Pitch, Saison 1

Si Pitch n’avait pas été créée par Dan Fogelman dont j’apprécie beaucoup le travail, il est fort probable que je ne l’aurais pas regardée! Car le pitch de la série (histoire d’une jeune prodige du base-ball) ne m’emballait pas plus que cela sur le papier!

pitch-cast

Pitch choisi de suivre le destin hors du commun, celui de Ginny Baker (Kylie Bunbury), la première femme a être recrutée par une équipe pour jouer dans la Major League Baseball, la plus ancienne et prestigieuse league de baseball US (donc du monde). Sa spécialité, c’est le « pitch », le lancé de balle. Entraînée depuis son plus jeune age par un père (Michael Beach) aficionado de ce sport, elle est vite remarquée pour ses aptitudes et son lancer dit « screwball » (une balle en tire-bouchon, un effet qui la rend plus difficile à renvoyer pour le batteur adverse).

Mais malgré ses aptitudes sportives et sa détermination, la jeune femme va voir sa vie bouleversée par son arrivée dans l’équipe des San Diego Padre qui est entièrement masculine! Entre méfiance, machisme et jalousie, elle va devoir faire face sur tous les fronts. Heureusement, elle va pouvoir compter sur Michael « Mike » Lawson (Mark-Paul Gosselaar, méconnaissable sous sa barbe), le vétéran et le capitaine de l’équipe qui va la prendre sous son aile. Blip Sanders (Mo McRae), un autre joueur qu’elle connait bien va également l’aider.

pitch-ginny-mike

Aidée de son agent Amelia Slater (Ali Larter), elle devoir apprendre à gérer son image. Car Ginny, en tant que première femme jouant dans une équipe de Major League, est devenue un symbole pour des milliers de femmes. Elle va devoir apprendre à composer avec Al Luongo (Dan Lauria), le coach de l’équipe qui a un peu de mal à se faire à l’idée d’avoir une femme dans l’équipe (mais qu va s’y faire). Et à trouver ses marques avec Oscar Arguella (Mark Consuelos), le manager de l’équipe qui la voie autant comme un atout sportif que comme un atout « marketing » qui permet de remplir le stade!

Une pression de tous les moments pour Ginny qui va devoir faire face sur tous les fronts : sportifs médiatiques, et personnels!

Mon avis

pitch-coachA ceux qui craignent que Pitch ne soit une série sur le sport et partent en courant, je leur dit restez! Je ne suis pas sportif, et le sport me laisse globalement assez indifférent. Je répète d’ailleurs à l’envie ma vanne préférée sur le sujet : « le sport, je suis croyant, mais non pratiquant ». Bref tout ça pour dire que si le background de Pitch est bien sur le sport de haut niveau et le base-ball, cela ne reste qu’un background. Nul besoin d’apprécier l’un ou l’autre pour suivre. Certes, je suis passé à coté de certaines subtilités de ce sport que je ne connais pas vraiment, mais ce n’est pas un handicap pour suivre la série.

Pitch traite de sujets qui vont bien au delà du sport.  Car Giny est à elle seule le symbole de multiples « causes »! C’est la première femme (de surcroît afro américaine) à rentrer dans un univers jusqu’à présent exclusivement masculin. J’avoue que l’on se pose 2 secondes la « crédibilité » du pitch de la série. Je veut dire par là, est-il possible qu’une femme soit « autorisée » à jouer avec ses homologues masculin (ne serait-ce qu’en terme de règlement)? Et puis, rapidement, on se dit que le base-ball n’est pas spécifiquement un sport ou la force brute prime, que Giny et la qualité de son pitch la rend totalement légitime. On rentre donc sans trop de problème dans le sujet de la série.

La marteau et l’enclume

pitch-ginny-fansDu coup la jeune femme va se retrouver dans une situation pas simple à gérer! D’un coté une pression énorme mise par ses fans qui l’ont érigée bien malgré elle comme un modèle. De l’autre coté, elle devra faire face au machisme et à la méfiance d’une partie importante de ses équipiers. Si le second point va s’arranger au fil du temps, la pression des fans va rester une constante. Si cela va parfois la servir (c’est un très bon levier de négociation avec les dirigeants de son équipe), cela va le plus souvent l’écraser et la conduire à faire des erreurs. L’erreur la plus importante sera de vouloir trop en faire, ce qui va la conduire en fin de saison à la plus mauvaise nouvelle pour un sportif professionnel : la blessure.

pitch-ginny-jeuneL’intérêt de Pitch est donc de suivre la vie de Ginny, ses états d’âmes, ses réactions face à tout ce qui lui arrive. Et même si l’on n’est ni un sportif, ni une femme, on s’attache très vite à cette jeune femme. Une battante dont l’enfance a été façonné par un père autoritaire qui ne voyait que le base-ball. Une véritable enfance volée. Ce qui explique les relations parfois tendues (et qui vont finir par exploser) avec Amélia, sa manager, qui elle aussi continue de « régenter » sa vie. Mais sa force de caractère, son implication impressionne, et finira même par convaincre ses coéquipiers les plus hostiles. Elle n’a pas « volée » sa place. Et il faut dire que Kylie Bunbury incarne de façon particulièrement remarquable la sportive. Peu connue, la jeune actrice est remarquable de justesse et d’émotion dans Pitch. Son père d’origine guyanaise est par ailleurs un ancien footballeur professionnel..

Sauvé par le gong!

pitch-amelia pitch-mikeMais Pitch, c’est aussi le retour au premier plan de Mark-Paul Gosselaar, le Zack Morris de la série culte « Sauvé par le gong »! Le beau gosse de l’époque est devenu est gros nounours grognon méconnaissable sous sa barbe. Mais j’avoue être très content de le retrouver à l’écran après tout ce temps! Content aussi de retrouver la belle Ali Larter que l’on a peu vu sur le petit écran depuis Heroes. C’est dommage que l’on ne la voit pas plus, c’est une très belle femme et une actrice attachante. On aura également le grand plaisir de retrouver Sarah Shahi, la badass Sameen de Person Of Interest. Dommage qu’elle n’apparaisse qu’en fin de saison et pour un tout petit rôle. On retrouve également Tim Jo, le sympathique Reggie Jackson de The Neighbors, une autre série de Dan Fogelman.

pitch-eliot

Au final

Pitch est plus que fréquentable! La série se pose des questions à la fois sur les relations hommes-femmes, mais aussi et surtout sur la parité hommes-femmes. Un sujet toujours d’actualité, et qui risque de le rester malheureusement pour un moment!

Il est aussi question de médiatisation et de pression médiatique. Si le destin de Ginny est effectivement incroyable, la pression que lui mettent ses fans grâce (à cause?) des médias est tout simplement énorme! D’autant que cet engouement médiatique n’est absolument pas ce que recherche la jeune femme. Non, Ginny n’a pas de rêves de gloire ou de célébrité. Son rêve, c’est simplement de faire du base-ball dans une grande équipe et montrer qu’elle a tout sa place parmi les hommes. Un pari accompli! Mais son adversaire le plus coriace, ce sera elle-même finalement..

Malgré ses grandes qualités, la série n’a pas vraiment convaincu coté audiences. La faute en partie à une programmation mal adaptée. Fox va-t-elle malgré tout donner sa chance à Pitch pour une seconde saison? Rien n’est moins sur malheureusement..

Pitch, Saison 1
8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.