Garo, Versus Road

On serait tenté de dire que la franchise Garo continue son petit bonhomme de chemin avec cette 7ème saison « Versus Road ». Mais après déjà 15 ans de bons et loyaux services, cette version 2.0 de Garo surprend sur de nombreux points…

No Makai, no cry?

La première surprise, c’est ici l’absence de chevalier Makai ou même de prêtre comme c’est le cas pour toutes les précédentes oeuvres télé (ou cinéma d’ailleurs). Ici, on n’a que l’armure Garo en toile de fond. Une armure revisitée au look très moderne, employée comme « loot » d’un nouveau jeu en réalité virtuelle, le mystérieux « Garo Versus Road ».

Un jeu fourni à une élite triée sur le volet. Joueurs invétérés, simples yakuzas venus jouer les durs, youtubeur en quête de gloire, ou même un apprenti mannequin débordant d’ambition. Chacun aura sa raison de venir se connecter! Voir même un tueur en série en fuite. Drôles de critères de recrutement…

Et c’est là le premier écueil à mon sens de cette nouvelle saison! Une galerie de personnages bien trop riche! Difficile par moment de s’y retrouver ou de s’attacher à un ou des personnages particuliers. Une vraie difficulté pour moi.

【4/2放送開始】「GARO -VERSUS ROAD- 」予告映像/GARO PROJECT #166

No horror, no nemesis ?

Si quelques horrors (elles aussi relookées) viendront semer la panique dans les rangs des joueurs au premier épisode, cela restera finalement anecdotique. Les vrais adversaires seront humains, pas démoniaques. Même si le titre de Garo est promis au vainqueur qui pourra invoquer l’armure d’or.

Exit donc l’essence même de Garo, l’affrontement du bien (chevaliers / prêtres) contre les forces du mal (les Horrors). On est finalement plus proches d’un battle royale revisité que de la franchise Garo. Reste que l’on voit très vite que les joueurs sont manipulés et que tout cela ne sert qu’a collecter de l’inga, du flux maléfique pour l’armure du Garo. Mais qui sont les organisateurs du jeu? Des horrors? Et ou est le Garo? Pourquoi l’armure est-elle sans chevalier? Pourquoi chercher un Garo parmi le commun des mortels?

Bref, beaucoup de questions qui vont rester sans réponses un certain temps.

Mon avis

Malgré mon scepticisme au départ (je ne voyais pas ou la série voulait en venir), j’avoue que ce Garo Versus Road retombe pas trop mal sur ses pieds. D’un point de vue scénario, j’entends. L’explication, quoique un peu capilotractée, tient assez bien la route et reste cohérente. Une jeune femme maléfique et un chevalier makai frustré sont donc à la manoeuvre!

Mais pour le reste, comme je le disais, on est complétement hors-sol de la mythologie de Garo. Déjà le principe du combat à mort entre chevaliers Makais pour obtenir le titre et l’armure du Garo, c’est n’importe quoi. Le Garo est un protecteur, son seul ennemi, ce sont les Horrors. Pas les humains ni les autres chevalier Makai ou prêtres. Certes, cela reste des humains et on a bien vu avec Kouga et Rei que parfois une forme de rivalité peut s’instaurer. 🙂

Mais pire, le coté sombre et trash de la licence est complétement gommé. L’idée de base de la lutte du « bien contre le mal » n’est même plus présente. On est simplement dans « Battle Royale » qui se déroule dans l’univers de Garo. Le tout modernisé avec ses lunettes de réalité virtuelle pour faire « In ». Mais justement, Garo, c’est tout sauf ça. Un univers original, sombre et riche qui a ses propres règles. Pourquoi le rendre mainstream? Pourquoi lui faire perdre toute sa saveur?

Il ne reste qu’une impression d’un mauvais shonen en version live. Certes, les bastons sont plutôt plus dynamiques et convaincantes qu’a l’habitude. Mais cela reste une bien maigre consolation. Et on a aussi les rockers de Jam Project pour la BO!

【4/2放送開始】「GARO -VERSUS ROAD- 」OP映像特別先行公開/GARO PROJECT #168

Au final

Si cette courte saison se regarde sans déplaisir grâce à son coté justement intriguant et bien loin des habitudes de la franchise, tout cela finit en soufflé qui se dégonfle lamentablement. J’avais d’autres métaphores un peu moins élégantes que je vais vous épargner…

Ce Versus Road, ce n’est pas le Garo que j’aime depuis de nombreuses années. Le Garo sombre, parfois désabusé, qui se nourrit des faiblesses de l’âme humaine qu’il met en lumière avant de les plonger dans l’obscurité. Bref, Versus Road est plus un genre de spin-off que l’on va s’efforcer d’oublier. Une erreur de casting. Un coup de moins bien. Le vilain petit canard de la famille.

En espérant de meilleurs lendemains pour la franchise…

5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1302 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.