Scorpion, Saison 1

Scorpion, c’est une équipe de surdoué mené par Walter O’Brien (Elyes Gabel), son QI de  197 fait  de lui l’une des personnes les plus intelligente au monde, mais lui a valu aussi des ennuis avec la justice! Il a été arrêté à l’age de 10 ans par l’agent du FBI Cabe Gallo (Robert Patrick) suite au piratage des serveurs de la NASA!

Il s’est entouré d’une équipe de surdoués comme lui :

  • Toby Curtis (Eddie Kaye Thomas), un comportementaliste qui tente de régler ses problèmes d’addiction aux jeux,
  • Happy Quinn (Jadyn Wong), cette ingénieur est une version 2.0 de Mac Gyver, elle est capable de bidouiller/ réparer pratiquement tout,
  • Sylvester Dodd (Ari Stidham), ce statisticien est une vraie calculatrice humaine, mais qui souffre de TOC et qui devient anxieux très rapidement!

Ce petit groupe un peu barge a bien du mal à joindre les deux bouts malgré leurs talents, aussi quand Cabe Gallo vient les solliciter pour une mission pour le gouvernement, tous semblent ravis de trouver un employeur plus ou moins stable. Mais Walter semble plutôt réticent. On va vite découvrir qu’il a un sacré passif avec Cabe. Mais leur relation va s’avérer un peu plus complexe qu’une simple rancune, car on va découvrir que finalement Cabe est plus une figure paternelle pour Walter qui a passé beaucoup de temps avec lui. On va découvrir au fil des épisodes la raison de leur brouille. Un abcès qui va finir par se percer en fin de saison.

L’équipe va être complétée par Paige Dineen (Katharine McPhee), une serveuse rencontrée lors du premier épisode et mère célibataire. Elle tente tant bien que mal d’élever son fils Ralph (Riley B. Smith), un enfant surdoué avec qui elle a bien du mal à communiquer. Walter va décider d’utiliser l’empathie de la jeune femme afin de tempérer son coté  froid et rationnel.

C’est parti pour des aventures complètement « Over the top » et irréalistes qui vont faire le charme de la série!

Scorpion

Mon avis

Le Geek, le super héro hype?

Sans pour autant attendre de Scorpion du réalisme (quand on voit la scène du pilote avec le câble RJ45 et l’avion, on ne peut pas), je me suis quand même amusé à noter certaines inepties ou fausses vérités assénées par la série! En route pour un petit florilège :

– Episode 3 : les routeurs qui gardent une trace des fichiers qui transitent par eux! C’est énorme, pour les néophytes, le routeur, comme son nom l’indique « route », c’est à dire aiguille les données qui transitent par lui vers la bonne direction. Lorsque vous naviguez sur Internet, vous passez par de nombreux routeurs (en fonction de votre destination). Si ces routeurs gardaient une copie des données, imaginez un peu la taille de stockage qu’il faudrait leur allouer! Et puis internet, c’est un réseau maillé. Si on détruit un routeur (ou dans la vraie vie, si il tombe en panne), d’autre chemins (parfois plus long) sont mis en place en passant par d’autres routeurs. Pas de coupure du réseau comme dans l’épisode, tout au plus un ralentissement des performances. Bref le scénario de l’épisode repose sur un mensonge technologique!

– Episode 4 : l’évasion à la pastille de chlore! Déjà, le chlore et l’eau ne font pas bon ménage, je doute fort qu’il existe des pastilles à mettre dans les toilettes qui contiennent du chlore. Et si c’était le cas, je pense que pour des raisons de sécurité, on n’en mettrais pas à disposition de prisonniers pour éviter qu’ils ne tentent un suicide! Quant à ouvrir une serrure avec des vapeurs de chlore, méga LOL!

Episode 5 : Le Geek / génie, il est trop fort! Tu le met dans une centrale nucléaire qui a plus de trente ans, avec un équipement qui date d’avant sa naissance, et paf, pas de problèmes, il sait gérer l’informatique antédiluvienne qui gère le réacteur. Il peut même te mettre à jour le bouzin sans sourciller. De quoi mettre au chômage tous les spécialistes du nucléaire. Et le militaire responsable de la centrale est vraiment trop balèze : « bonjour, je suis un génie, je viens mettre à jour la centrale », euh bah OK, vas-y fais toi plaisir! Bonjour la sécurité! Bon la liste est longue, mais j’ai finis par avoir la flemme de continuer à noter!

Malheureusement, ce coté « Over ze top » va s’atténuer au fil des épisodes. Et du coup, je me suis senti un peu trahi par le pilote qui donne un cadre qui ne va pas être respecté par la suite. Est-ce que les scénaristes ont voulu rentrer dans le rang en proposant des intrigues plus standard? Le fait est que cet aspect faisait quelque part le charme de la série, avec un plus un coté assumé (ou pas finalement). Pourquoi donc changer de ligne directrice en court de route? Surtout qu’à ce moment-là, que reste-t-il à la série? Une relation « je t’aime, moi non plus » entre Paige et Walter hyper classique (et du coup un peu chiante, roulez-vous une pelle, avouez-vous vos sentiments qu’on passe à autre chose), et la même en mode copié-collé entre Happy et Tobby! Même Sylvester aura droit à son « love interest » avec la propre soeur de Walter!

Et tout est trop prévisible! Des réactions logiques (et dénuées d’émotions) de Walter que l’on voit venir à des kilomètres, aux « ratés » des différents couples qui se tournent autour. Et si dans les premiers épisodes l’aspect WTF venait un peu « noyer » le poisson, sa disparition ne rend que plus criante le vide de la série. Bref, il faut le dire, on s’ennuie rapidement avec Scorpion. Un peu comme un surdoué en classe lorsque le prof rabâche un truc qu’il a déjà intégré depuis longtemps.. Le comble quand même! 🙂

Et même le final est raté! Alors que l’avant dernier épisode se termine façon clifhanger avec une implosion de l’équipe, un accident pour Walter, on a un dernier épisode qui vient tout remettre à plat et relancer l’équipe. Presque comme si les scénaristes avaient voulus apporter un point final à la série. Mais non, la série a bien été renouvelée! Du coup, j’étais déjà pas très motivé, mais vu l’absence totale d’enjeu à l’issue de la saison, et l’encéphalogramme plat de la série, ce sera sans moi!

[amazon_link asins=’B01C1PO5MA’ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’d27c9dfc-d80f-11e6-a41f-4b9e0000f163′]

En commandant le DVD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

5.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1278 articles

3 réflexions sur « Scorpion, Saison 1 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.