Breaking bad, Saison 4

Après une fin de saison 3 ou Jesse tue Gale pour sauver la mise à Walt, la réaction de Gus ne se fait pas attendre, mais elle sera surprenante.. En effet, il égorgera son second, Victor d’un rapide coup de cutter, puis s’en ira tranquillement en intimant simplement à Walt et Jesse de reprendre le travail. A la charge de ces derniers de « nettoyer » et de faire disparaître le corps à coup d’acide fluorhydrique (petit clin d’œil à la première saison). Le message de Gus est clair, il a besoin de Walt, mais il faut pas que celui-ci pousse le bouchon trop loin..

Gus veille au grain
N

os deux compères restent ébranlés par ces événements, mais chacun réagit à sa manière. Jesse tentera d’oublier en transformant sa maison en boîte de nuit ouverte 24H sur 24H. Mais, il finira par comprendre que cela ne sert à rien (un peu aidé par Mike) et vire tous les squatters qui ont mis à sac sa maison. Walt, lui craint désormais pour sa vie et s’achète un flingue (la séance « d’essayage » du flingue assez décalée, du genre réunion « tupperware », vaut son pesant de cacahuètes!!). Du coté de Hank, les choses ne sont pas simples non plus, il se remet difficilement de son affrontement avec les mexicains (Cf saison 3), et reporte sa rage sur Marie. Mais le mystère « Heisenberg » lui permettra de reprendre le dessus et il va continuer son enquête en sous-marin, accompagné par Walt qui commence à s’inquiéter des progrès de son beau-frère.

Skyler, en mode « businesswomen »

Skyler a pris son parti et décide d’aider Walt dans son entreprise de blanchiment de son argent. Le rachat de la laverie automobile ou Walt travaillait à la saison 1 est une première étape (il faut dire qu’elle est plutôt bonne en femme d’affaire). Ensuite, elle invente un bobard ou Walt a gagné beaucoup d’argent en comptant les cartes au casino. Mais Skyler ne laisse rien au hasard et prépare le « script » pour que l’histoire soit crédible. Ce sera l’occasion d’une joute verbale entre Walt et Skyler à propos du mensonge (Skyler disant à Walt qu’elle n’est pas aussi doué que lui pour le mensonge). Mais le rapprochement entre les deux est tangible. Cette histoire permet également de pouvoir financer la rééducation de Hank sans éveiller les soupçons.

Gus de son coté prépare l’avenir. Et cela vaut mieux pour lui, car le Cartel cherche à le faire rentrer dans le rang (plusieurs flashback nous apprendront que Gus à un vieux contentieux avec le patron du Cartel). Il tente de négocier, mais le Cartel lui rappelle qu’il n’y a pas de négociations possibles. Gus doit accepter les conditions du Cartel. Il prépare également le remplacement de Walt en tentant une approche « séduction » avec Jesse qu’il fait travailler avec Mike. Le tout pour donner à Jesse suffisamment de confiance en lui pour qu’il puisse produire à la place de Walt. Ce qui tombe bien, car afin de prouver sa bonne foi, Gus part au Mexique rendre visite au Cartel, accompagné de Jesse et de Mike. Objectif : démontrer que la production de Gus est la meilleure, et c’est Jesse qui se met aux fourneaux! Le chimiste mexicain qui prend Jesse de haut (un peu comme l’a fait Walt), mais ce dernier, gonflé à bloc le renvoi paître allégrement (la scène est savoureuse). Le résultat de la production, conforme à ce que peut produire Walt, finit d’achever le chimiste mexicain qui ne peut que s’incliner devant Jesse. Mais on découvre bien vite le motif réel de Gus : il souhaite se venger du Cartel. Pour se faire, il empoisonnera le « parrain » et tous ses bras droits (en s’empoissonnant lui-même pour ne pas éveiller les soupçons). Tout a été prévu et minuté de longue date à l’avance et un médecin attends a proximité pour soigner Gus. Cet incident a permis également de prouver que Walt n’était plus utile à Gus. Mais Jesse refuse de continuer à bosser pour Gus si celui-ci ne promet pas de simplement « virer » Walt plutôt que de l’éliminer.

Une relation compliquée

Pour autant, Walt ne reste pas inactif. Mais pas toujours dans le bon sens! Malgré son rapprochement avec Sklyler, il finit par pète les plombs en lui disant que le danger ne vient pas des autres mais qu’il est Le danger! Skyler reste marquée par cette conversation et lorsqu’elle découvre que Walt a acheté une voiture flambante neuve à Junior sort à Walt : « Il faut protéger cette famille de l’homme qui la protège ». Tout est dit.. Il doit également jouer un double jeu avec Hank qui se rapproche de plus en plus de Gus. Il est sur la piste de « pollos Hermanos » qu’il sent impliqué, et s’intéresse de près à son patron, Gus, qu’il espionne avec un mouchard gps. L’enquête ne donnant rien, il décide subitement lors d’un sortie avec Walt d’aller faire une inspection surprise à la laverie ou est caché le labo. Walt n’aura d’autre choix que de provoquer un accident de voiture afin de protéger son secret. Mais Gus apprends ce qui s’est passé et décide d’en finir avec Walt. Mais comme il ne peut pas le tuer sous peine de voir Jesse arrêter de bosser pour lui, il le menace simplement.

Terrorisé et craignant pour sa vie (il n’est pas au courant de l’accord passé entre Jesse et Gus), il contacte Saul pour fuir avec de faux papiers. Mais lorsqu’il veut récupérer les 500000$ nécessaires, il découvre qu’il n’a plus cette somme. Skyler lui avoue alors qu’elle a du donner cet argent à son ancien patron, Ted Beneke, car sous le coup d’un contrôle fiscal, l’enquête pouvait remonter jusqu’à eux. Skyler a d’ailleurs du faire un magnifique numéro de comptable blonde qui a tout dans le décolleté et rien dans la tête pour convaincre l’agent du fisc de ne pas trop creuser l’histoire. Cette révélation provoquera un long rire de désespoir à Walt.

Pour Walt, la seule issue, c’est de tuer Gus. Mais pour cela, il doit convaincre Jesse de l’aider. Il n’hésite pas à mettre en place un plan retors pour y parvenir (je vous laisse le découvrir). Mais tuer Gus n’est pas si simple et la première tentative (voiture piégée) échouera car Gus semble avoir senti le piège venir. C’est finalement Jesse qui trouvera le point faible de Gus : il rend régulièrement visite à Hector, l’ancien membre du cartel (déjà vu dans les saisons précédentes) pour se moquer de lui (l’homme est infirme et muet). « Les ennemis de mes ennemis sont mes amis », partant de ce principe, Walt parvient à convaincre Hector de collaborer avec lui pour éliminer Gus. Mais on ne sait pas comment il va s’y prendre, jusqu’au moment ou la chambre d’Hector explose alors que Gus discute avec ce dernier. Quelques instant plus tard, on voit Gus sortir et réajuster sa cravate… Mais, la caméra pivote et montre que la partie droite de son visage a été complètement arrachée. Puis Gus s’effondre, mort.

le casting au complet

Mon avis

T

out comme la saison 3, cette nouvelle saison est un peu longue à démarrer. Sans doute pour permettre une vraie exposition des personnages « secondaires » (Skyler, Marie, Hanks,..). Et autant j’aimais beaucoup le personnage Walt jusqu’à maintenant, autant là je le trouve odieux et de plus en plus détestable. Alors qu’un rapprochement s’opère avec Skyler, il pète un plomb lors d’une discussion avec elle, en se la jouant gros dur et en disant « le danger c’est moi »! Ce à quoi Skyler répliquera quelques scènes plus tard : « Il faut protéger cette famille de l’homme qui la protège. » (allusion au fait que Walter se retranche toujours derrière son excuse favorite « ‘j’ai fait ça pour protéger ma famille »). Tout est dit..

De même alors qu’un rapprochement se faisait entre Walt et Jesse, Walt continue à prendre Jesse de haut et le mépriser uniquement parce qu’il n’a pas eu la chance d’avoir une éducation correcte et que pour cela, il est forcément stupide. Mais Jesse n’est pas dupe, c’est simplement un mec paumé, mais qui reste lucide sur ce qu’il l’entoure. Mais Jesse finit enfin par s’affirmer (notamment lors de l’affrontement avec le cartel) et par prendre le dessus vis à vis de Walt. Mais la fin de la saison montrera que malgré tout, Walt ne fait pas que subir les événements contrairement à l’impression que l’on peut avoir.

Tous les éléments qui ont fait le brio des précédentes saisons semble estompés ou absent, Breaking bad devient une série presque « normale ». Par exemple, les « teasing » en début de chaque épisode qui été la marque de fabrique de la série  ne font leur retour (de manière éphémère) qu’à l’épisode 9.. c’est bien dommage,  ou est passé la mise en scène alambiquée et pleine de détours et de faux semblants?

Heureusement, le dénouement de la saison vient relancer l’histoire de façon brutale : Gus est mort! Le champ est libre pour Walt qui s’exclame : « I won » (j’ai gagné). De quoi envisager une saison 5 ouverte et riche en possibilité. Les dernières secondes permettent également de comprendre l’implication de Walt dans l’empoisonnement du fils de la copine de Jesse et ce que cela signifie. Walt (ou devrais-je dire « Heseinberg ») est désormais passé du coté « obscur de la force », mais comment va t-il gérer l’après Gus (notamment vis à vis de Mike qui est resté absent du fait de ses blessures)? Wait and see!

En tout cas, le show ne s’est jamais aussi bien porte, les audiences sont en plein boom aux states pour la saison 4 (source) qui fait encore mieux que les précédentes. Mais pour moi, malgré le final très spectaculaire, cette saison reste la moins réussie de toutes (tout en restant de bonne facture).

Mon label

Acheter sur Amazon :

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

5 réflexions sur « Breaking bad, Saison 4 »

  1. Le teasing est un exemple.. Mais je trouve que sur la construction des épisodes, c’est (beaucoup) trop classique.. D’ou mon série « presque normale ». Beaucoup moins d’audace, de prise de risque. Alors effectivement tout cela mène à un final des plus surprenant, mais c’est un peu « juste » tout de même.. C’est vrai aussi qu’en ce moment, je suis un peu déçu des séries que je regarde, je deviens peut-être trop exigeant à force…
    🙂

  2. Si c’est juste parce qu’il manque les teasings d’épisode (ce qui est vrai), c’est quand même dommage de la rabaisser au rang de presque normale^^ Certes, c’est le final qui fait tout mais on comprend surtout l’utilité des épisodes d’avant et surtout ce changement de rythme, comme pour les autres saisons, montre effectivement que la saison 5 va donner. Pour moi, si on a tous autant adoré ce final, c’est grâce aux autres épisodes, volontairement plus lascifs et brouillon, tels que voulait les vendre Walt !

    Je reste une inconditionnelle de la saison 1 donc je te rejoins pour dire que ce n’est pas la meilleure mais pas pour les mêmes raisons xD

  3. faut que je fasse gaffe à éviter l’overdose (mais vu que je me suis mis à heroes VI, je sens que je vais moins regarder de séries pendant un temps 🙂

  4. C’est ça souvent avec les séries américaines ^^ A force d’en voir beaucoup, la perception de la qualité change, maintenant, je pense pas que tu sois trop exigeant, c’est juste que Breaking Bad avait déjà 3 saisons derrière pour la comparaison …

  5. Je trouve aussi qu’il y a une différence perceptible entre cette saison et les 3 précédentes… La c’est vraiment pour montrer pas à pas la « déchéance » de Walt. Mais j’ai quand même suivi avec interet l’histoire =)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.