Misfits, Saison 3

Beaucoup d’attentes et d’appréhension de la part des fans pour cette saison 3 de Misfits. D’attentes, car les deux premières saisons étaient réussies et originales, mettant en scènes une bande de jeunes loosers qui se retrouvent du jour au lendemain avec des supers pouvoirs plutôt encombrants. Mais le traitement original du mythe du super héro, les personnages attachants et le cadre particulier (quasi exclusivement urbain) sont la marque de fabrique de la série. Ajouter à cela une bande son rock très éclectique et bien sentie. Appréhension à cause du départ de la série de Nathan (Robert Sheehan), le boute en train de la série. Alors au final, que vaut cette saison 3?


A

fin de ne pas perdre le ressort comique de Nathan, c’est Rudy (Joe Gilgun) qui le remplace. Une tête de vainqueur, une grande gueule qui débite un flot de conneries incroyable et évidement un pouvoir! Il se dédouble littéralement en deux Rudy, un bon et un méchant. Cela donne lieu à des conversations / engueulades entre Rudy et Rudy assez étonnantes!

Misfits
Rudy & Rudy

On découvre que les nouveaux pouvoirs qu’ils ont obtenus à la fin de la saison 2 sont plutôt moisis! Kelly est une « fucking rocket scientist », ce qui ne lui sert à rien car vu son look et son background, aucun employeur ne la prend au sérieux! Kelly peut voir à travers les yeux d’autres personnes, et Curtis peut se transformer en fille. Cela donne un épisode dédié à Curtis qui reprend la course en version féminine sous le nom de Melissa. Il découvre par la même occasion que vivre dans la peau d’une fille n’est pas aussi simple!

On a droit à un épisode basé sur le principe de l’uchronie (épisode 4) lorsqu’un juif victime de la Shoah décide d’utiliser son pouvoir de voyage temporel pour aller tuer Hitler. Mais son projet échoue. Pire, son téléphone portable tombe aux mains des Nazis, et cet avantage technologique change l’histoire, et ils gagnent la guerre. On retrouve donc nos misifts dans un univers totalement différent dans une Angleterre version 3ème reich ou le centre communautaire devient une prison..

Misfits
Seth

Le personnage de Seth devient récurrent, car un rapprochement s’opère entre lui et Kelly. L’occasion d’en savoir un peu plus sur lui et son pouvoir. Il ne peut que récupérer des pouvoirs et les transmettre à une autre personne. Impossible donc pour lui d’en profiter (hormis le commerce qu’il fait en revendant les pouvoirs). Ce pouvoir lui permet d’entretenir un rêve fou pour ressusciter sa copine décédée. Lorqu’il trouvera enfin ce pouvoir, il lui reste donc à trouver quelqu’un pour accepter le pouvoir et l’aider. Ce sera Curtis qui lui offrira cette chance. Empêtré avec son pouvoir de transformation en fille, et ses explorations sexuelles, il se retrouve « enceint » de lui-même et du coup, coincé en mode « fille ». Dur pour Curtis le macho! La seule solution : Seth qui lui enlèvera son pouvoir en échange de celui de résurrection.

Mais le pouvoir ne fonctionne pas comme prévu et ne donne que des zombies! Après un petit défourraillage en règle (dommage pour les pom-pom girls de passage!), tout reviendra à la normale (enfin sauf pour la nouvelle éducatrice!). Le dernier épisode sera l’occasion de mettre en place le départ de Simon et Alisha de manière un peu rapide mais tout à fait sensée. Les fantômes des personnes tuées par la bande viennent hanter le centre communautaire (grâce à un pouvoir évidemment). Cela va finir de manière tragique pour Alisha qui va se faire tuer comme ça, brutalement, sans prévenir. Du coup, Simon n’a plus de motivation pour rester et il sait qu’il doit repartir vers le passé pour aider ses amis et surtout faire tomber Alisha amoureuse de lui. Un petit passage par Seth pour récupérer un pouvoir de voyage temporel (mais à sens unique), et zou, c’est parti, la boucle est bouclée.

Les 3 mousquetaires..

Mon Avis

L

e scénario cède parfois à des facilités dont on se serait passé. Pourquoi diable remettre nos misfits en TIG alors qu’ils en sont enfin libérés en début de saison? Il y avait moyen de se sortir de ce schéma et des tenues oranges! Pourquoi également tuer encore et encore les éducateurs?? Le pire étant la nouvelle éducatrice qui arrive dans l’épisode 7 et qui se fait zombifier et dézinguer dans la foulée! Et hop, une de plus (ou de moins)!

Et puis la saison démarre plutôt mollement, j’ai trouvé que cela avançait vraiment qu’à partir de l’épisode 6 ou tout  se met en place (dommage pour une saison de 8 épisodes). On découvre que Rudy, sous son coté gros lourd très lourd, est finalement humain et que tout cela n’est qu’une façade. Bon point pour le personnage qui devient du coup beaucoup plus sympathique, même si il reste toujours aussi crétin (voir la scène dans l’épisode 7 avec la masse qu’il traîne à grand peine et la porte de Seth qu’il n’arrive pas à défoncer).

La musique déjà très présente dans les premières saisons est toujours là (il y a d’ailleurs un remix d’une chanson de Pink Floyd qu’il faut que je trouve!!).

Reste que la saison 4 qui s’annonce semble encore devoir baisser en qualité! En effet, le départ de Simon et Alisha laissant le cast de départ exsangue, on peut s’interroger. Alors que la trame d’origine laisser présager des choses intéressantes notamment du coté de Simon (avec sa version « future »), même si tout cela a été bouclé proprement à la fin de la saison.

Un petit conseil, ne ratez pas le websode « Erazer », c’est une petite perle! Un tagueur, Erazer, a le pouvoir de matérialiser ses graf (petit clin d’oeil cartoon et à Sai de Naruto). Il va avoir maille à partir avec la bande qui ne va rien trouver mieux que de s’arnacher façon « ghostbuster » mais avec des pulvérisateurs remplis de térébenthine (bein oui pour dissoudre la peinture). Avec en plus un petit coté tragique avec Suzy (même si on le sent venir).

Mon Label

Acheter sur Amazon :


Intégrale saisons 1 à 3 de Misfits :

En commandant le DVD  avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1285 articles

4 réflexions sur « Misfits, Saison 3 »

  1. Je trouve au contraire ta note drôlement généreuse alors que tes 2 premiers paragraphes ont l’air de montrer que t’as pas non plus apprécié plus de la moitié de la saison xD

    D’ailleurs, si je suis d’accord sur certains trucs (départ mou et tout) je vois comme un point positif qu’ils se traînent les TIG et la mort de leurs éducateurs. Comme un gimmick, très présent et pourtant peu lourd (l’éducateur met du temps à mourir et il se retrouve souvent dans le bar à présent). Le coup de l’éducatrice zombifié m’a fait rire comme un bon clin d’oeil !

    Mais oui, j’ai aussi apprécié Rudy après son intro raté comme les épisodes de fin (sauf la boucle de Simon et Alisha que je trouve bien brouillonne MAIS romantique) !

  2. t’as raison, après mure réflexion et en considérant les autres notes, j’ai été trop généreux. Mais que veux-tu, j’ai un petit faible pour cette bande de loosers..

  3. Ahaha c’est un sentiment qu’on ne peut pas combattre^^ Comme pour la 3, je serais là pour le départ de la 4 (et puis on avisera après…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.