The 100, Saison 2

The 100, la série que j’ai adoré détester est enfin de retour! Après une saison 1 abracadrabrantesque et mal ficelée, j’attendais avec une impatience masochiste le retour de la série de la CW. D’autant qu’il faut le dire que l’apparition d’une nouvelle faction, les « Mountain Men » m’avait plutôt bien intrigué! Ça, plus l’arrivée d’une partie de l’Arche sur terre, cela ouvrait pas mal de possibilités et nous offrir enfin  un peu d’enjeux!


D

u coup, la série part sur plusieurs fronts :

  1. La « princesse » Clarke (Eliza Taylor-Cotter) se retrouve plus ou moins prisonnière des « Mountain Men » avec une partie des 100, notamment  Jasper (Devon Bostick) et  Monty (Christopher Larkin). Clarke, très méfiante vis à vis de ses nouveaux hôtes va vite découvrir qu’ils cachent des secrets inavouables..
  2. L’équipe tombée du ciel menée par Marcus (Henry Ian Cusick), le nouveau Chancelier secondé par Sinclair (Alessandro Juliani) et  « Abby » (Paige Turco). En chemin, ils vont croiser la route de Raven (Lindsey Morgan) et de Murphy (Richard Harmon). Ils seront également rejoint par Bellamy (Bob Morley) et  Finn (Thomas McDonell), les deux « fiancés » de Clarke!
  3. Lincoln (Ricky Whittle) et sa fiancée Octavia (Marie Avgeropouloss) qui filent vers l’océan pour vivre leur histoire d’amour. Mais rien ne va se passer comme prévu (of course)!

Un éclatement qui permet d’avoir des enjeux et une vue bien plus large que la simple survie de 100 de la saison 1 (et qui va continuer à évoluer tout au long de la saison). Et la série va nous faire pas mal de révélations qui vont nous permettre de mieux comprendre l’équilibre entre les forces en présence. D’autant que les rapports de force vont constamment évoluer! Et partant du postulat « l’ennemi de mes ennemis est mon ami », on va assister à un début de dialogue entre les Sky People et les Grounders mené par Lexa, une jeune femme…

Mon avis

J

e vous le disait en introduction, j’ai eu beaucoup de mal avec la première saison de The 100 et son coté totalement irréaliste. Cette saison 2 corrige en grande partie le tir, mais sans réussir à aller jusqu’au bout! Pour autant, la série sait prendre des risques. Alors que l’on pourrait attendre certaines facilités scénaristiques d’une série CW, The 100 prend tout le monde à contre-pied en allant jusqu’au bout de ses idées, quitte à déplaire à une partie de ses spectateurs (cf les conditions des Grounders pour établir une trêve). Et ça me plaît, car cela n’est pas si courant. Bref là ou d’autres séries auraient joués sur la facilité, The 100 préfère sortir des chantiers battus, ce qui est tout à son honneur! Après, on n’échappe pas totalement au coté romance de la chaîne, même si certains rapprochements m’ont laissés sur le cul! La série se dote également d’un vrai générique, assez classique, mais plutôt réussi visuellement et musicalement (ça change là aussi de la saison 1).

Girl power

The 100 clarkeCe qui surprend aussi, ce sont les rôles féminins forts. Dans un monde ou la violence et la force physique prévaut, on retrouve des femmes à la tête de presque toutes les factions! Chez les 100 (ou ce qu’il en reste), Clarke s’impose définitivement comme la leader, tout comme sa mère va s’imposer comme la nouvelle chancelière du groupe de survivants de l’Ark. Même chose du coté des grounders ou c’est Lexa, une frêle jeune femme (quand même dotée d’un fort caractère) qui représente l’autorité. Là aussi un choix qui sort des sentiers battus. On notera aussi la sacré évolution d’Olivia, qui passe de petite chose sans cervelle à fière guerrière Grounders en l’espace d’une saison, alors que Linlcoln montre de son coté des signes de faiblesse! Les hommes ne sont plus ce qu’ils étaient! D’ailleurs les seuls leaders masculins sont des beaux salopards!

Du difficile exercice du pouvoir

D’autant que ces femmes fortes vont incarner de véritables chefs de guerre, ce qui va impliquer de prendre de lourdes et grave décisions. Clarke va devoir apprendre à laisser ses sentiments de coté pour analyser la situation de manière froidement rationnelle. Ce qui va l’amener à faire des choix terribles. De perdre une bataille pour pouvoir gagner la guerre. Mais le fond humaniste de Clarke ne va pas pour autant disparaître. Et Lexa et Clarke vont s’enrichir de leurs différences. Quitte à amorcer un rapprochement sorti de nulle part..

The 100 Lexa

War is in your blood. When you’re pushed, killing’s as easy as breathing.

Cette citation tirée de Rambo (une référence du genre) convient parfaitement à l’ambiance guerrière de la fin de la saison! Le point d’orgue que l’on attend tous, c’est que la coalition « Sky people » / « Grounders » aille mette sur la gueule à ces enfoirés de Mountain Men! Le coté épique sera accentué par un double épisode final qui va mettre en scène l’affrontement avec moult péripéties et rebondissements..

Mais on continue quand même à nous prendre pour un Kévin!

En effet, la série continue de nous balancer des incohérences plus ou moins  grossières! Pour expliquer la présence des « Mountain Men » en sous-sol, on nous parle de radiations solaires. Radiations auxquelles les Grounders se seraient adaptés. Mais les « Mountain Men », habitant sous terre ne sont pas immunisés. Ceux qui viennent de l’espace sont eux aussi immunisés, puisque soumis à de fortes doses depuis la station. OK, mais non! C’est une guerre nucléaire qui a ravagé la terre, d’où vient cette idée de radiations solaires? Sachant que c’est l’atmosphère (et la ionosphère) qui filtrent les radiations nocives, il n’y a pas de raisons scientifiques que la terre reçoive plus de radiations solaires après une guerre nucléaire. Mais c’est évidement un bon moyen de contraindre les Mountain Men à se terrer sous terre et exploiter les compagnons de Clarke. Mais ça ne passe pas pour moi!

Autres points incohérents :

  • Les missiles sont bien sur équipés d’un parachute pour amortir leur chute, heureusement pour Jaha!
  • Une décharge électrique efficace même au travers des vêtements,  c’est beau le progrès! Remarquez, c’est toujours plus plausible que la balle « manuelle » de la saison 1!
  • La transfusion dans l’épisode 5 ou on ne parle même pas de test de groupe sanguins (pourquoi s’ennuyer avec des détails). Et je ne parle pas de la greffe de moelle osseuse qui contraint les Mountain Men à tuer les donneurs! Certes, cela participe à l’élan dramatique, mais heureusement que l’on peut faire un don de moelle osseuse sans en mourir dans la vraie vie!

La fin de saison est assez dense et riche. On va clore le chapitre des Mountain Men, voir l’alliance entre Grounders et Sky People disparaître. Et du coté de Thelonius, sa quête mystique pour la cité de la lumière va enfin aboutir! Mais le résultat est surprenant et va probablement nous réserver pas mal de surprises, la première bonne surprise étant la présence de Erica Serra (vue dans Eureka) dans une robe rouge très sexy..

La suite dans la saison 3!! Je serais présent au rendez-vous pour ma part, et vous?

Commander sur Amazon

the100-saison2dvd-min

En commandant le DVD / Blu-ray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

9 réflexions sur « The 100, Saison 2 »

  1. J’ai bien aimer ta critique mais, j’aurais parler des longueurs qui sont récurrente dans la série et aussi des histoires d’amours qui n’aboutissent jamais! C’est mieux que la season 1… Mais Lincoln qui devient mou et l’histoire entre Clark et Lexa qui s’arrête, ont eu raison de moi! Et je ne parle même pas de Finn, le peace and love de la série qui devient un psychopathe, tueur d’enfants et de petits vieux sans défense! J’espère que la season 3 sera mieux, car je suis écœuré de voir la BELLE Clark se faire désirée par tout ce qui bouge! Et surtout, pitié… Que Abby CRÈVE!!!

  2. Alors, je suis d’accord avec les incohérences mais seulement en partie pour la dernière.

    As-tu vu la série, oui ou non? Je ne pense pas que avec 8 prélèvements de moelle osseuse sans anesthésie, avec des… Perceuses (?), tu restes vivant, tranquillou la vie.
    Enfin bref, la critique est pas mal, à part ça.
    Sinon quel est votre acteur préféré?
    Moi, Christopher Larkin le gars qui joue Monty Green.

    1. Hello,

      Je ne fais pas d’article sans avoir vu la série, donc oui, j’ai bien vu la saison 2 de The 100..
      Les prélèvements de moelle osseuse sont une opération courante. Dans la vraie vie, c’est fait avec un trocard, mais la perceuse est bien plus mélodramatique!
      Pour le reste, j’ai un petit faible pour Clarke.. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.