Raising Hope, Saison 1

Raising Hope (éduquer Hope en VF), C’est un peu le croisement entre Malcom in the middle et les simpsons ! Le pitch de début est à l’image de la série : barré ! Le jeune Jimmy Chance (Lucas Neff) va rencontrer une jeune fille charmante avec laquelle il va coucher. Sauf que le réveil sera dur : les infos lui apprennent qu’elle est une tueuse en série ! Arrêtée grâce à la famille Chance, elle sera condamnée à mort. Juste avant son exécution, Jimmy découvrira qu’elle a eu un enfant de lui, une petite fille qu’elle a appelée « Princesse Beyoncé »,  et qu’elle lui confie !

Pas de chance pour les Chance

Voila donc le gentil Jimmy papa à 23 ans ! Il va rebaptiser sa fille « Hope » (espoir) et contre toute attente va se charger de son éducation. Il faut dire qu’il balade avec lui un lourd héritage familial !  Ses parents l’ont eu très jeune et n’ont pas été des parents modèles (on découvrira au fil des épisodes quelque uns de ses malheurs). Détail important, Jimmy habite toujours avec sa famille faute d’avoir les moyens de vivre autrement!

vlcsnap-2013-09-01-15h02m05s214 vlcsnap-2013-09-01-15h02m36s253

La famille Chance n’est pas tout à fait celle du rêve américain ! Perpétuellement fauchée et vivant de petites combines, rien de très reluisant. Bien qu’extrêmement sympathiques, les Chance n’ont pas vraiment inventés l’eau chaude ! On a Virginia (Martha Plimpton), la mère, femme de ménage. Autoritaire, c’est elle qui porte la culotte à la maison ! Elle tente d’apporter un peu d’ordre à sa façon ! Il faut dire qu’avec Burt (Garret Dillahunt, vu dans les 4400, Alphas, The Sarah Connors Chronicles), son mari, c’est pas simple ! Entrepreneur, il dirige sa propre boite de jardinage qui compte comme seul employé supplémentaire son fils. C’est un adulte qui a su garder son âme d’enfant (et c’est rien de le dire !).

vlcsnap-2013-09-01-15h01m09s144 vlcsnap-2013-09-01-15h06m53s9

Mais le tableau ne serait pas complet sans la grand-mère de Virginia, Barbara June (Cloris Leachman), surnommée Maw Maw ! Victime d’Alzheimer, l’octogénaire n’a plus toute sa tête, malgré de courtes phases de lucidité. Mais comme la maison lui appartient, toute la famille en prend soin (et finalement de bon cœur) même si ce n’est pas une sinécure. Car elle fait vraiment n’importe quoi ! Elle se balade souvent « topless », prend Burt ou Jimmy pour son Wilfred, son mari décédé. C’est un très bon ressort comique (et qui ouvre pas mal de possibilités). La candeur de Jimmy est également une bonne source de gags ! Malgré sa bonne volonté, il faut bien dire qu’il est souvent « limité ». Mais ce n’est jamais traité de manière négative ou moqueuse.

Dernière brique : Sabrina Collins (Shannon Marie Woodward), la jeune vendeuse du Wood’ys Market, un petit supermarché du coin. La tête bien faite et impertinente, on se demande comment elle a fini ici. Malgré leur différence avec Jimmy, le courant passe très bien entre eux deux. Seul hic, la belle a déjà un petit copain étudiant qu’elle ne voit pas très souvent. Amoureux, mais maladroit, Jimmy va tenter à sa façon de séduire Sabrina. Mais vous vous doutez que c’est pas gagné !

vlcsnap-2013-09-01-15h10m32s156 vlcsnap-2013-09-01-15h09m33s74 vlcsnap-2013-09-01-15h10m51s78 vlcsnap-2013-09-01-15h14m44s110

Mon avis

J

e le disais au début, il y a un petit côté Simpsons mâtiné de Malcolm dans cette série, le Woody’s Market et ses employés m’a également fait penser à Reaper. Mais au final, le tout est finalement baigné d’une grande tendresse. A aucun moment, on n’a l’impression de se moquer de la famille Chance. On hallucine juste devant les situations improbables amenées par Maw Maw ou par la candeur de Jimmy (qui par exemple ne pense pas à attacher le siège bébé de Hope dans la voiture, pensant que la ceinture suffit). Car tous les membres de la famille sont très unis et se serrent les coudes quoiqu’il arrive. Même si cela implique des galères (cf le coup du délinquant sexuel). A tel point qu’on envie presque la famille Chance par moment (j’ai bien dis presque). J’oubliais aussi la tendance à déformer tous les mots « compliqués »!

Malgré le filtre déformant de la famille Chance, la question de la parentalité est abordée, avec des thèmes sérieux. Le premier étant qu’est-ce qu’être un bon parent ? Les parents de Jimmy étant loin d’être un exemple ! Ou faut-il pratiquer une hygiène « extrémiste » ou laisser les bébés mettre à leur bouche ce qu’ils veulent (vous remarquerez que la réponse est contenue dans la question) ? Bref des thèmes qui parleront à tous les parents !

Les acteurs sont également très bons et incarnent à la perfection leurs personnages. Pourtant, certains sont loin de leur zone de confort. Garret Dillahunt, par exemple, est bien loin de son rôle de terminator par exemple ! Mais pourtant, il passe très bien dans ce registre! La petite Hope (incarnée par deux jumelles), même si finalement on la voit peu, est choupinette tout plein et semble pour le moment ne pas pâtir de son environnement très particulier !

Le générique est très réussi avec son aspect livre d’enfant qui colle bien à la situation :

vlcsnap-2013-09-01-15h02m17s57 vlcsnap-2013-09-01-15h02m24s129 vlcsnap-2013-09-01-15h03m04s20 vlcsnap-2013-09-01-15h03m17s167

Mention spéciale au dernier épisode qui plutôt que de nous offrir l’habituel clifhanger nous propose un épisode flashback qui se déroule 5 ans avant la saison 1 et nous dévoile quelques petits détails croustillants comme Jimmy en gothique qui se fait appeler Drakar Noir et  Sabrina qui craque sur lui :

 vlcsnap-2013-09-01-15h19m03s150 vlcsnap-2013-09-01-15h18m51s234

Mon Label

label_GK_Raising_HopeS01

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1278 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.