Real Humans, Saison 2

La saison 2 de Real Humans reprend 6 mois après la fin de la première saison. Les événements ont été étouffés, Inge (Pia Halvorsen) sera gentiment priée d’adhérer à la version officielle : c’est un virus informatique rien de plus. C’est donc du ressort de la HubSec (Hubot Securité), la police dédiée aux Hubots, qui traque les Hubots contaminés avant qu’ils ne blessent ou tuent des humains malgré le blocage Asimov.

La quête du code de David Eischer va de être au cœur de cette saison 2

T

out va s’articuler autour de ce code permettant de libérer les Hubots. Il y a ceux qui le recherchent activement, comme Beatrice (Marie Robertson) qui va être « rechargée » par deux ouvriers qui vont vite regretter leur geste. Pour elle, c’est une véritable croisade! Elle doit coûte que coûte retrouver ce code. Pas tant pour « libérer » ses frères Hubots mais pour régner! Elle a un petit coté Terminator qui la rend toujours aussi flippante! Chemin faisant elle va retrouver une partie des enfants de David, les autres Hubots « libérés ». Elle va aller voir Mimi (Lisette Pagler), retournée vivre avec la famille Engman. Mais Mimi ignore qu’une partie du code est détenue (à son insu) par le jeune Tobbe Engman (Kåre Hedebrant), le garçon de la famille qui est amoureux d’elle. Mais elle va également cacher à Beatrice qu’elle détient la partie de code manquante qui permet d’activer le code.

vlcsnap-2014-05-13-21h24m16s231 vlcsnap-2014-05-13-21h24m34s157 vlcsnap-2014-05-13-21h25m56s200 vlcsnap-2014-05-13-21h25m38s13

Beatrice va donc creuser du côté de la famille de David et retrouver sa mère qui est encore en vie, mais n’a plus toute sa tête! Mais entre deux phrases sans aucun sens, elle va donner des informations précieuses à Béatrice : un clone Hubot de David est enterré dans le cercueil de David. Sauf que le Hubot est inutile, car sans son cerveau électronique. La piste va mener à Niska, la mère de Jonas Boberg (Måns Nathanaelson) et modèle du Hubot Niska de la saison 1. Jonas qui a été défiguré lors de l’attaque de son magasin par les Akta Maniskor est lui aussi à la recherche du code de David. Son but, transférer sa conscience dans un hubot afin de pouvoir se défaire de son apparence monstrueuse. Pour cela, il va embaucher son ami Silas (Peter Viitanen) à sa sortie de prison pour gérer son Hub Battle Land (un parc d’attraction ou l’on peut tirer sur des Hubots pour le « fun »). Accompagné de Odi (Alexander Stocks), dont la batterie ne fonctionne plus, Silas va également embaucher Roger (Leif Andrée) pour gérer le parc. Si Roger semble avoir mis un peu d’eau dans son vin concernant les Hubots, ce n’est pas le cas de son fils adoptif Kevin (Fredrik Silbersky). Depuis que sa mère Thérèse (Camilla Larsson), une THS (TransHumaine Sexuelle) s’est mise en couple avec un Hubot, il déteste les robots et se retrouve à intégrer la branche « politique » des Akta Manniskor. Il croisera lors d’une opération « ratonnade » chez les Hubies (les humains pro-Hubots), Tobbe accompagné de sa sœur Matilda et de sa copine Betty (une Hubie).

vlcsnap-2014-05-13-21h21m15s203 vlcsnap-2014-05-13-21h22m06s213

Cette saison va également mettre en valeur Flash (Josephine Alhanko) qui se fait désormais appeler Florentine qui continue sa quête d’humanité évoquée dans la saison 1. Elle se fait passer pour une humaine (avec toutes les maladresses que cela peut entraîner) et s’invente un passé complètement abracadabrantesque! Elle va finir par rencontrer Douglas (Alexander Karim) qui va tomber amoureux d’elle. Mais lorsqu’il va découvrir qu’elle n’est pas humaine, sa réaction va être terrible…

carrousel_personnages

Mon avis

R

eal Humans continue sa progression et sa réflexion autour des robots et de leur place dans notre société. L’intrigue à tiroir, permet de relier tous les protagonistes à un moment donné à l’intrigue principale (la quête du code), tout (ou presque) est lié. J’ai bien aimé cette idée de tout relier, comme le personnage de Jonas qui semble extérieur à tout cela lors de la saison 1 mais qui est finalement partie prenante (indirectement) puisque sa mère a travaillé avec David. Le code va donc passer de mains en mains tout au long de la saison!

Quel statut pour les hubots dans notre société?

Ce qui est intéressant, ce que l’on voit le sujet de la place des robots à la fois du point de vue des humains mais également des Hubots (enfin ceux qui ont une « conscience »). C’est le cas de Mimi, qui n’est un peu plus qu’une machine car elle dispose de sa propre conscience et d’un libre arbitre. Mais elle n’est pas humaine pour autant. Elle s’interroge donc sur son statut dans notre société! La question est au cœur de la série. L’arrivée des Hubots est évidement une cassure pour le marché du travail, poussant vers la sortie de nombreux travailleurs humains peu ou pas qualifiés. Un problème de taille, puisqu’outre le chômage que cela entraîne, cela cristallise évidement la colère d’une partie de la population contre les Hubots. Si cette colère est compréhensible, elle est cependant mal dirigée. Mais cela permet à des mouvements comme Akta Manniskor de capitaliser sur cette colère pour faire grossir les rangs de ses sympathisants. Mais la vraie solution doit passer par une évolution de la société à ce changement de taille. Par une redistribution des richesses (comme certains le prônent déjà). Une société qui ne serait plus forcément basée sur la valeur du travail. Un sacré changement! Mais il faudra y faire face tôt ou tard! Quand on voit la démarche mise en place par exemple au Japon pour développer des robots d’assistance aux personnes (l’équivalent des Hubots gériatriques), on se dit que Real Humans, c’est pour demain!

vlcsnap-2014-05-13-21h21m31s116D’autres se posent moins de questions! C’est le cas de Flash, enfin Florentine maintenant qui veut à tout prix être considéré comme une humaine. A ce titre, elle recherche (et trouve) l’amour d’un humain, et finit par renier ses origines. Elle va même jusqu’à prendre certains travers humains en kidnappant un bébé afin de satisfaire son envie de pouponner! Qui a dit que les hubots n’étaient que des machines? Et puis Josephine Alhanko, qui est une ancienne miss Suède, est parfaite dans ce rôle de « poupée » qui tente d’intégrer le monde des humains sans idées préconçues, mais avec sans doute une trop grande naïveté pour y parvenir. En tout cas, elle occupe le devant de la scène cette saison au détriment de Mimi qui reste plus en retrait, perdue dans ses questionnements sur son statut. A l’opposé, pour Beatrice et Gordon, c’est l’inverse, les humains sont les ennemis! Deux points de vue radicalement différents! Et Beatrice va mener l’offensive à chaque instant!

Le Hubot, une porte vers une forme d’immortalité?

Un autre sujet en trame de fond qui est abordé dans cette saison (et qui est nouveau), c’est le clonage et l’immortalité, ou la forme d’immortalité que l’on peut y associer. Et encore une fois, la série propose une vision pragmatique au sujet. Le clonage humain étant pour l’instant qu’un fantasme de scientifique, le transfert d’un cerveau d’ans un autre corps de la pure SF, le sujet n’est pas pour le moment crédible. Qu’a cela ne tienne, Real Humans propose une piste alternative : faire une copie numérique de soi pour la faire vivre éternellement dans un corps de Hubot. Soit de manière plutôt grossière en créant un Hubot dont la personnalité est définie grâce à un questionnaire que vous remplissez de votre vivant (cf le « clone » de Lennart). Mais cette solution est plus pour laisser une présence à vos proches qu’assurer une « vraie » immortalité. La vraie solution, c’est de faire un transfert numérique de sa conscience dans un Hubot. La aussi, cela reste partiel puisque le corps (et l’esprit) d’origine ne subsiste pas, mais c’est une certaine forme d’immortalité avec l’esprit qui se libère des contraintes physiologiques. Le clone numérique est né! Reste que visiblement, le processus n’est pas vraiment au point (ou alors, c’est juste un mythe urbain!).

vlcsnap-2014-05-13-21h29m05s36Le point d’orgue des interrogations sur le statut des Hubots sera le dernier épisode avec le procès de Florentine. Au delà de l’importance pour Florentine, ce procès est l’occasion d’une jurisprudence sur le statut juridique des Hubots. Un exercice de style intéressant. Je regrette par contre l’intervention douteuse des « souvenirs » de Mimi pour convaincre le tribunal. Alors que jusqu’à présent la série a fait preuve d’une bonne dose de réalisme, pourquoi nous balancer cet argument de souvenirs qui ne repose sur rien de tangible? Une facilité un peu regrettable. Tout comme le retournement de Roger qui passe de 100% Humains à Hubie en l’espace d’une saison! Hans Engman fait un peu office de potiche cette saison avec sa femme débordée et ses ados, il ne semble savoir que faire de ses dix doigts!

Bref, la série nous divertit tout en nous faisant réfléchir, ce qui n’est pas si courant

Et malgré un nombre de personnages assez important, même les cerveaux de poisson rouge de mon genre ne sont pas perdus, contrairement à d’autres séries (genre GOT) ou j’ai un peu de mal avec tous les personnages secondaires. L’intrigue reste parfaitement cohérente et limpide également, ce qui évite de se faire trop de nœuds au cerveau! Real Humans est donc une série incontournable pour l’amateur de SF et de robot, ou même pour le simple curieux qui s’interroge sur la cohabitation (à venir, c’est inévitable) des hommes et des robots. Car malgré le côté romancé avec le code de David, la série pose des questions auxquelles il faudra répondre tôt ou tard. Et sans doute plus tôt que l’on ne l’imagine..

Malgré tout, j’ai trouvé la seconde partie de la saison un peu moins prenante, avec une intrigue qui se ralentie et qui se disperse un peu trop à mon goût. A vouloir être sur tous les fronts on avance pas aussi bien. C’est aussi peut-être du au fait que j’ai vu la première partie en une seule fois lors du marathon de Séries Mania.

Les éléments pour la saison 3 de Real Humans sont distillés : Béatrice est à la tête de son « armée » de Hubots libérés, qui sont désormais les égaux des humains d’un point de vue juridique. Mais sachant le désir de « domination » de Beatrice, on ne peut que s’inquiéter de ses plans! Reste le cas de Mimi, son virus sera-t-il détruit pour lui permettre un retour? Que va faire Gordon, va-t-il rejoindre Beatrice dans sa lutte? Que va faire Florentine, privée de sa fille, va-t-elle se battre pour la récupérer ou renoncer à son « humanité »?

Diffusion tous les jeudi soir sur Arte à partir du 15 Mai. Réservez vos soirées! Et je vous reparle très prochainement de l’édition vidéo de cette saison 2 qui sortira le 28 Mai.

Acheter sur Amazon :

RH2-DVD RH2-BR

Intégrale saison 1&2

RH1-2-DVD-min RH1-2-BR-min

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1283 articles

6 réflexions sur « Real Humans, Saison 2 »

  1. Effectivement la sa&ison 2 est très sympa, mais la 2e moitié part un peu dans tous les sens et on ne sait pas trop où va la saison 3. Et le côté très réel de la saison 1 va vers un côté plus science fiction « les méchants hubots et leur armée » assez déroutant, j’attends de voir la saison 3 !

    1. Bonjour Laponico,

      Merci de ton passage! Pour l’armée de Hubot, cela reste pour l’instant très limité. Moi je reste plus focalisé sur le résultat du tribunal qui accorde un vrai statut aux Hubots « libérés ». C’est une vraie avancée et une belle piste pour la saison 3..

  2. Critique très intéressante, une série vraiment unique qui me plait beaucoup et je suis content qu’elle doit aussi diffusée en France pour que vous puissiez la voir. Oui, j’habite en Suède. Merci Arte donc et merci pour cet article !

    1. Bonjour Léon,

      Pour une première série suédoise à mon actif, je suis séduit! Et c’est vrai que Arte a diffusé très vite cette deuxième saison (quelque mois après la diffusion suédoise). Il faut dire que la saison 1 a bien marché. Et merci pour le commentaire!

  3. Un seul mot : moi qui suis fan de SF et de robots, j’adore cette série, je la trouve très originale et bien traitée, intelligente et touchante.
    Bravo aux Suédois, en espérant qu’il y aura une saison 3 !
    Il est vrai que la saison 2 a un peu dévié de son côté réaliste, mais tout le côté « hubot voulant vivre comme un humain » avec Florentine est génial, ainsi que le procès !
    Cela me fait penser aussi aux changements de mentalités nécessaires concernant les homosexuels réclamant les mêmes droits dans la société…

    1. Voilà de belles passions! Il y a eu des rumeurs d’annulation, mais qui n’ont pas été confirmée. Gageons que les bonnes audiences internationales devraient assurer le financement de la saison 3 sur laquelle travaille le créateur de real humans..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.