ryan, cabotine tout le temps (ben ouais, celle-là, je pouvais pas la rater!!), mais finalement, c’est ce dont Ryan à besoin pour se bouger un peu.. Car finalement, c’est Ryan le plus énervant des deux! Faut dire que les gens un peu mou, perso, j’ai beaucoup de mal! Donc Voir Wilfred le bousculer pour qu’il s’affirme, moi ça me va. Car malgré tout, les interventions de Wilfred sont en règle générale bénéfiques pour Ryan, lui permettant de régler certains de ses problèmes (avec sa mère et sa sœur). Une sorte de thérapie canine en somme!

Pour autant, il faut je pense ne pas abuser de la série. Un épisode de temps en temps, c’est bien. Car quand c’est quand même un mec déguisé en cabot (même si Jason Gann est plutôt bon en clebs)! Ok, on se dit que c’est l’esprit de Ryan qui s’imagine voir Wilfred en tant qu’être humain, mais bon..

Moment détente et fumette

On retrouve avec plaisir en guest star Jane Kaczmarek (la mère de malcolm dans la série malcolm in the middle) dans le rôle d’une femme d’affaire stressée avec laquelle Ryan devra coucher (épisode 7) pour ne pas avoir à payer les frais de réparation de sa voiture qu’il a emboutie (enfin plutôt que wilfred lui a fait emboutir!). Je n’en dis pas plus, mais je me suis bien marré avec cet épisode!

Dur d’être un sex-symbol, hein Ryan?

Je vais regarder la série originale histoire de voir la différence. Elle est pas facile à trouver, mais en cherchant bien, on y arrive. Reste à dégoter des sous-titres (VO ou VF)…

Je termine en remerciant LL qui m’a fait découvrir la série grâce à son article. Merci à elle.

Mon Label

Wilfred, Saison 1
8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1275 articles

5 réflexions sur « Wilfred (US), Saison 1 »

  1. Rouuuuh ben c’est très gentil merci^^ Je me souvenais que tu avais dit que tu allais t’y mettre, je suis d’autant plus ravie si t’as pas perdu ton temps xD Beau billet, je te rejoins sur Mme Malcolm^^

    Et tu nous diras ton avis sur la série australienne (je pense pas m’y mettre même si, je commence à tourner les yeux vers des séries sympas venant de là-bas !)

  2. Pour le moment, j’ai pas attaqué la version australienne, faute de sous-titres (même en VO). Je vais tenter sans, mais je risque d’avoir quand même un peu de mal à suivre.. A chaque fois que je trouve des ST, c’est pour la version US..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.