Person Of Interest, Saison 5

La cinquième et dernière saison de Person Of Interest se sera faite désirer! Une attente qui n’aura fait qu’exacerber l’attente des fans. Avec seulement 13 épisodes, POI parvient-elle à finir en beauté et renter dans le panthéon des séries cultes?

La donne a été complètement bouleversée lors de la saison 4. Sans surprise, le Samaritain, épaulé par les ressources de Decima, est parvenu à surclasser l’équipe de Finch et sa Machine. Leur survie est menacée par les équipes de Décima lancées à leur trousse et Shaw a été capturée.

Person of interest

On retrouve donc Root, Reese et Finch tentant de sauver leur vie et celle de la machine réduite à l’état de sauvegarde dans une mallette. Après quelques péripéties, ils vont rejoindre leur repaire souterrain et remettre tant bien que mal la machine en route. Une machine pas complètement fonctionnelle, mais que l’équipe peut enfin utiliser à 100% de ses capacités et pas seulement via la porte dérobée qui permet de récupérer les fameux numéros qui rythment les épisodes depuis le début.

Mais que peut faire la petite équipe (certes très motivée et compétente) de Finch vis-à-vis la force de frappe du samaritain qui étend très vite sa mainmise de manière invisible sur le monde? Et qu’en est-il de Shaw?  Il faudra attendre l’épisode 4 pour avoir des nouvelles de la plus badass des héroïnes du petit écran.

person of interest saison5-sameen

Mon avis

Person of interest continue avec son propos intelligent et terriblement d’actualité sur la surveillance et les libertés individuelles. Tout en prenant le temps de nuancer son propos en rappelant que la notion de « bons » ou de « méchants » n’est finalement qu’une question de point de vue et de contexte. La machine, juste remise en route va ainsi classer Finch et Root en tant que menace et va même jusqu’a envoyer un tueur à gages contre Reese! Une réaction qui va provoquer une forme de catharsis chez Finch qui va finir par reconnaître qu’ils essaient simplement de faire au mieux contre une force qui elle ne se pose pas de questions morales. Pas de bons ni de méchants..

C’est aussi un questionnement sur les IA. La différence entre une IA « bienveillante » comme la Machine et une IA qui n’est qu’un super outil comme le samaritain ne tient pas forcément à beaucoup de choses. Et que l’éducation de la Machine par Finch a été un long processus complexe qui se rapproche de l’éducation d’un enfant. Bref, avant de « libérer » une IA, il faut prendre ses précautions! Du coup, Finch renâcle à modifier sa Machine pour la rendre plus « combative » :

Self-preservation is a very close cousin to aggression..

L’intention est tout à fait louable, voire même sage (ce ne sont pas les fans de Terminator qui me diront le contraire), mais est-il encore temps d’avoir des scrupules pour vaincre le Samaritain? La dimension morale à propos des IA est décidément au coeur de cette saison 5. Un questionnement actuel, car si on est pas encore aussi avancé que dans la série en terme d’IA, je pense que l’on est pas si loin que cela et que ce que Person of Interest met en scène de manière alarmiste est envisageable à moyen terme.

Libre arbitre

Outre la question des libertés individuelles, dont Person of Interest s’inquiète, cette saison 5 met l’accent sur le libre arbitre. Un point de divergence là aussi entre la Machine et le samaritain. Là où Finch n’intervient qu’en bout de course pour empêcher des crimes, Greer et son samaritain ont une approche beaucoup plus déterministe! On va découvrir que les agents du Samaritain tuent de nombreuses personnes, mais pas à cause d’un « flagrant délit ». À la manière de Minority Report et de l’unité « précrime », le samaritain prédit les catastrophes à venir et fait éliminer les personnes qui vont en être à l’origine. Pour le samaritain, l’avenir est écrit dans ses prédictions et le libre arbitre n’existe pas. Une idéologie ultra-sécuritaire qui fait froid dans le dos!

Une façon de faire qui soulève elle aussi beaucoup de questions morales. Ces personnes sont condamnées avant même d’avoir agi. Mais c’est pour le « bien du plus grand nombre », une vie pour en sauver des centaines voir des milliers. La machine, programmée par Finch, laisse elle une liberté de choix aux gens, même si cela doit signifier leur mort. Dans ce cas, chaque vie compte.

Greer tente ainsi de convaincre Sameen qu’elle travaille pour la mauvaise équipe. Un doute s’installe alors dans l’esprit du spectateur, tout comme dans celui de Sameen. Mais très vite, on se rappelle que le Samaritain fait également disparaître tous ceux qui menacent son existence, comme l’animateur de radio de l’épisode 7 qui découvre comment le samaritain communique avec ses agents. Et on du coup, on parvient à démêler le vrai du faux.

Sameen fait le Shaw

J’aime les personnages de Person of Interest, mais je dois avouer que ma préférée reste Sameen. Sexy, ultra-badass, et dotée d’une force mentale hors-norme, elle va mener la dragée haute à Greer! On va la découvrir manipulée et soumise à des simulations destinées à la briser. Perdue entre virtuel et réalité, on va la sentir proche de craquer par moment.

Where is Sameen?

Tout comme Root, on attend impatiemment le retour de Sameen. Un retour qui sera tonitruant, mais douloureux, car sous le signe du doute. Shaw est-elle un agent du Samaritain ou pas? Person of interest va alors laisser quelques indications claires au spectateur (le bateau par exemple) qui semble indiquer dans quel camp elle se situe. Un doute qui va ronger ses coéquipiers et les spectateurs.

Mais c’est pour mieux nous retourner la tête! Le final de l’épisode 4 va être à ce titre un vrai une vraie montagne russe pour le spectateur! Larmes, déchirement puis retournement de situation complètement inattendu! Je n’en dis pas plus pour vous laisser la surprise, mais accrochez-vous!

Nouveau générique

Pour cette saison 5, Person Of Interest se dote d’un nouveau générique qui reprend une partie du générique originel, mais qui ajoute du texte énoncé par Greer (en gras), le patron de Décima, mettant ainsi en exergue la dichotomie de point de vue :

person-of-interest-saison5-generique

« You are being watched. The government has a secret system : a system you are for to keep you safe. A machine that spies on you every hour of every day. You granted it the power to see everything, to index, order, and control the lives of ordinary people. The government considers these people irrelevant. We don’t. But to it, you are all irrelevant, victim or perpetrator, if you stand in its way, we’ll find you »

« Vous êtes surveillés. Le gouvernement a un dispositif secret : un dispositif pour veiller sur vous. Un dispositif qui vous espionne continuellement chaque jour. Vous lui avez donné le pouvoir de tout voir, de classer, diriger et contrôler la vie des gens ordinaires. Le gouvernement considère ces personnes sans importance. Pas nous. Mais pour lui, vous êtes tous sans importance, victime ou agresseur, si vous vous mettez en travers de son chemin, nous vous trouverons. »

Il ne peut en rester qu’un!

Il est évident depuis un certain temps que la lutte entre les deux IA ne peut finir que par la disparition de la plus faible! Un combat digne de Highlander s’engage. Enfin plutôt un combat à la David contre Goliath! Car on ne voit pas comment la Machine pourrait l’emporter face au Samaritain sans un changement radical dans le mode de fonctionnement de la Machine. Mais la fin proposera quelque chose de différent.

Flashbacks

Person of Interest fait très souvent recours aux flashbacks, mais c’est toujours de façon pertinente et bien dosée. Que cela soit pour comprendre la genèse de la machine avec Finch et comprendre la relation particulière qui les unit, ou le passé d’agent de la CIA de Reese. Un dosage que nombre de séries devraient prendre en exemple (Arrow si tu me lis..).

Au final

La série termine avec les honneurs. L’hécatombe que je craignais n’a pas complètement eu lieu et Person of Interest se termine malgré tout sur une note positive et ouverte. L’épisode use de flashback encore de belle manière et nous propose une narration qui joue sur différents événements, comme pour amplifier la portée de son final.

La série gardera une place dans mon coeur de sériephile! Des personnages attachants, bien écrits et complexe et malgré leur côté badass, pleins de failles et de blessures. Une vraie famille qui s’est formé au cours des saisons. C’est aussi un propos intelligent et d’actualité, certes vu de manière romancée, mais qui pose de vraies questions. Tout ça avec une série que j’ai failli arrêter au bout de la première saison, lassé par son côté très (trop) procédural. Bref, je quitte la série un peu triste, mais content de tous les bons moments passés ensemble. Merci POI..

person-of-interest-saison5-end

[amazon_link asins=’B01LTI0JUW,B01LTI0JXY’ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’13fd2384-d749-11e6-8e40-573637946e63′]

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1285 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.