Harley and the Davidsons

Je vais être franc, quand j’ai reçu l’invitation pour aller voir la série Harley and the Davidsons qui raconte la naissance de la célèbre marque de motos, j’ai un peu hésité n’étant absolument pas fan de sport mécanique ni de motos. Je suis finalement allé voir la série et je ne l’ai pas regretté!

Outre le fait que la soirée était plutôt sympathique avec le cadre du Yoyo que j’avais découvert pour l’avant première de Vinyl, le premier épisode (la série comprends 3 épisodes de 2 heures) m’a agréablement surpris!

Le synopsis

harley-davidsons

On découvre les différents protagonistes, dont les 3 créateurs de la célèbre marque. Bill Harley (Robert Aramayo vu dans GOT) est un jeune ingénieur mécanique passionné et talentueux. Il va s’associer avec son ami Arthur Davidsons  (Bug Hall) pour mettre au point leur propre modèle de moto (enfin de vélo motorisé!). Car en cette année 1903, l’engouement pour les deux roues motorisés commence à prendre sérieusement. De nombreux constructeurs tentent de se lancer sur ce nouveau créneau. Mais ce n’est que le balbutiement et les engins sont plutôt rudimentaires. Il n’est pas rare de voir des moteurs exploser ou prendre feu.

harley-davidsons-courses

Mais avec le talent de Bill et le bagou d’Arthur, les deux amis mettent au point au prototype séduisant. Walter Davidsons (Michiel Huisman lui aussi vu dans GOT), exproprié de sa ferme par une compagnie ferroviaire, va apporter ses fonds à la petite équipe. Cela va permettre la création de la société Harley Davidsons. Mais pour continuer à se développer, la petite société va devoir continuer à augmenter son capital, faire face à la concurrence pour se faire une place au soleil. Pas simple quand le monde des concessionnaires est verrouillé par un mafieux. Mais persuadé que leur création est la meilleure du marché, ils vont persévérer.

Harley and the Davidsons | Monday Sep 5 9/8c

Mon avis

Harley and the Davidsons couvre 30 ans d’histoire de la marque. De ses début au début du XXème siècle, jusqu’au début des années 30. La fin du dernier épisode nous montrera le modèle « Knucklehead », la dernière moto conçus par les 3 amis et la première moto à l’aspect « moderne » de la série. Ce seront ensuite leurs enfants qui prendront le relais sur les modèles suivants.

Un destin hors norme

Il est bien sur question de mécanique, de courses (complètement dingue par ailleurs sur ces motos « primitives » peu fiables et dangereuses), mais pour moi, ce n’est finalement par le coeur du sujet. Il est ici plus question de passion, de prise de risque, d’entrepreunariat à un moment clé de l’histoire. Chacun va être confronté à des choix cruciaux, comme Bill Harley qui va devoir choisir entre un boulot de salarié avantageux et le risque de continuer à bosser pour sa propre société. Un choix pas si simple car il est censé assurer les revenus de sa famille qui a tout sacrifié pour qu’il fasse des études d’ingénieur en mécanique.

Et même si tout cela est surement romancé et tout à la gloire des 3 fondateurs de la marque, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas forcément pris le chemin le plus direct et le plus simple. Il y a une vraie idée de garder l’esprit de la marque quoiqu’il arrive. De ne pas se laisser embarquer dans de mauvais partenariats qui pourraient nuire.

American dream

On est aussi en plein coeur de l’esprit pionnier américain, avec des hommes prêts à tout pour réaliser leur rêve! Comme je le disais, les courses de moto sont très spectaculaires! Les engins sont très rudimentaires, peu ou pas de freins, un levier de vitesse sur le cadre et il faut pousser les motos au démarrage. Autant dire que chaque course est un véritable danger! Encore plus quand ces courses vont être organisées sur un circuit de vitesse.

La reconstitution historique est plutôt convaincante! On voit moult motos anciennes défiler sous nos yeux! Les courses sont saisissantes! On est comme hypnotisés par ces bolides peu maniables dont la série nous régale. L’occasion de voir que l’on a fait sacrément de progrès depuis, même pour un profane en la matière comme moi. Le trio d’acteurs de tête est plutôt convaincant et transmet bien toute la passion de leurs personnages. Seul petit reproche, les maquillages du dernier épisode pour vieillir les acteurs ne sont vraiment pas très réussis et on a l’impression que seuls les fondateurs de la marque ont vieillis et pas leurs épouses, ce qui donne un résultat assez déconcertant..

Un beau coup d’essai

Harley and the Davidsons est diffusée et produite par la chaîne discovery channel qui est plus habituée aux documentaires qu’aux séries. Ce premier essai (qui devrait être suivi par d’autres selon le responsable de la version française de la chaîne) est un compromis intelligent entre le documentaire et la série. On est à mi-chemin entre les deux et cela fonctionne plutôt bien. Nul besoin d’être un fan de la marque ou de motos pour se laisser emporter par la série! J’ai pour ma part passé un très bon moment en compagnie de Harley and the Davidsons! Qui l’eut cru?

La série sera diffusée sur la chaîne Discovery à partir du 17 Novembre à 20H45. Vous pouvez retrouver la chaîne sur Numéricable (chaîne 136 et 276 pour la version HD), sur Canalsat (chaîne 84) et depuis peu sur le bouquet Canal Panorama de Free (chaîne 202).

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1284 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.