Da Vinci’s Demons, Saison 1

Da Vinci’s Demons, c’est la petite dernière de la chaîne Starz à qui l’on doit notamment la série Spartacus qui vient de se terminer. Comme je vous le disais dans mon article sur le pilote, je n’avais pas forcément prévu de suivre ce que j’avais surnommé « les aventures du jeune Leonardo »! Mais j’avoue le personnage fascinant, avec tout le mystère qu’il draine autour de lui et de son cerveau brillant. Et puis, j’ai découvert que Bear McCreary composait la BO de la série. De quoi finalement achever de me convaincre à le lancer dans cette série supplémentaire.

Synopsis

O

n retrouve donc le jeune Leonardo Da Vinci (Tom Riley) alors qu’il habite la ville de Florence. Ville dirigée par la riche famille de banquiers, les Médicis. Mais leur pouvoir est fragile. Et l’assassinat du Duc de Milan, leur allié, va mettre en péril la ville et les Médicis. Car le pape et Rome semblent vouloir faire main basse sur la ville de Florence. Lorenzo de Médicis (Elliot Cowan), l’aîné de la famille va donc avoir fort à faire pour lutter contre un tel adversaire. D’autant que sa maîtresse, Lucrezia Donati (Laura Haddock), est un agent qui travaille pour le comte Girolamo Riario (Blake Ritson), le bras armé du Vatican. Heureusement, la femme de Lorenzo, Clarice Orsini (Lara Pulver vue dans Sherlock), est elle aussi plutôt habile et versée dans les jeux politiciens et s’avérera une aide précieuse.

Da Vinci's Demons 2013 Da Vinci's Demons 2013

Mais l’atout majeur de Florence, c’est bien sur le « Maestro » Da Vinci. Génial mais difficile à canaliser, l’homme aux multiples talents va mettre en avant ses connaissances en matière d’armement auprès de Lorenzo. Vu le contexte politique, voila de quoi remettre la pacifique ville de Florence à pied d’égalité avec la belliqueuse et bien armée Rome. Mais Leonardo a également été approché par Al-Rahim (Alexander Siddig), un mystérieux turc, membre d’une confrérie (« Son Of Mithras ») et qui peut l’aider notamment à comprendre pourquoi il ne se rappelle pas de sa mère. Il doit également se mettre en quête d’un livre (« Book of Leaves »), ardemment recherché par le Vatican et ses sbires. Leonardo est presque toujours accompagné par Nico (Eros Vlahos), son assistant à qui il mène très souvent la vie dure et son fidèle ami Zoroaster (Gregg Chillin)! Mais il devra se méfier de tout et de tout le monde, en premier lieu de Lucrezia dont le charme ne le laisse pas insensible.

 Da Vinci's Demons 2013 DA VINCI'S DEMONS

Un duel personnel s’engage entre Riario, l’âme damnée du pape qui lutte sans merci pour faire tomber Florence et Da Vinci. Chacun va mettre toutes ses forces pour faire chuter l’adversaire. Mais le maestro ne dispose pas de toutes les cartes. Riario dispose de la seconde partie de la clé détenue par Da Vinci et qui est sensée ouvrir l’accès au fameux livre. Et l’agent double qui travaille pour Riaro n’est autre que Lucrezia….

Count Riario 005_FULL Da Vinci's Demons 2013

Les deux derniers épisodes vont accélérer l’avancée de l’intrigue. Chacun devra choisir son camp et les retournements d’allégeance vont aller bon train! Leonardo devra lui aussi choisir entre la poursuite du « book of leaves » (qui doit le mener à la connaissance et sur la piste de sa mère disparue) et le salut de Florence et de la famille Médicis..

Le magnifique générique de début :

Mon Avis

V

oila un sujet en or! Je me demande même pourquoi personne n’a songé à faire une série sur un personnage aussi fascinant. Pour autant, la série ne s’encombre pas de vérités historiques! Si effectivement Leonardo est un bien né d’une union illégitime et ne sera jamais reconnu pas son père, il a cependant connu sa mère même si il vit à partir de l’age de 5 ans uniquement son père. Exemple parmi tant d’autres des « trahisons » historiques!

Chez Starz, on est prêt à choquer, mais pas avec tous les sujets!

Da Vinci's Demons 2012Car les scénaristes se donnent carte blanche pour inventer des aventures picaresques à l’homme comme si son immense génie ne suffisait pas! Le voila dépeint comme bagarreur et bretteur de talent, coureur de jupons, alors que les historiens lui prêtent plutôt un penchant pour les hommes (même si il était connu également pour être « bel homme »)! Une « frilosité » de la part des scénaristes ou le désir de ne pas « froisser » ? Étonnant, car ils ont pourtant fait le choix de parler du procès pour sodomie  intenté par Jacopo Saltarelli, dans l’épisode 5, un fait historique avéré dont ont trouve trace dans les archives judiciaires de Florence. Mais la série apporte son propre éclairage en démontrant l’aspect 100% hétérosexuel de Leonardo. Malgré tout, certaines anecdotes sont totalement véridiques comme le fait de libérer des oiseaux, opération plusieurs fois répétée dans cette saison 1, qu’affectionnait l’artiste.

Le tout est saupoudré d’un soupçon de mysticisme (pas forcément utile) pour enfoncer le clou.

Da Vinci, comme on peut s’y attendre est plutôt cartésien. C’est un scientifique avant l’heure. La foi ne lui suffit pas, il lui faut des faits! En cette période ou la vérité est détenue par la religion, une vision pas facile à imposer! Ce sera pourtant le cas dans l’épisode 3 ou il interviendra dans ce qui semble être un cas de possession dans un monastère. L’exorciste envoyé par le Vatican a une bien curieuse méthode : pour exterminer le démon, il tue purement et simplement son hôte! Quelque peu expéditif! Alors qu’il s’agit en fait d’une maladie, l’ergotisme, causé par un champignon, l’ergot de seigle.

La série  va par moment aller un peu trop loin, comme dans l’épisode 6  ou Léonard va croiser la route de Vlad Tepes, alias Dracula! Alors, certes historiquement parlant, cela reste « crédible » (20 ans seulement séparent les deux hommes) mais bon, je trouve cela un peu capillotracté comme rencontre! Les scénaristes étaient à ce point à cours d’idées qu’ils ont recherché dans les contemporains les plus « bankable » pour faire une histoire? Allons, un peu de retenue messieurs! Tout ça pour retrouver un « Son of Mithras »..

De la même manière, le recours quasi systématique à la drogue par Da Vinci à chaque fois qu’il est en panne d’idées m’a un peu perturbé. What’s the point? Je pense que l’on pouvait s’en dispenser tant cela n’apporte rien en soi. Hormis un « copié-collé » du comportement de Sherlock Holmes qui fait peu « réchauffé ». Le génie du Maestro n’étant plus à prouver, je pense qu’il y avait une autre façon d’amener la chose..

Le format court de la série permet malgré tout de garder une intrigue assez resserrée, de ne pas avoir trop de temps mort.

La « mythologie » autour des « Son of Mithras » progresse, notamment grâce à un flashback lors du dernier épisode de la saison. Le père de Lorenzo, surnommé « le magicien », était l’un d’eux et possédait une vive intelligence. Il laissera à Leonardo les outils pour se mettre en quête du « book of leaves »… Starz oblige, la série recours parfois à des images violentes ou avec du sexe, mais presque de manière parcimonieuse comparé à Spartacus! Le contexte n’étant pas le même, c’est cohérent. Dernière chose, il me restera à vous parler de la BO réalisée par Bear McCreary (je suis en train de l’écouter).. Article à suivre!

Leonardo da Vinci 004_FULLPour conclure cet article, je dirais que la série est intéressante et prenante pour peu que l’on la prenne pour ce qu’elle est : une série de divertissement! Amateurs de séries historiques (et de réalité historique), passez votre chemin car vous ne trouverez pas votre bonheur! Ici, on est dans le mélange des genres le plus absolu : une pincée de fond historique et beaucoup de délires de scénaristes (Leonardo qui en découd à l’épée par exemple, alors que l’on imagine mal cet homme de plume manier l’épée). Un mélange entre Fanfan la tulipe (un magnifique classique de cape et d’épée) et du Da vinci code (pour le coté complot) en quelque sorte! Par contre, je suis bien embêté pour noter Da Vinci’s demon! Pas fan absolu, mais sans être non plus détracteur, j’ai finalement opté pour un 7..

Reste que je suis curieux de voir ou on va nous emmener lors de la saison 2, car sur ce point la fin de la saison très (trop?) classique ne nous livre pas d’infos ou un début de piste. Leonardo va-t-il poursuivre sa quête et partir vers le nouveau monde ou pas? Sa survie ne faisant pas de doute, c’est sur le traitement de la quête des secrets des « Son of Mithras » que l’on ne peut que supputer. Sachant que historiquement, les deux ans de la vie de Leonardo après son procès sont une période ou l’on ne sait pas ce qu’il a fait, je vois bien la saison deux se dérouler en Amérique du sud. Même si Christophe Colomb ne débutera ses expéditions vers le nouveau monde que 14 ans plus tard.. On en reparle l’année prochaine!

Mon Label

label_GK_DaVincis Demons S01

Acheter sur Amazon :


En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
10 Visiteurs (1 vote)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1318 articles

3 réflexions sur « Da Vinci’s Demons, Saison 1 »

  1. Salut, ton commentaire m’a rappelé que je n’avais pas lu ta critique quand elle était parue (parce que je n’avais pas fini la saison). Et je suis bien content d’apprendre des renseignements que je ne connaissais pas, notamment concernant les détails historiques vrais ou faux. Moi aussi, je suis curieux de voir comment cela va évoluer…

    1. Salut Jérôme,

      Le sujet étant plutôt intéréssant, je me suis pris au jeu et je me suis renseigné sur la vraie histoire de Da Vinci que je trouve fascinant! On en reparle l’année prochaine!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.