[Garo] Makai no Hana

Un article que vous attendiez tous, celui de la critique de Makai no Hana! Pour ceux qui ne suivent pas, Makai no Hana, c’est la saison 4 de Garo, et qui chronologiquement se déroule entre la saison 2 et la saison 3. Exit donc la déception et le bling-bling de la saison 3, on repart sur des bases plus classiques. Pour autant, exit également Kouga et Kaoru, c’est Raiga (Masei Nakayama) qui sera le Makai Kishi de la saison. Mais on reste en territoire connu puisqu’il est le fils de Kouga et Kaori, et qu’il habite dans la maison de ses parents avec le fidèle Gonza (Yukijiro Hotaru), est toujours présent, tout comme Zaruba, la bague qui parle.


M

ais le style est bien différent, Raiga est bien plus souriant et ouvert que ne l’a jammais été son père! Malgré son jeune age, il semble exceller dans l’art de combattre les Horrors. Cela tombe bien car Eiris, un ancien Horror très puissant vient d’être sorti de son sommeil par des fouilles archéologiques. La stèle ou cette fleur (Hana en japonais) de la destruction a été scellée avec neuf Horrors va être détruite par une personne mal intentionnée. A Raiga de retrouver et détruire les 9 Horrors de la stèle ainsi que Eiris. Mais il ne sera pas seul, on lui adjoint un Madogu (un objet magique), qui est le seul à pouvoir sceller les Horrors en question (alors qu’habituellement, c’est fait via l’épée Makai). Sauf que si vous avez vu le film Soukoku no Maryuu, vous savez que les objets Makai ont une apparence humaine! On va donc découvrir Mayuri (Natsumi Ishibashi), qui est le Madogu en question. Complètement lunaire, elle semble totalement à coté de ses pompes et évoque plus un robot mal programmé qu’un être humain à part entière! Mais avec Raiga qui s’efforce de la traiter comme un être humain à part entière, elle va s’humaniser progressivement au fil de la saison.

makai no hana makai no hana makai no hana makai no hana

Pour compléter l’équiper, un autre chevalier Makai va être nommé : Crow (Atom Mizuishi). Crow est plutôt du genre revêche et taciturne, mais on sent bien qu’il n’apprécie pas vraiment Raiga, sans que l’on sache pourquoi. Il nous cache quelque chose, mais impossible de prime abord de deviner de quoi il retourne. Et puis son armure qui lui permet de voler va un peu distraire nos soupçons!

makai no hana

Mais il faudra attendre l’épisode 14 pour voir enfin Eiris pointer le bout de son nez. Mais bien sur, il ne s’agira que d’une première approche, car l’Horror possède la faculté de se déplacer dans un autre fragment  de la stèle en cas de danger! Il faut donc détruire tous les fragments pour parvenir à atteindre Eiris. Classique mais efficace. D’autant qu’a ce niveau, on va devoir être patient, car les Horrors rencontrés ne seront que des Horrors ordinaires dans la plupart des cas.

Mon Avis

I

l faudra aussi patienter pour en découvrir plus sur la mystérieuse Mayuri. On finira par découvrir ce qu’elle est vraiment lors de l’épisode 14. Sa mère, une prêtresse Makai, a été  contaminée lors de sa grossesse par un Horor, mais Mayuri à alors développé une capacité à absorber le mal et contenir l’Horor qui est resté à l’intérieur d’elle. Du coup, elle a été utilisée dès lors comme un « outil », un simple madogu malgré le fait qu’elle soit une humaine au départ. Un poil flippant la société Makai quand même!

On découvre une nouvelle « classe » dans la hiérarchie Makai avec la prêtresse Chasseuse des ténèbres qui traque les prêtres et chevaliers Makai qui sont possédés par un Horror. Sa présence en cours de saison n’est pas tout à fait fortuite! En effet, le mystérieux libérateur d’Eiris n’est autre qu’un chevalier Makai dont l’identité et les motivations seront révélées en fin de saison.. La thématique a déjà été abordée dans le film le film Toguen no Fue, mais ici la Chasseuse de ténèbres devient ici une véritable fonction à part entière.

 Reste que la trame globale avance bien peu et que l’on retrouve beaucoup le schéma un épisode = un Horror. Un peu lassant à la longue! Certes on a quelques épisodes qui viennent rompre ce schéma, comme l’épisode 10 qui s’attarde sur Gonza qui prend une journée de congés, chose qui visiblement ne lui arrive pas très souvent.  Du coup, on ne verra pas beaucoup Eiris pendant la saison, les Horrors ne vont finalement jouer que les sous-fifres sous les coups d’épées des chevaliers Makai.

makai no hana

Et du côté des personnages, cela reste très déséquilibré! Si Raiga et sa force tranquille sont très présents, on ne peut pas en dire autant des autres! Crow sera assez souvent absent, et on aura assez peu l’occasion de voir son armure et sa belle transformation en chevalier volant! Dommage! Mais le pire, c’est qu’on le sent sur la réserve, comme si il cachait un secret, alors qu’au final, il n’en est rien! Du côté de Mayuri, même si des efforts sont fait pour la rendre plus humaine, son côté « robotique » très guindé finit par la rendre un peu pénible. On notera le passage de Thane Camus, l’acteur que l’on a pu voir dans le spin-off Zero Black Blood.

makai no hana

Sur le destin des parents de Raiga, on n’en saura pas beaucoup. On va découvrir que Kaori a été absorbé par un vortex. Mais pas vraiment d’infos sur Kouga qui semble lui aussi avoir disparu. De même, on s’attendait à avoir une explication sur l’aspect noir de l’armure de garo de la saison 4, mais là aussi, on en est pour nos frais! L’affrontement entre Crow et Raiga lors de l’épisode 24 est particulièrement mou et sans intérêt! On a l’impression que même les acteurs n’y croient pas eux-même! La saison se termine évidement par un affrontement dans les règles de l’art. Un peu trop diront certain, car une fois encore, l’apparence du boss final est la même! Une charmante jeune femme peu vêtue, grimée en blanc pour jouer le méchant Horor. On va pas se plaindre, c’est plutôt agréable pour les yeux, et visuellement parlant, ça en jette, mais c’est un peu toujours la même chose!

makai no hana makai no hana

Heureusement, pour une fois, on évite l’intervention d’un parent pour sauver une situation désespérée, c’est Raiga lui-même qui se sauvera! C’est aussi l’occasion de revoir ce que j’appelle le mode « berserk » du Garo, déjà vu dans la saison 1 avec Kouga. Une apparence que je trouve très classe et très impressionnante. Ici, on profite bien plus des effets et du travail de design sur cette version de Garo!

vlcsnap-2013-08-03-14h16m50s179 makai no hana

Au final, une saison qui laisse encore un léger sentiment d’inachevé! Certes, du côté des effets spéciaux, on conserve la qualité de ceux de la saison 3, offrant ainsi enfin la qualité à la hauteur des ambitions de la série. Autre point positif, on retourne au « fondamentaux » Garo, ce qui est très agréable. Et l’ambiance est toujours au top, avec un souci de l’esthétique toujours présent et cohérent au fil des saisons. Mais là ou le bat blesse, c’est sur l’aspect répétitif de la saison, avec un aspect procédural très (trop) présent.On a pourtant des bonnes idées et de pouvoirs Horrors bien trouvés, comme le Horror cinéma de l’épisode 4.

makai no hana makai no hana

Bref, Garo se cherche encore et n’a pas trouvé son vrai rythme de croisière. Gageons que la série animée à venir, Honō no Kokuin (Le sceau de feu) saura nous offrir ce que l’on attend de la franchise! Le pilote est plutôt réussi en tout cas!

Pour ceux qui sont intéressés par Garo, vous pouvez le trouver en Fansub chez Jmister et chez Heroshock. J’ai personnellement une préférence pour le travail de Heroshock, mais ils sont tous les deux d’excellente facture!

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1277 articles

2 réflexions sur « [Garo] Makai no Hana »

  1. Bonjour,

    Après avoir vu toutes les séries GARO, je dois avouer que ce n’est pas la meilleur qui soit.
    Certes, visuellement, Aucun reproche c’est net et sans bavure même si certains Horrors n’ont pas beaucoup de charisme…
    C’est surtout le fil conducteur de la série qui est trop fin… On ne le perçoit pratiquement pas et je trouve les combats moins pêchus que sur la saison 3.
    Une bonne série à regarder quand même !!!

    Au niveau du choix du Fansub, vous préférez Heroshock à Jmister, c’est au niveau du langage utilisé ou de la traduction elle même (plus ou moins proche)?

    Cordialement

    1. Hello Gautrunks,

      On est d’accord, la série n’est pas exempte de défauts (au premier rang le jeu d’acteur toujours aussi pauvre), mais il se dégage quelque chose, un univers global qui se creuse à chaque opus, le tout doté d’un esthétisme réussi et d’une musique réussie (merci Jam Project).
      Pour le fansub, je trouve qu’en général, c’est un peu moins littéral du coté de Heroshock, parfois les tournures de phrases chez Jmister sentent un peu trop la traduction littérale. Mais cela reste de bonne qualité des deux coté et tout à fait acceptable contrairement à certains fansub calamiteux que j’ai pu voir sur la série (faute de mieux à l’époque). Et puis la traduction reste quelque chose de complexe, et c’est un gros boulot.. Après, il faut regarder les deux versions pour se faire son avis.. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.